Le mouvement dit des « gilets jaunes », tel un canard sans tête


Voilà un billet qui ne me fera pas que des amis ! Mais, après tout, la liberté d’expression et la liberté d’opinion ne s’usent que si l’on ne s’en sert pas. Oui, autant je comprenais que l’injustice sociale, les inégalités puissent susciter une révolte chez celles et ceux qui en sont les premières victimes, autant je m’interroge aujourd’hui sur la direction (les directions ?) qu’est en train de prendre le mouvement.

Un canard sans tête, voilà l’image qui me vient à l’esprit. Le volatile continue de courir. Mais vers quel objectif, dans quel dessein ? Impossible à savoir puisque, par définition, s’il n’a plus de tête, il n’a pas de chef. Résultat, ça part dans tous les sens. Et c’est la porte ouverte à toutes les dérives.

Allez par curiosité jeter un coup d’œil sur l’un des groupes créés sur Facebook par les « gilets jaunes » d’Oloron. Des « gilets jaunes » qui, soit dit en passant, sont loin d’être parmi les plus virulents et les plus extrémistes. Je sais bien que les réseaux sociaux sont comme la langue d’Ésope, la meilleure et la pire des choses. Mais, en dehors de critiques souvent acerbes sur l’État ou sur telle ou telle mesure législative, on aura du mal à trouver sur « Blocage national contre la hausse des taxes (Oloron) » – c’est l’appellation du groupe – l’ombre d’une proposition. Quel est leur message ? Je n’arrive pas à le discerner clairement.

Sauf à considérer que l’appel récurrent à la démission du président de la République constitue en soi un programme. Après tout pourquoi pas. Mais pour le remplacer par qui, ou par quoi ? Pour quoi faire ? Il me semble que l’on atteint vite là les limites de l’exercice. Et l’on comprend mieux les tentatives de récupération auxquelles nous assistons de la part de certains partis politiques. Car eux, ont un programme. Pas sûr qu’il soit à la convenance de « gilets jaunes » qui, tout apolitiques qu’ils se réclament, sont en train, au moins pour les plus irréductibles d’entre eux, de leur faire inconsciemment ou pas la courte-échelle. Et là, le canard aura arrêté de courir.

PS – tous les commentaires sur les articles du blog sont soumis à modération

20 commentaires sur « Le mouvement dit des « gilets jaunes », tel un canard sans tête »

  1. C’est vrai mais ce n’est pas dramatique. Oloron comme tant et tant d’autres villes ont fait que la fièvre symptomatique à réveillé « ceux d’en haut ».A noter d’ailleurs que cette éruption cutanée à provoqué en secouant l’arbre déjà quelques départs.Reste à voir quel remède de cheval va être appliquée pour combattre cette fièvre de cheval .Mais j’ai bien peur après avoir écouté les voeux du clinicien que le pronostique vital soit engagé…

    J'aime

  2. Pourquoi ne pas venir discuter avec les gilets jaunes vous aurez la réponse à toutes vos questions?. Et pourquoi ne pas simplement regarder la misère autour de vous voir tous ses gens qui travaillent et qui et n ont plus rien les fins de mois quand ils ont payés tous les impots et taxes?
    Croyez moi monsieur les canards ont bien la tete sur leurs épaules et ils n ont plus l intention de faire plumer.

    J'aime

    1. Tout d’abord, bonjour.
      Je rappelle au début du billet que j’ai bien conscience des difficultés éprouvées par un certain nombre de personnes.
      Cela étant, quand j’entends des gilets jaunes affirmer qu’ils ne cesseront pas le mouvement tant que toutes leurs revendications ne seront pas satisfaites, alors que ces revendications sont infinies et pour certaines contradictoires, je finis par me poser des questions sur leur volonté de trouver une porte de sortie.
      Quant à l’image du canard sans tête, ne vous méprenez pas : elle désigne un mouvement sans chef, qui part dans tous les sens, elle ne désigne pas les membres de ce mouvement.

      J'aime

  3. Dans la foulée des contestations , voisin de deux ronds animés, j’ai vu des lycéens, sans vergogne …ou sans histoires !!!!! s’installer sur une stèle au rond-point en face du lycée Supervielle : un mini feu , quelques détritus enlevés secondairement par des professionnels de la ville probablement ( je n’ai pas vu ) et j’en passe …la stèle est dédiée à Jean Moulin … il ne reste plus qu’à aller dégrader son cénotaphe au Panthéon ……… n’est ce pas dramatique ????? Je revendique le respect de ce rond… le suivant sur le chemin des lycéens, le Tibet libre …..!!!…..

    J'aime

  4. Je serais moins définitif que le rédacteur du billet dont le lien figure ci-dessus. Il est des millions de personnes (retraités, femmes seules, chômeurs etc.) qui se trouvent en France dans une situation très, très délicate et qui ne sont pas responsables de ladite situation.

