Oloron, capitale éphémère du street art – Paris n’a qu’à bien se tenir (chronique diaporamas)


Street art - abbé PierreAu-delà du titre un peu ironique de ce billet, il faut saluer ici l’initiative d’élèves du lycée agricole de Soeix qui, avec la complicité de la mairie d’Oloron, ont su sortir durant quelques heures la rue Louis-Barthou de sa torpeur et de sa grisaille. En en faisant durant quelques heures, grâce à leur imagination et leur créativité, une artère animée, pleine de couleurs. C’est ça, l’effet street art.

Si l’on se fie à l’encyclopédie en ligne Wikipédia, qui n’écrit pas que des âneries, le street art (littéralement l’art de la rue ou l’art urbain) « est un mouvement artistique contemporain. Il regroupe toutes les formes d’art réalisées dans la rue, ou dans des endroits publics, et englobe diverses techniques telles que le graffiti rapide sur mur, la réclame, le pochoir, la mosaïque, le sticker, l’affichage, voire le yarn bombing ou les installations. C’est principalement un art éphémère vu par un large public ». Le yar bombing (ou tricot-graffiti ou encore tricot urbain ou tricotag) étant, comme chacun le sait et toujours selon Wikipedia, « une forme d’art urbain ou de graffiti qui utilise le tricot, le crochet, ou d’autres techniques (enroulements, tissages, tapisserie, accrochages…) utilisant du fil ».

Avant que le cadre de vie ne retrouve son cours normal dans la rue, voici, sous forme d’un bref diaporama, un petit aperçu de ces œuvres passagères où libre court est donné à l’imagination et au talent de chaque artiste : au fil des tableaux, l’abbé Pierre n’y côtoie-t-il pas un Louis Barthou facétieux non loin de Mickey-corsaire (bandeau sur l’oeil et boucle d’oreille) !

Trois jours avant, le street art était également à l’honneur, mais cette fois-ci à Paris, le long des berges du canal de l’Ourcq et du canal Saint-Martin. Oloronblog avait cassé sa tirelire pour dépêcher son photographe sur cet événement. Voici les quelques images qu’il en a rapporté. À quand une compétition entre nos deux capitales ?

 

13 commentaires sur « Oloron, capitale éphémère du street art – Paris n’a qu’à bien se tenir (chronique diaporamas) »

  1. vous avez dit éphémère? Pourtant ce genre de tags abscons perdure salopant les murs, les panneaux routiers. Ce qui est étonnant c’est qu’ils n’apprécient pas qu’on s’attaque à repeindre leur voiture par exemple pourtant c’est du car-art .ou leurs vêtements, c’est du schtroumph ‘art…

    J'aime

  2. Bonjour,
    certaines œuvres mériteraient de pouvoir rester en place malheureusement, le support est tellement défraichi ou abimé, voire sale qu’elles perdent un peu de leur valeur…
    Mais j’approuve totalement l’initiative et je pense même qu’on devrait faire un concours entre les artistes (avec un jury populaire et habitant la rue) et que les gagnants devraient avoir le droit de décorer les vitrines des magasins laissés à l’abandon (ça sera toujours mieux que des panneaux d’OSB…) et attendant les futurs aménagements…
    Bonne journée.

    J'aime

    1. le « petit » probleme est que cela déborde largement. Que ce soit du véritable éphémère pourquoi pas au lieu comme vous dites de panneaux d’osb…Mais par exemple lors du défilé des GJ en nocturne c’était pour certaines personnes l’occasion de taguer sur les rambardes en pierre des ponts, puis systématiquement les portes d’entrée des immeubles notamment rue Louis Barthou sans parler des calligraphies hasardeuses de marquage de territoire comme le font les chiens.. Je suis pour des endroits dédiés comme une sorte de dazibaos.

      sinon moi aussi je peux faire du Soulage , j’ai un gros bidon d’huile de vidange 🙂 frite’art que j’appellerais ça….

      Aimé par 1 personne

  3. la rue Barthou décorée de cette façon surprend et je trouve ça vraiment agréable et réussi, n’en déplaisent à ceux qui préfèrent les vitrines poussiéreuses et les murs dégueulasses. Je suis « pour » le renouvellement de cette initiative. C’est une manière de réinvestir l’espace public et de le rendre ludique.

