Assises de l’intercommunalité à la salle Jéliote : compte-rendu un rien décalé de ce « sommet » par l’un des invités


Mercredi soir se tenaient salle Jéliote les premières Assises de l’Intercommunalité du Haut-Béarn. L’objectif de ce « sommet » était de présenter à l’ensemble des élus du territoire, maires, adjoints et conseillers municipaux, le bilan d’activités de l’année 2018, l’état d’avancement des projets en cours de réalisation et ceux à venir. On peut regretter qu’il n’ait pas été donné aux citoyens lambda la possibilité d’assister à cette réunion. Cela aurait prouvé que l’intercommunalité, au lieu de vivre en vase clos, sait s’ouvrir sur le monde et, au premier chef, sur ses administrés.

Il s’est quand même trouvé l’un de ces citoyens lambda pour se glisser parmi cette assemblée de notables. Voici le texte qu’il m’a fait parvenir :

Citoyennes, Citoyens…

Élues, Élus …

Pierre Desproges aurait rajouté, public chéri mon amour

La CCHB m’a invité aux assises qu’elle tenait à la salle Jéliote ce mercredi 26 juin 2019 à 17h30. Je me fais un devoir d’écrire un petit compte rendu à mes collègues de la liste citoyenne, à l’ACCOB et autres associations et collectifs, aux citoyennes et citoyens qui n’ont pas eu ma chance d’assister à cette grand-messe.

La CCHB a vocation à nous représenter et Mr Lacrampe a rappelé dans son préambule qu’il était du devoir de chaque élu(e)s présent(e)s de faire le relais avec les citoyens ! (les électeurs !). Je ne doute pas, un instant, que chaque personne fera sa part du job ! Je décide donc par la présente de faire la mienne.

Tout d’abord en cette période de canicule (pour ne pas dire de réchauffement), la climatisation transformait la salle Jéliote en immense frigidaire dans lequel les esprits n’étaient pas enclins à la surchauffe.

L’ambiance me rappelait un peu ces sorties de messe (je n’ose pas dire enterrement) où chacun guindé dans son costard du dimanche papote par petits groupes avec une bienveillance circonstancielle.

Le maître mot de la soirée est merci… merci à Madame la conseillère, merci à Monsieur le conseiller, merci Monsieur le sous-préfet …

La mise en scène n’est pas de Roger Harth (ni les costumes de Donald Cardwel), mais quand même il y a de l’événementiel : deux grandes tables de part et d’autre de la scène où les acteurs de cet événement sont assis derrière un bristol portant leur nom (illisible à distance). Chaque personnalité présentant sa commission par un court métrage (petite vidéo) et ensuite commentant une diapo (tout à fait lisible, même de loin) et expliquant en quoi leur mission (de la plus haute importance) est accomplie avec brio grâce à et merci ! Merci, merci !!

Il est étonnant aussi de constater quelques différences entre le titre de certaines commissions et leur contenu… par exemple la commission sociale est celle qui s’occupe des enfants !! la commission environnement est celle qui s’occupe des déchets… habituer dans d’autres lieux à entendre évoquer ces mots, pour énoncer d’autres problèmes !

Nous comprendrons à ce stade de la soirée (le rendez-vous était à 17 heures 30 mais … je suis parti à plus de 20 h 00 et il semblait qu’il restait encore des personnes à remercier !) que chaque commission avait à cœur de montrer (démontrer) que la CCHB est sur tous les fronts et que chacune de ces missions se solde par une belle réussite (et je tiens à remercier…).

Pourtant deux petits bémols ont apporté quelques dissonances dans ce spectacle (nous sommes salle Jéliote, n’oublions pas !!) : le nombre de participants, Mr le Président explique que pas mal de personnes sont retenu par la fenaison… et le temps de parole mal maîtrisé qui amenait l’animateur (oui, oui il y avait un animateur) à proposer sur le bout des lèvres « y a-t-il des questions dans la salle ? »

Tout le monde a compris que le temps et le lieu des questions n’étaient ni maintenant, ni ici… pourtant deux ou trois questions sont parties du public …

« Quelle position la CCHB a-t-elle par rapport à la déviation du Gabarn ? » Mr Lacrampe commence sa réponse par l’assurance qu’il ne se défilera pas à cette question… mais que le Conseiller départemental ici présent répondra ultérieurement… effectivement plus tard à la tribune cet homme nous fera un discours (un peu long, peut-être) dans lequel la réponse devait être incluse… enfin, je pense !