    J'aime

  5. Je bénis le mouvement des gilets jaunes. Maintenant je sais que les gestionnaires de La France ne pourront plus passer la population au rouleau compresseur pour la tondre. Il a obtenu ce que syndicats et autres partis politiques réunis n’avaient pas réussi depuis belle lurette: faire reculer sur-le-champ un Gouvernement qui se vantait de faire des réformes qu’aucun Gouvernement n’avait osé entreprendre. Leur démarche est économe, avec pas besoin de payer une cotisation à un parti ou à un syndicat, pas besoin de perdre une journée de grève pour manifester. Il leur a suffit de beaucoup de courage pour se montrer et exprimer leur mal être. Bravo.

    J'aime

    1. Le rouleau compresseur, c’est pour l’enrobé, la tonte, c’est pour la laine, rien à voir entre les deux.
      Pour l’instant, le gouvernement n’a en rien reculé, il temporise, rien à voir entre les deux.
      Economie individuelle dans la démarche immédiate certes, financement à trouver pour la remise en état des biens collectifs dégradés ou détruits, on n’aura pas l’un sans l’autre (paga paisa).
      Le courage n’y a pas suffi, c’est la conjugaison qui y suffit.

      J'aime

  6. Un mouvement jeune de 2 mois, qui se fait l »écho du quotidien de plusieurs millions de personnes me semble « naturellement » trop frais pour être organisé, voire hiérarchisé, et être perçu comme une entité cohérente. La tête du canard va peut-être pousser petit-à-petit….?
    Rien que pour former une équipe municipale unie autour d’un projet cohérent et partagé, combien faut-il de temps…? 6 mois..? 1 an?? Alors porter quelque-chose de lisible au niveau national pour ce mouvement, ça va peut-être prendre un peu plus que 2 mois… En attendant, l' »ordre » est mis à mal, l’ordre qui sert les intérêts du pouvoir (égoïste et hors-sol selon moi..). J’y vois un espoir plutôt qu’un risque, sûrement une question subjective, l’histoire du verre à moitié plein ou à moitié vide.

    Aimé par 1 personne

  7. Moi, j’y vois des canetons qui cherchent à se comprendre, et à œuvrer ensemble pour plus de justice sociale et la fin de l’oligarchie donc de ses pratiques favorables aux ultra-riches.

    Si en plus on arrive à instaurer la transition écologique, le tableau sera complet à mes yeux.

    Après, ne nous demandez pas de remède miracle, de programme minceur ou autre. On a beau être jaune, nous ne sommes pas Mme Soleil :-p !
    C’est une envie de démocratie et de justice. Tout le monde ne met pas la même chose dans le panier, je sais. On apprend à se connaître, on se critique parfois, et alors ? C’est ça la vie dans une démocratie normalement, non ?

    Nous sommes des canetons nés le 17 novembre. Certes, certains militent depuis plus longtemps, mais ils ne doivent pas prendre plus de poids que d’autres.
    Chacun doit avoir sa place, peu importe son origine, tant que ses paroles sont pour le vivre ensemble. C’est tout du moins la conception que je défends.

    QUAND VOS ENFANTS SERONT PRECAIRES ET JETABLES, OSEREZ-VOUS leur dire que vous n’avez RIEN FAIT pour empêcher cela ?

    Les gilets jaunes pourront dire qu’ils ont tenté (et réussi ? j’espère !) d’en finir avec l’oligarchie. OK, il y a eu et il y aura des erreurs de commises, mais au moins on essaie.

    Et vous ? On vous voit quand les autres gens ? 🙂
    Tous ceux qui ont appelé à voter Macron pour éviter Marine devraient être vent debout, non ?

    Le mouvement sera long, nous sommes au rond-point de Gurmençon, on sera aussi sur Oloron de temps et temps pour des actions plus ciblées d’information :-).

    On avance à notre rythme, et moi ça me va. Je ne resterai pas sur le bas côté à regarder l’histoire défiler sous mes yeux, je ne me dirai pas j’aurai du…

    On vous attend :-).

    J'aime

  8. Il est vraiment temps de mettre de l ordre et de hiérarchiser ce mouvement. Acte 8, 9 10 ??? au plus grand plaisir des casseurs et de BFM…!!! Les centres villes désertés le samedi, paralysie de certains commerces. Les gens font leur shopping chez Amazone ( plus de 20% pour les fêtes de fin d année ) Vive la République, vive la France !!

    J'aime

        1. Suivant que l’on est pour ou contre, dans tous les cas de figure, il reste regrettable qu’il se soit fait laminer par le Président…c’était pourtant le moment de convaincre.

          J'aime

    1. contrepoids ou faire valoir pour faire nombre ? La frontière est fragile quand on croit détenir la vérité révélée.

      Ca va sinon vous ? 🙂

      J'aime

  9. Personne n’a la vérité ! Mais vous l’approcherez de plus prêt si vous éteignez votre télé ! Venez parler aux GJ sur les ronds points en laissant vos à priori .. Vous repartirez sans vos certitudes .. Peut-être !!

    J'aime

Les commentaires sont fermés.