Affaire des frais de mission : Lacrampe sauve une nouvelle fois la mise à Lucbéreilh (chronique « procrastinateur de la politique « )


Remarque initiale : hier, 24 septembre,  avait lieu en conseil municipal le débat sur le rapport d’observations définitives de la Chambre régionale des comptes . Un lecteur d’Oloronblog m’en a adressé l’enregistrement intégral . Je le mettrai prochainement en ligne sur le blog. Mais je voudrais ici réagir, à partir de ce que j’ai pu lire dans La République d’aujourd’hui,  à l’attitude du premier adjoint au maire d’Oloron durant ce débat. 

Décidemment ! Au-delà de qualités humaines que personne ne saurait lui contester, Daniel Lacrampe n’est pas du genre rancunier ! Au début de l’année 2017, le maire d’Oloron avait tout fait (alliance improbable avec Gérard Costes, présentation d’un candidat surprise de dernière seconde) pour l’empêcher de conquérir la présidence de la communauté de communes. Eh bien depuis cette date, Monsieur Lacrampe a sauvé deux fois la mise politiquement à un maire empêtré  dans l’affaire des frais de mission.

Premier sauvetage, le 10 avril 2017. Le premier adjoint préside en l’absence du maire la séance du conseil municipal au cours de laquelle doit être voté le compte administratif 2016 de la commune. L’affaire des frais de mission vient d’éclater publiquement. L’opposition demande à ce que le vote du compte soit différé le temps que soient menées quelques verifications sur la sincérité des dépenses présentées.  Lacrampe refuse au prétexte qu’il sera toujours temps de réagir le jour où la Chambre régionale des comptes aura terminé ses investigations. Et le compte administratif est voté par une majorité unanime si  l’on excepte l’abstention de deux de ses élues.

Second sauvetage en ce 24 septembre 2018. Le conseil municipal débat sur le rapport d’observations de la Chambre régionale des comptes. En avril 2017, rappelez-vous, Daniel Lacrampe avait dit attendre ce document pour prendre une position ferme. Or le rapport étrille le maire auquel sont reprochées nombre d’irrégularités personnelles. Eh bien, le premier adjoint, dans une prise de position alambiquée,  considère maintenant qu’il faut, avant de prendre une position ferme, attendre la décision de la Justice qui a décidé l’ouverture d’une enquête préliminaire sur cette affaire.

La logique de la posture de Daniel Lacrampe voudrait donc que l’on assiste dans les prochains mois et dans les prochaines années à une nouvelle série de sauvetages.  Imaginons que Lucbéreilh soit mis en examen pour cette affaire. Réaction de Lacrampe : une mise en examen ne préjuge pas de la culpabilité (ce qui est vrai), attendons le jugement du tribunal correctionnel pour prendre une décision ferme . Imaginons qu’ensuite le tribunal correctionnel condamne Lucbéreilh. Réaction de Daniel Lacrampe : attendons de voir s’il fait appel pour prendre une décision ferme. Imaginons qu’ensuite la cour d’appel confirme le jugement du tribunal correctionnel.  Réaction de Lacrampe : attendons de voir si Lucbéreilh se pourvoit en cassation pour prendre une décision ferme.  Et ainsi de suite jusqu’à la cour européenne des droits de l’homme. Avec ce type de raisonnement,  on est parti pour 10 ans d’atermoiements.

Nous sommes ici dans un cas caractérisé de procrastination.  La procrastination , c’est cette manie de toujours remettre les choses au lendemain, de toujours se trouver de bonnes raisons de ne pas faire. Daniel Lacrampe est en quelque sorte un procrastinateur politique.  Ce n’est pas un gros mot, c’est un constat. Or la politique, c’est aussi l’art de savoir prendre les bonnes décisions en temps et en heure. On ne peut pas dire que nous sommes dans cette situation.

Il s’est heureusement trouvé quatre élus pour sauver l’honneur de la majorité municipale : Rosine Cardon, Leïla Le Moignic, Maylis Del Pianta et Clément Servat ont su relever la tête.  Tout simplement parce qu’il ont constaté que le rapport de la Chambre était accablant quand tous leurs autres collègues, tels des autruches, préféraient garder la tête dans le sable. Il reste à espérer que leur action d’éclat ne sera pas feu de paille et qu’ils sauront continuer à faire entendre leur voix avec fermeté mais toujours de façon constructive.

34 commentaires sur « Affaire des frais de mission : Lacrampe sauve une nouvelle fois la mise à Lucbéreilh (chronique « procrastinateur de la politique « ) »

  1. Peut etre tout simplement une posture politique. Mr LACRAMPE doit espérer que LUCBEREILH soit jugé inéligible, ne puisse se présenter en 2020, il n aura pas à faire le sale boulot et pourra esperer ainsi faire le plein de voies à droite .

    J'aime

    1. Comme je le réponds à un autre commentaire, candidat ou pas, Lucbéreilh fera tout pour faire battre Lacrampe. Ce serait donc un bien mauvais calcul de ce dernier que de vouloir ménager le maire d’Oloron dans une perspective électorale prochaine

      J'aime

      1. On est tout à fait d accord . Et même sans calcul électoral, il doit faire le job. Et son job avant tout est de gérer au mieux les affaires de la ville, il s est porté candidat pour cela. Qu il assume au leu de se réfugier derrière une enieme institution, qu elle soit pénale ou administrative. On appelle cela en langage populaire  » en avoir ou pas « .

