Nouvelle manifestation de soutien du maire aux « gilets jaunes » : il a fait détruire à 5 heures ce matin l’abri que ceux-ci occupaient au rond-point d’Intermarché (chronique ironique)


Depuis la semaine dernière, on a vu que le maire d’Oloron multipliait les gestes de soutien au mouvement des « gilets jaunes » : rencontre en mairie avec une délégation de leurs représentants, déclaration à la presse, accrochage de trois chasubles au balcon de l’Hôtel de ville. Ce matin, sur le coup de 5 heures, notre premier édile leur a administré une nouvelle preuve de sa solidarité.

Si la préparation et l’heure de cette intervention n’avaient pas été clamées haut et fort dans les couloirs de la mairie par le principal intéressé, l’information ne serait jamais parvenue aux oreilles du blogueur. Mais en ayant eu connaissance, il ne pouvait faire autrement que, dès 5 heures du matin, se pointer au rond-point d’Intermarché.

Sur place, s’activait un tracto-pelle qui déposait dans la benne d’un camion municipal les reliefs de ce qui avait été jusque-là l’abri des « gilets jaunes ». Une bonne quinzaine de gendarmes assuraient le bon déroulement de l’opération. Je n’ai aperçu qu’une seule personne revêtue d’une parka jaune. Mais peut-être s’agissait-il d’un agent municipal en charge des travaux.

P1010398bisP1010400

Me voyant prendre quelques photos, une autorité militaire m’a invité à la suivre pour contrôle d’identité. Le gendarme m’a ensuite expliqué le contexte de l’intervention : le maire a pris un arrêté municipal ordonnant la destruction de l’abri en se fondant sur deux motifs :

  • Un motif d’ordre sanitaire: des personnes présentant des suspicions d’être atteintes de la gale ont séjourné plus de 24 heures sous l’abri ;
  • Un motif de sécurité: l’abri prenait de plus en plus de proportions, avec l’apport de palettes notamment, et cela finissait par présenter un risque pour les usagers de la voie.

Deux questions :

  • Si je comprends bien, cette destruction est faite dans l’intérêt des « gilets jaunes ». Avant de demander l’appui des forces de l’ordre, à 5 heures du matin qui plus est, le maire a-t-il songé à engager une négociation avec les occupants pour que l’intervention se fasse sans recours aux militaires (ils ont sans doute d’autres choses à faire de plus urgent) et à une heure plus décente (ça aurait évité au blogueur de se lever à pas d’heure) ?
  • Pourquoi, puisqu’il s’agit d’un geste de solidarité de sa part vis-à-vis des « gilets jaunes », le maire n’a-t-il pas informé la presse de cette intervention ? Cette discrétion inhabituelle m’interroge

Voilà. Il ne reste plus maintenant qu’à attendre la réaction des « expulsés ». Un seul souhait : les donateurs se fournissant dans les grandes surfaces d’Oloron, que la forme que prendra cette réaction des « gilets jaunes » ne nuise pas à l’efficacité de la collecte de la banque alimentaire qui se déroulera aujourd’hui, demain et dimanche.

26 commentaires sur « Nouvelle manifestation de soutien du maire aux « gilets jaunes » : il a fait détruire à 5 heures ce matin l’abri que ceux-ci occupaient au rond-point d’Intermarché (chronique ironique) »

  1. Qu’est-il advenu de tous les ustensiles nécessaires à faire du café et cuisiner, des stocks de victuailles ? N’y a-t-il pas destruction des biens d’autrui , puisqu’il y avait une surveillance des gilets jaunes sur les lieux et qu’ils n’ont pas été avertis par avance ?… J’espère qu’ils feront appel au groupe d’avocats qui se sont proposés gratuitement.

    J'aime

    1. Quand je suis arrivé, la démolition avait déjà commencé. Je ne peux donc dire quel a été le premier contact entre les « gilets jaunes » et les gendarmes. Mais il m’étonnerait que ces derniers ne les aient pas laissé récupérer tous ces produits et ustensiles.

