Grand débat national : les élus municipaux oloronais invités par le maire… à se taire !


La presse locale nous apprend ce matin qu’à Oloron aussi le grand débat national aura droit de cité. Quatre réunions (et plus si affinité) seront programmées. Si elles sont organisées sous l’égide de la mairie, elles seront conduites par un cabinet privé. Une volonté du maire qui souhaite le mode opératoire le plus neutre qui soit de façon à ce que les citoyens puissent s’exprimer de la façon la plus libre possible. Une heureuse initiative qui part d’un bon sentiment.

Pour autant, le maire a invité les membres du conseil municipal à participer à ces réunions… tout en les conviant, toujours dans la volonté de permettre l’expression la plus libre des citoyens, à rester les plus discrets possible. Si j’avais mauvais esprit, mais ce n’est pas le cas, je dirais que, pour nombre d’entre eux, ça ne changera pas beaucoup de l’habitude tant ils sont inexistants lors des séances du conseil municipal… et en dehors.

C’est bien simple, on ne connaîtrait même pas la voix d’une bonne partie des élus de la majorité municipale si, lors des séances du conseil, ils n’étaient chargés de lire les rapports mis au vote. Mais, là encore, dissuader les plus entreprenants de ces élus (il y en a aussi… surtout dans l’opposition) à monopoliser la parole est une bonne chose. Ils ont d’autres lieux pour se faire entendre et émettre des propositions.

Mais encore faudra-t-il que lors de ces réunions les citoyens lambda, vous, moi, n’hésitent pas à saisir la chance qui leur est ainsi donnée de débattre, de confronter leurs idées, d’avancer des solutions. Ce sera d’ailleurs là une occasion de montrer à ces élus condamnés au silence que, finalement, ces administrés, ils ne sont pas si bêtes que ça, il leur arrive même de penser par eux-mêmes. Après tout, il semble que la première réunion du grand débat qui s’est tenue à Pau la semaine dernière a été une réussite parce que tout le monde a joué le jeu. Et comme les Oloronais ne sont pas plus couillons que les Palois… tous les espoirs sont permis.

4 commentaires sur « Grand débat national : les élus municipaux oloronais invités par le maire… à se taire ! »

    1. Non, le conseil municipal n’a pas été consulté. Mais le choix peut, à mon avis, faire l’objet d’une décision du maire prise dans le cadre des délégations qu’il a reçues du conseil municipal. Encore faut-il à ce moment-là que cette décision soit formalisée (avec le coût de la prestation) et affichée

      J'aime

  1. Un débat intéressant et désintéressé était proposé ce soir à Bidos par Radio Oloron. C’était une belle initiative, toute personne présente dans l’assemblée avait accès au micro. Sans cabinet, juste avec les ressources locales.

    J'aime

  2. Un grand Débat National ne sert pas à grand chose si on ne le double pas d’un grand Débat Local.
    Bon nombre de sujets du GDN sont à débattre sur le plan local.
    Démocratie, Transition écologique et sociale, Services publiques, etc….
    Pour un véritable changement nous ne pouvons pas en faire l’impasse !

    J'aime

Les commentaires sont fermés.