RamDam 64-40 va bientôt décerner ses klaxons et ses harpes aux élus « méritants » (chronique « un élu oloronais dans le lot ? »)


RamDam 64-40RamDam 64-40 se définit comme l’association « des citoyens décidés à se faire entendre ». Elle a été créée en décembre dernier par un groupe de citoyens des Landes et des Pyrénées-Atlantiques, pour la plupart anciens de l’association Anticor, qui s’intéressent à la vie publique et souhaitent une réelle moralisation de la vie publique. Et s’ouvre aujourd’hui à toutes celles et tous ceux qui se retrouvent dans cet objectif.

Extrait de l’interview de l’un des membres fondateurs, Jean-Yves Viollier (ancien du Canard Enchaîné), sur Mediabask : « J’appelle ça une « école de vigie républicaine », parce que « lanceur d’alerte », c’est un mot que tout le monde utilise. On épluche les comptes-rendus de conseils municipaux, communautaires… On surveille la vie politique locale pour envoyer, de préférence avec le sourire, des signaux aux élus pour qu’ils modifient leur comportement quand des choses nous paraissent étonnantes. Par exemple quand Michel Veunac (NDLR : le maire de Biarritz) fait signer à ses élus une charte de confidentialité, c’est absolument ahurissant. Par définition, un élu a une parole libre, on ne peut pas lui demander une charte de confidentialité. Donc on s’est empressé de raconter cela sur le ton de la moquerie ».

Le blogueur, est-il besoin de le préciser, se reconnaît parfaitement dans l’objet de RamDam 64-40. Une association qui a décidé de créer deux catégories de membres : les sympathisants et les adhérents. Ces derniers, cooptés après entretien, s’engagent à avoir un rôle actif. Si des lecteurs du blog veulent en savoir plus, ils peuvent contacter RamDam 64-40 à l’adresse suivante : ramdam6440@gmail.com

Et les klaxons et harpes dans tout ça ? C’est en quelque sorte une distribution annuelle des prix. Les klaxons sont attribués aux politiques résidant obligatoirement dans les Landes ou les Pyrénées-Atlantiques ayant franchi ou flirté avec la ligne jaune de la vie publique et les harpes à ceux ayant manifesté un sens de l’action publique particulièrement affirmé. Les faits permettant de voir décerné un klaxon ou une harpe devant impérativement s’être déroulés en 2018.

La liste définitive des « nominés », pour employer un barbarisme, sera arrêtée le 28 novembre. Elle sera communiquée à la presse autour du 15 décembre. Un élu oloronais fera-t-il partie de ces présélectionnés ? Suspense.

Un commentaire sur « RamDam 64-40 va bientôt décerner ses klaxons et ses harpes aux élus « méritants » (chronique « un élu oloronais dans le lot ? ») »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s