      J'aime

  2. Mais quand commence la décontamination de la population, doit-on envoyer nos enfants vers les écoles, se rendre vers le lieu de travail? Oloron serait-il isolé?

    J'aime

  3. Une fois de plus je dirais comme il le fait à chaque fois notre édile change de camp comme il change de chemise.
    Ignoble, LAMENTABLE.
    Il peut décrocher les gilets jaunes de la mairie et continuer comme le gouvernement à nous piquer notre pognon.

    J'aime

  4. J’y suis allée mais le tractopelle avait presque fini son sale boulot.
    Il y a eu un peu de récupération, 3 thermos dont le très grand que je suis en train de remplir de café, mais la tonnelle est partie à la benne. Nous avons tous été contrôlés, mais pas pour la gale, lol!
    Notre maire, ainsi qu’à son habitude, continue de pratiquer le double discours.

    J'aime

  5. Nous, gilets jaunes présents ce matin sur le site, sommes parents, commerçants, enseignants et de diverses professions en contact avec du public. Nous invitons la population qui craint un risque de contamination à s’adresse directement à monsieur le maire. Le site n’a pas été décontaminer et nous n’avons pu accéder à aucun document officiel. Également, nous ne reconnaissons aucune légitimité aux quatre qui se sont présentés à monsieur le maire sans aucune concertation auprès des gilets jaunes. Actuellement, nous n’avons aucune information sur la légitimité de cette procédure. Il semblerait que monsieur le maire accorde beaucoup de crédit à un article de journal non signé, non vérifié auprès des principaux concernés, qui d’ailleurs devait faire l’objet d’un démantis.

    J'aime

  6. Ignoble …lache….anti démocratique…Le petit prince d’Oloron a pris une décision avec quelles preuves ? Est-il chercheur biologiste ? Fait-il parti de du système de protection sanitaire ?
    Il y a déjà eu des cas de gale dans nos écoles, et jamais de fermeture .
    Et quand bien meme , s’il y avait un risque , pourquoi n’est-il pas venu (en parlant de loin..) pour avertir les citoyens ? Pour rester dans l’ironie , j’espère que les employés minicipaux et les gendarmes étaient équipés d’équipements spéciaux , gants , masques , combinaisons étanches etc….Il va falloir décontaminer les véhicules et savoir ou et comment les déchets seront stockés et traités….
    Et pour la collecte de denrées , il pourrait faire un geste , restituer un peu de monnaie (ou tout) que les assos. puisse en en acheter . Ce matin je suis triste , …
    comme le temps et le peuple en jaune.

    J'aime

  7. Ou est la liberté ?????
    c est une honte c est inhumain mais ou va t on ? Que vont faire nos enfants ? La franchement ce que le maire a fait s est petit par rapport a la colere que l on a tous . Et le faire a 5 h du matin et pourquoi pas en journée car il est ignoble

    J'aime

  8. la banque alimentaire ne devrait pas exister, c’est l’État qui devrait s’en charger et les grandes surfaces pourraient donner sans passer par l’intermédiaire de ses clients!!! Aussi ce n’est pas pour limiter la précarité des Français que les gilets jaunes manifestent??

    J'aime

    1. Là, vous remettez en cause la loi de 1901 sur les associations : tout tandem (2 personnes minimum) de citoyens a le droit sans restrictions de monter une association, même une « banque alimentaire » ou les « restos du coeur ».
      Ceci écrit, vous mettez le doigt sur un dossier qui va faire lui aussi parler de lui dans les mois à venir : l’Etat envisage de réviser cette loi de 1901, histoire de contrôler un peu ce qui se passe dans le monde opaque des associations.

      J'aime

  9. il décon…tamine..

    pas grave! C’est reculer pour mieux sauter. Il joue la carte météo en tapant à l’aube sur son barometre priant la vierge qu’il fasse -10 les galeux n’aimant pas les basses températures

    http://dermato-info.fr/article/La_gale

    Mais surtout pas de violences! Et pas d’alcool en exces comme je l’ai vu ( oui je sais ça réchauffe mais les esprits aussi).Ne pas se mettre les gens à dos par des attitudes inappropriées « .Ils » n’attendent que ça.