    J'aime

    1. je suis passé dans la rue hier. en effet c’est sympa mais cela reste du cache misère. Il y a le même genre d’initiatives dans certaines galeries marchandes avec pas mal de boutiques fermées mais dont la devanture fait croire en « trompe l’oeil » qu’elles sont toujours en activité.Baisse de la consommation, pléthore de l’offre , e-commerce……

      J'aime

  4. Le street’ art c’ est bien, mais juste bon pour cacher la misère, mais où est l’ humain dans tout ça.? A la place de ça on préfèrerait entendre les rires des enfants amenés par leurs parents pour faire vibrer la rue Louis Barthou ou tout autre lieu de la ville, en remplacement des vrombissements des voitures qui couvrent les voix.

    J'aime

  5. Bonsoir,

    J’écris ici, puisque les commentaires sur le blog concernant la destruction de la cabane des gilets jaunes au rond-point d’inter sont fermés :-), et que les gilets jaunes ont été taclé dans un post plus haut.

    1) « lors du défilé des GJ en nocturne c’était pour certaines personnes l’occasion de taguer sur les rambardes en pierre des ponts, puis systématiquement les portes d’entrée des immeubles notamment rue Louis Barthou sans parler des calligraphies hasardeuses de marquage de territoire comme le font les chiens »

    D’où tient-elle ses infos ? J’ai raté des témoignages, des faits documentés, étayés ? (si oui, mille excuses par avance pour ce qui suit, j’assumerai mon aveuglement).

    Alors la personne qui écrit cela était à la manif, a vu les faits mais est restée à mater sans rien dire pour les empêcher ? Il témoigne donc (cou)-rageusement, à son habitude ?

    Soit il affabule ? et il prête tous les maux aux GJ qui le dérangent ?

    En ce qui me concerne, j’y étais, je n’ai vu personne faire ce que vous dites. Il y a eu pléthore de pétards, chansons, corne de brume, mais ni moi, ni les gendarmes nous encadrant il me semble, n’ont du voir ce que vous reprochez aux gilets jaunes ayant manifesté, car ils se seraient fait le grand plaisir de verbaliser, non ?….

    2) Le maire d’Oloron nous aurait menti ? On ne ferme pas un établissement scolaire pour la galle ?

    On pourrait l’attaquer pour mensonge et pour la destruction pour motif illégal de notre cabane au rond-point d’inter ? ♥

    LOL

    https://www.larepubliquedespyrenees.fr/2019/05/28/orthez-un-cas-de-gale-avere-au-lycee-gaston-febus,2558737.php?fbclid=IwAR0QvSIRZ0OkINeIAbhuyNV4DJLcT5EWJizJz9nXtFiHhViIhbAJLoEsTuY

    3) Pour ceux qui voit encore dans les Gilets Jaunes des extrémistes fan de RN, voici l’appel de st Nazaire auquel se réfèrent les 2 groupes complémentaires de GJ oloronnais.
    https://reporterre.net/Gilets-jaunes-l-Appel-de-Saint-Nazaire

    Bonne soirée 🙂

    Vanessa

    J'aime

    1. ben si ! j’y étais accompagné de ma moitié. Intervenir ? Pour me faire traiter de facho, de censeur, de renégat, de vipére lubrique et autres gentillesses? J’ai fait plusieurs fois les ronds points aussi. Et vous savez bien vanessa qu’un agri est venu avec son tracteur pour préter main forte et défiler… Il s’est fait traiter de fasciste parce qu’il avait « osé » mettre le drapeau français en haut de sa fourche hydraulique….(rond point Leclerc)

      .Vous n’avez pas remarqué qu’au fil des samedis le nombre de personnes diminuait. De l’usure dans un mouvement exceptionnel certes mais pas seulement.Ceux qui sont partis ne sont pas extremistes puisqu’ils vous ont laissé la place….je vous laisse conclure qui est extremiste à l’insu de leur plein gré

      je fais parti de ceux là..( de ceux qui ont déserté la place)

      J'aime

  6. Je répondrais donc qui ne dit mot consent… Pour ma part, si un truc ne me plait pas, je ne reste pas spectatrice pour cracher dans la soupe ensuite, avec des mots rabaissants « comme des chiens »…

    Quant à savoir si vous êtes vraiment GJ, je me le demande, puisque j’ai quitté le rond-point depuis mi janvier, sans jamais cracher sur ce qui m’a déplu là-bas : je le dis et je m’en vais si cela ne change pas… mais vous dites m’avoir laisser la place… Palce où je ne suis pas ? Vos revoir vos infos, vous qui aimez tant en « savoir » sur les autres.

