Daniel Lacrampe, roi de la formule alambiquée, prince de la circonlocution


Contrairement à ce que pourrait laisser croire le titre de ce billet, j’apprécie beaucoup Daniel Lacrampe. Courtois, attentif aux autres, honnête, travailleur, de bonne tenue, autant de qualités qui manquent cruellement à quelques élus de nos connaissances. Dans le même temps, avec un ami comme moi, Daniel Lacrampe n’a pas besoin d’ennemi. Quelque chose m’agace en effet au plus haut point chez ce premier adjoint bon chic bon genre : son inaptitude à livrer sa propre opinion dès qu’il est confronté à une question sensible portant sur la politique locale.

Pour noyer le poisson, et quand il n’a pas d’autre choix que de répondre, il préfère nous administrer une bonne dose de langue de bois, ce qu’un copain appelle un « discours techno ». Il adopte l’attitude du technocrate qui se lance dans de longues explications dans lesquelles les références à la réglementation, à la jurisprudence, à l’administration tiennent lieu de réponse personnelle.

Deux exemples parmi d’autres :

  • Le 24 septembre dernier, le conseil municipal débat sur un rapport de la chambre régionale des comptes très sévère notamment à l’égard du maire d’Oloron. Contraint de donner son sentiment, notre premier adjoint se lance dans une longue intervention pour dire… qu’il ne dira rien tant que la Justice ne se sera pas prononcée. Comme si on attendait de lui une condamnation judiciaire. Comme si les preuves irréfutables produites par les magistrats financiers dans leur document ne lui permettaient pas de procéder sans tergiverser à une condamnation politique de ces agissements. Question assumer ses responsabilités d’élu, on a vu mieux.
  • À la fin de la semaine dernière, La République a publié un article intitulé : « L’extension des grandes surfaces d’Oloron menace-t-elle l’activité du centre-ville ? ». Elle a invité les possibles candidats aux élections municipales à faire connaître leur avis sur le sujet. Si à la suite de la lecture de l’article on sait à quoi s’en tenir sur les positions du représentant de LCO2020, de Bernard Uthurry et d’Hervé Lucbéreilh, on ne peut en dire autant en ce qui concerne le premier adjoint et président de la communauté de communes pour qui les problèmes « ne vont certainement pas se régler en quelques phrases lapidaires, et la période qui s’ouvre devant nous dans les mois à venir, pour peu que tout un chacun sache s’extraire des effets d’annonces et autres promesses intenables, sera propice à une nouvelle et indispensable réflexion de fond sur le sujet ». Ces circonlocutions, cette suite de mots utilisée pour lui éviter de dire franchement, directement ce qu’il pense du sujet pourraient laisser croire que Daniel Lacrampe n’a pas d’avis personnel sur la question.

Comment expliquer cet usage immodéré qu’il fait de la formule alambiquée ? Par une indécision chronique ? Par une volonté de ménager en permanence la chèvre et le chou ? Par une conviction radicale-socialiste rentrée ? Par une admiration inavouée pour le cardinal de Retz selon lequel « on ne sort de l’ambiguïté qu’à son détriment » ? Le blogueur se perd en conjectures.

Je n’ai bien sûr aucun conseil à donner à Daniel Lacrampe, ni à quiconque d’ailleurs. Il devra néanmoins avoir à l’esprit qu’un maire, ce ne doit pas être seulement un bon gestionnaire, ce ne doit certainement pas être un super-fonctionnaire-technicien. Ce doit être un élu qui a des idées et un projet clairs, qu’il s’efforce de faire partager par ses concitoyens, un élu qui sait aussi trancher dans le vif lorsque cela s’impose, bref, un élu qui ne finasse pas, avec lequel on sait à quoi s’en tenir dans sa gestion municipale.

13 commentaires sur « Daniel Lacrampe, roi de la formule alambiquée, prince de la circonlocution »

  1. Dur dur avec le président, et je découvre circonvolution ( richesse de la langue Française, pour moi plus simple Pinailleur.)toujours un grand plaisir à lire vos articles. Amicalement Joël Philippe GARCIA

    >

    J'aime

  2. Il est quand même dommage que le paysage politique Oloronais se résume depuis des années à deux, voir 3 personnes et ne se renouvelle pas avec de nouvelles têtes !!!

    J'aime

  3. N’oublions pas que c’est en grande partie à cause de M. Lacrampe, et sa soif de pouvoir, que notre dispendieux maire M. Lucbereilh est arrivé à la mairie.
    Ainsi je ne partage absolument pas vos adjectifs qualificatifs élogieux le concernant.
    Je ne me souviens que trop bien de ses nombreuses et violentes attaques envers M. Lucbereilh avant de le rallier entre deux tours pour un poste de premier adjoint et de président de la CCHB.
    Et l’attitude que vous décrivez, qu’il a adopté tout au long du mandat, n’a rien arrangé.
    Cela n’est pas gage d’honnêteté ni de cohérence, alors comment lui faire confiance ?

    J'aime

  4. Circonlocution,circonvolution, en même temps ,il se promène pas mal …serait il a la recherche de l estampille magique ,du sésame officiel qui lui permettra de remettre ca ,d echapper a son bilan et de nous faire marcher quelques annees encore?🤔🤔🤔Pour moi,il est franc comme un âne qui recule!En toutes circonstances…

    J'aime

  5. Tout homme qui dirige, qui fait quelque chose, a contre lui
    ceux qui voudraient faire la même chose, ceux qui font précisément
    le contraire et surtout la grande armée des gens d’autant plus
    sévères qu’ils ne font rien du tout.
    Jules Claretie

    J'aime

  6. C’est très banal chez nos élus de répondre par des formules alambiquées pour ne pas contrarier l’interlocuteur et croire ainsi que sa confiance lui est toujours acquise pour les prochaines élections.l

    J'aime

    1. Je ferais pour ma part une différence entre les élus qui parlent pour ne rien dire… parce qu’ils n’ont rien à dire (cf par exemple notre élu de la vallée d’Aspe) et les élus qui finassent parce qu’ils ne veulent pas dire, soit par souci de conserver leur moindre parcelle de pouvoir, soit parce qu’ils ont peur de se mouiller, soit parce qu’ils nous jugent trop c… pour comprendre. Je range Daniel Lacrampe dans cette seconde catégorie.

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s