    Ils ont la montre, vous avez le temps.Cela me réchauffe (sans alcool) de voir des gens de toutes idées et de tous milieux se réunir ainsi.Pourvu que cela dure !

    J'aime

  10. Et bien, le mieux serait d’aller vérifier si le maire d’Oloron est toujours pro gilets jaunes. Tiens, samedi par exemple. Pis du coup on pourrait désinfecter la mairie, la place, les rues…on sait jamais, des fois que la gale des pauvres gens se répande dans la ville hein ! Y’a eu les sans dents, les qui ne sont rien, et maintenant y’ a les galeux !!! Mais faut du monde, avec des seaux, des éponges, du produit désinfectant,…C’est pas une manifestation hein, c’est juste un grand nettoyage ! Et comme il nous aime tellement, on reconstruit un abri à la mairie, mais propre hein ! On pourrais boire le café et discuter de ce qu’il fait vraiment pour soutenir le mouvement ! Mais ne prenez pas ce texte au sérieux, c’est de l’humour. Juste un trait d’humour !

    J'aime

  11. Je ne sais pas comment on passe d’un affichage de trois gilets très démagogique à une opération de démontage de ces mêmes gilets ,pour le coup pas démagogique .Peut être que le changement d’opinion est rapide et justifié par l’horrible gale.A moins que le maire n’aime plus les gilets jaunes?
    Hier la République annonçait l’opération de manière implicite.

    J'aime

    1. hypothèse 1/ :il s’est fait enfumer grave par les 4 anciens poilus jaunis qui lui ont rendu visite l’autre jour, et du coup, il voit rouge, pas jaune !

      hypothèse 2/ Il a peut-être été expulsé brutalement de son parti et, du coup, se rebelle :
      http://www.cnip.fr/2018/11/16/cnip-appelle-a-se-joindre-mouvement-gilets-jaunes/

      hypothèse 3/ Suite au coup de chaleur qui a secoué le maire de Pau hier soir dans sa Mairie, le Préfet via Castaner s’est retrouvé sur le grill en se rappelant qu’un Maire n’est qu’un Agent de l’Etat :https://www.collectivites-locales.gouv.fr/maire
      « Dans le cadre de ses fonctions, le maire agit également en tant qu’agent de l’Etat. A ce titre il est notamment chargé de ……… En outre, il dispose d’attributions spécifiques en matière de police et de sécurité civile. Lorsque le maire intervient en tant qu’agent de l’Etat, il agit, selon le cas, sous le contrôle de l’autorité administrative (préfet ou sous-préfet) ou judiciaire (procureur de la République) »
      On peut imaginer que le Préfet a demandé au sous-Préfet de mettre urgemment l’épée dans les reins du Maire, sous peine de mise à l’écart !

      hypothèse 4/ à imaginer !

      J'aime

  12. Infos de ce matin 6 h (suis arrivée après l’expulsion).

    La gendarmerie a dit à ceux présents « arrêté préfectoral » et non municipal, qui a été demandé et jamais fourni…

    Pour motif d’ordre sanitaire… 24 h d’occupation par des gens potentiellement porteurs de la gale ? Qui a vérifié leur présence ? leur nombre d’heures de présence ? Y aurait-il un agent assermenté infiltré qui aurait noté la présence de ces personnes sur place ?

    A cause de palettes qui s’entassent…. LOL ! Elles se sont dangereusement entassées chemin des moulins à Oloron au désespoir des voisins pendant des années avant que la mairie ne réagisse… 2 poids, 2 mesures ?