Autre question du public… « Quelle position la CCHB a-t- elle par rapport au train ? » : là, la réponse est claire (en attendant que Monsieur Uthury arrive) le train, n’est pas dans le champ de compétence de la CCHB..

Autre question du public… allez, je me lance !! (c’était à la fin de la présentation des travaux de la commission environnement, où il était beaucoup question de l’eau et de la forêt joyaux de nos territoires..)

Allez, je me lance (c’est compliqué, seul et invité de poser une question qui sera probablement mal perçu par cet auditoire…)

Allez, je me lance (pas facile… d’autant que les deux autre citoyens présents sont déjà partis !!)

Allez, je me lance « quelle position la CCHB et la commission environnement ont-elles, par rapport aux transports de produits dangereux dans le Haut-Béarn et la vallée d’Aspe ? … et quelle position par rapport à des projets de carrière sur notre territoire et plus particulièrement dans la forêt du Bager ? … avec comme conséquence des risques à la préservation des joyaux précités… ? »

Les réponses sont évidentes « dans les eux cas, il ne s’agit pas de la compétence de la CCHB »…

J’aurais espéré une petite prise de position… mais qui n’est pas venue !

C’est à cet instant que l’envie de partir a été assez forte pour que je quitte ma position assise … et soudain, j’ai compris l’appellation de cet événement « assise » de la CCHB !!!

Toute cette soirée à démontrer que la CCHB est sur tous les fronts avec efficacité et courage… mais une faille s’est ouverte face à ces deux ou trois petites questions posées par le public (chéri mon amour!)

Amis … citoyennes, citoyens … vous avez bien fait d’être présents à l’autre réunion (la salle était trop petite) contre le compteur Linky… j’ai d’ailleurs oublié de demander à la CCHB sa position par rapport au compteur ENEDIS … mais peut-être avons-nous déjà la réponse !!

Serge Auré

7 commentaires sur « Assises de l’intercommunalité à la salle Jéliote : compte-rendu un rien décalé de ce « sommet » par l’un des invités »

  1. La grand-messe d’auto-satisfaction pour préparer les prochaines municipales-intercommunales..? Mais nooooon, enfin, quelle méchante idée de ma part. C’était sûrement juste un bilan objectif, suivi d’un vrai débat entre élus pour envisager les perspectives. Non….? Ah………..

    J'aime

  2. Autre salle comble pour le linky qui elle était surchauffée par un bon animateur mais aussi par l’absence totale de ventilation.Une véritable fournaise.

    Monsieur Parmentier pour nous faire adopter la pomme de terre avait fait garder le champ d’essai par la soldatesque. piqués par la curiosité d’une chose interdite certains s’ y essayèrent et tous l’adoptèrent.

    pour le linky c’est le contraire. On nous vante ses qualités en termes d’économies en nous l’imposant.

    il ne faut pas être grand clerc pour trouver ça louche. Rendre obligatoire « un truc » qui leur fait perdre de l’argent…
    Il ya anguille sous roche, un trou dans la purée de fève, un squelette dans le placard ou une baleine sous le gravier.

    Entre nous.

    J'aime

  3. A la lumière du compte rendu de la réunion de cette intercommunalité, on comprend mieux où réside les sources de blocage de toute évolution sur notre territoire. Même si ce n’est pas du ressort de la CCHB, les élus pourraient au moins donner publiquement leur avis, sans quoi la population peut à juste titre les considérer comme complices (passifs) sur le projet des carrières, ou d’un train qui circule à vide pour rallier Bedous. Ils ont peur qu’une prise de position puisse entraver leur candidature aux prochaines élections.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s