    Nous n’avons décidemment pas les mêmes valeurs.

    Et pour le conducteur de tracteur éconduit, c’était un samedi où j’étais malade, je n’étais pas là, et on ne m’en a pas rapporté les mêmes faits…

    Donc vous, un groupe (mais combien sur les 60, puisque vous étiez aux premières loges ?) commet des exactions que vous dénoncez à visage couvert dans leur dos sans jamais le dire en face, et vous restez dans ce groupe…

    C’est super logique ! Je ne porte donc aucun crédit à vos propos 🙂

    Je vous laisse conclure sur qui est extrémiste dans son mode de fonctionnement…
    Enfin je laisse conclure les autres, vos conclusions et modes de fonctionnement bizarroïdes m’indiffèrent.

    Vanessa

    J'aime

    1. ……. 🙂
      je peux même vous dire que le conducteur du tracteur s’est fait traiter aussi de raciste ce qui a bien fait marrer certains gj présents car sa femme est marocaine…:)

      mais je n’ai jamais dit que vous étiez l’auteur de tels propos !…:) pourquoi tout ramener à votre personne? Je ne vous connais pas donc mes propos « que je vous aurai laissé la place  » étaient généralistes et destinés aux gj restants…

      si il y avait eu « intervention » étant minoritaire pour ce qui est des graffitis, d’après vous qu’est ce qui se serait passé? Je sais bien que vous comme d’autres cherchez la provocation systématique en souhaitant en retour l’incident pour crier à la répression. Je connais très bien le concept ayant roulé ma bosse donc je fais qu’observer…..n’étant pas extrémiste.Vous devriez remercier que les » pas d’accord » et observateurs » vous laissent le champ libre ! Que voulez vous de plus ? 🙂

      J'aime

  7. J’étais pas revenu vous lire avant, je fouette d’autres chats :-p

    « si il y avait eu « intervention » étant minoritaire pour ce qui est des graffitis, d’après vous qu’est ce qui se serait passé? Je sais bien que vous comme d’autres cherchez la provocation systématique en souhaitant en retour l’incident pour crier à la répression. »

    Donc vous étiez minoritaires pour les graffitis ? mais vous délirez ? Vous sous-entendez qu’une majorité sont pour les graffitis, voire pire, les font ?
    Quel gros délire.
    Et vous vous dites gilet jaune et vous nous dénigrer constamment…
    Et vous restez dans un groupe qui vous déplait à ce point ?
    J’ai eu l’honnêteté de partir en disant pourquoi, face à une assemblée, et je n’ai jamais bavé dans leur dos pour autant… Ce serait pathétique…

    Vous êtes bizarre…

    « le conducteur du tracteur s’est fait traiter aussi de raciste ce qui a bien fait marrer certains gj présents car sa femme est marocaine…:) »
    Je rappelle que beaucoup d’hommes misogynes… sont mariés à une femme, donc en quoi le fait d’être mariée à une personne de telle pays ne peut pas faire de vous un raciste ?

    Je ne juge pas cette personne, je n’étais pas là. Donc je n’en sais rien. Mais j’ai 2 versions de ce qui s’est passé.

    Vous en rabâchez une ici, mais pour ma part, vu vos propos et leur teneur, et le fait que vous dénigrez constamment des gens pour des actions néfastes que vous avez vues, sans jamais les combattre sur place… Je ne porte aucun crédit à vos racontars de derrière vos fagots ;-).

    Bonne soirée et à dans la vraie vie pour discuter, Monsieur RD918, si vous l’osez…

    LOL, je sais bien que vous resterez caché à troller, c’est votre zone de confort ;-).

    Moi, j’ai le même discours en face à face avec les gens, j’assume et ne me cache pas :-).

    Si par hasard vous venez me parler un jour en vrai, je le dirai ici 🙂
    Bref, à jamais donc 😉

    Vanessa.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s