    Quand au risque sanitaire… je suis enseignante, et gilet jaune qui passe régulièrement au rond point d’inter, et qui connait les zadistes et leur fait la bise, et qui caresse leurs chiens et qui va même sur la ZAD (toujours bien accueillie), voire véhicule des zadistes aussi…
    J’ai donc imaginé que des consignes de préventions sanitaires avaient été données aux GJ en place à 5h ? Non…

    J’ai donc appelé à 7h la gendarmerie (le 17) pour leur demander la marche à suivre, car si la zone est contaminée, Est-ce que je devais aller au contact de mes élèves à 8 h ? … La secrétaire de la gendarmerie ne pouvait me passer personne, ni à la préfecture, ni à la gendarmerie, avant 8h05… elle n’était pas au courant de la procédure…

    CQFD 1 ? le motif sanitaire est du flan pour que la population prenne peur et pour justifier leur intervention = politique du mensonge

    ou CQFD 2 ? le motif sanitaire est avéré mais les mesures de suivies sont inappropriées = politique de l’incompétence

    Laquelle serait la plus grave, à chacun de choisir…

    J’ai signalé à mon chef d’établissement mon activité au contact de gens et d’une zone potentiellement contaminés par la gale, sans symptôme, j’ai été autorisée à faire cours.

    Ce qui est sûr, c’est que les pouvoirs publics veulent une vraie épidémie de GALE sur Oloron…Groupe d’Actions Locales Emergent :-p

    Les GJ sur place pendant l’opération ont expliqué que certains dormaient, dont 1 sous les couvertures sous la tonnelle broyée par un engin… il a été prévenu par un GJ sur place. D’autres dormaient dans leur voiture et ont été réveillés pour un contrôle d’identité…

    Mais, au fait, j’espère que les pouvoirs publics nous fourniront les photos / facture du prix de la destruction dans un incinérateur, car si le camp des GJ est détruit pour raison sanitaire, il ne s’agit pas que la benne déverse son contenu n’importe où ?

    Bref, encore plus motivée devant tant de mauvaise fois politicienne à la petite semaine…

    Nos revendications sont légitimes, et si nos moyens d’action tombent sous le coup de la loi, c’est sans doute que la loi est mal faite quand des dirigeants n’écoute pas leur peuple…

    Notre lutte est légitime, on reconstruira, plus nombreux sans doute…

    et que tous ceux ici qui ont appelés à voter Macron soient dans la rue, hein… ou qu’ils se taisent à jamais.

    Pour se bouger pour nos droits, c’est maintenant :

    Manif du collectif santé d’Oloron ce soir 18 h pour la maternité

    manif GJ demain matin, 8h30, pour une opération escargot sans doute, départ parking leclerc culture
    demain aprèm, marche, même départ (sans doute avec des points de passage significatifs pour l’évasion fiscale)…

    On ne lâchera rien…

    Aimé par 2 personnes

  13.  » merci de rappeler la collecte ce jour et demain de la banque alimentaire : la fraternité existe , c’est un de nos prinicipes républicains , une charte de la fraternité existe à Oloron certes incomplète et et au delà de tout contexte personnel , social ou politique , merci aux personnes engagées dans cette collecte , ne les décevons pas

    merci de rappeler que la journée d’hier au rond point fut « décibels dépendante » , pour ne pas dire insupportable …riverain …je peux en témoigner …la goutte d’eau ( facile le jeu de mot ) a t elle fait débordé le vase …. « 

    J'aime

  14. Les gens au rond point sont en grande majorité ceux pour lesquels la collecte de ce week-end se fera, donc bien sûr que les GJ ont pesé le pour et le contre de manifester ce week-end, le sujet a été évoqué… 😉

    Les GJ se battent pour que cette collecte n’est plus lieu d’être, pour que chacun est un minimum pour vivre (sans « mendicité » envers l’état ou des assos qui parent au plus urgent car elles remplacent heureusement un état défaillant).

    Je tenais à le rappeler 🙂

    Bonne soirée

    J'aime

  15. Il serait bon de signaler que notre bon maire a pris un arrêté municipal, conforté par la préfecture, mais, surtout, que cet arrêté interdit le moindre abri sur l’espace public.
    Du coup, hier, la gendarmerie est passée toutes les heures………
    Ne serait-ce pas une tentative d’intimidation avant samedi?^^

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s