        J'aime

  2. Lacrfampe n’assassine pas Lulu, pour ne pas se couper des voix que celui ci représente et lorsque le moment sera venu, il se présentera comme recours de la droite. Par contre, il envoie ces colistiers au carton. Habile !!!

    J'aime

    1. Selon mes informations, Daniel Lacrampe a tout fait hier pour convaincre ses colistiers de ne pas prendre la parole. 4 ne l’ont pas écouté, et c’est tant mieux.
      Par ailleurs, il est certain que, candidat ou pas, Lucbéreilh fera tout pour faire battre Lacrampe. Ce serait donc un bien mauvais calcul de ce dernier que de vouloir ménager le maire d’Oloron dans une perspective électorale prochaine

      J'aime

  3. La franchise, et la reconnaissance de ses propres erreurs. Voilà des qualités (à mon avis) qui n’ont que peu de place dans le jeu politique. Et c’est bien dommage.

    J'aime

  4. Lucbéreilh avait l’air d’avoir des dossiers sur ces colistiers et qu’il pouvait dégainer à tout moment (exemple de C Servat).
    Peut être en détient il sur D Lacrampe ?
    Je ne vois pas d’autres explications…

    Aimé par 1 personne

  5. a deux ou trois mots dans le dictionnaire de procrastination on peut trouver proctologue….si j’en crois les propos que tient le Maire vis à vis de ces colistiers ça me parait plus adapté…

    J'aime

  6. procrastination ou stratégie? En pratiquant le clientélisme et le « c’est pas moi qui l’ai fait!! », il espère ne froisser personne pour se faire ré- élire, au détriment d’une attitude digne : reconnaissance de l’aveuglement ou de la complicité tacite et donc d’un positionnement citoyen….ah oui mais cela fait mal!!

    J'aime

  7. Tout cela est normal, car Lacrampe et Lucbéreilh son frères siamois monocéphale à quatre jambes, afin de courir plus vite pour fuir les problèmes. Les séparer serait les tuer. Peut être que seul le résultat des urnes pourrait mettre fin à cet état, en lieu et place d’ une opération chirurgicale. A moins que nos deux lurons souhaitent que
    l’ histoire continue en l’ état actuel . Au quel cas le Maire actuel pourrait devenir le futur premier Adjoint et le premier Adjoint devenir le futur Maire. L’avenir proche nous en dira plus.

    J'aime

  8. Demat cher blogueur,
    Si je vous accorde que vous ayez eu du nez, depuis que je vous lis, en dénonçant les pratiques de notre Maire, accordez-moi que dans le choix de la date de vos vacances vous étiez sacrément enrhumé. Toutefois, si vos oreilles ont pu percevoir hier au soir, un léger sifflement, il provenait sans doute de la brise venant de Brest ou Lohéac, mais pas que…vous avez un véritable ami, qui n’a pas manqué d’exprimer l’affection qu’il vous porte.
    Sans vouloir remuer le couteau dans la plaie, s’il y en avait un à pas rater, c’était bien ce conseil.
    Les murs de cette salle m’en ont d’ailleurs fait la confidence, de RIOUX à EBRARD de LACLAU à DIESTE en passant par UTHURRY, jamais elle n’avait été le témoin d’un tel naufrage, quel tableau !
    Le Président des amis d’Hervé, l’épicier et la coach sportive nous ont fait l’honneur de leur retour, après de longs mois d’absence sur les bancs de la majorité, 4 autres avaient très certainement piscine.
    Malgré tout, même à Paimpol, vous avez parfaitement perçu et analysé, ce qui s’est passé hier au soir. Ils nous ont joué un western spaghetti qui aurait pu s’intituler, « Le pleutre, L’escro et les Naifs ».
    L’escro j’y reviendrais plus tard dans d’autres interventions, mais vous en avez déjà tellement dit, je ne voudrais pas paraître redondant.
    Le pleutre, vous le connaissait mieux que nous, votre cri du cœur s’entend parfaitement, inutile d’en rajouter, vous êtes déjà très accablant.
    Sur les Naifs…pas tant que ça à vrai dire.
    Après tout, ils ne font qu’essayer de sauver leur peau au regard de l’opinion du public. S’il n’y avait pas de calcul, ils avaient, pour marquer définitivement leur différence, la possibilité de rendre leur délégation d’adjoints, Mme DEL PIANTA, Mme CARDON, Mr SERVAT, ce qui aurait eu aux yeux de tout le monde une tout autre portée. Rendre sa délégation d’adjoint ne veut pas dire qu’ils doivent quitter le conseil, cela veut dire qu’ils ne seront plus indemnisés comme ils le sont tous les trois aujourd’hui (ceci, peut expliquer cela), tout en conservant leur voie de la même manière.
    Quoi penser du scénario d’un Maire, attaqué par 3 de ses adjoints et qui ne leur retire aucune délégation.
    Enfin, l’info de la soirée, l’un d’entre eux est poursuivi actuellement pour prise illégale d’intérêts.
    A ce train-là, les Oloronaises et les Oloronais seront bientôt conviés à l’inauguration de la réouverture de la prison de la rue cujas.
    Kenavo cher blogueur et revenez nous vite.

    Aimé par 1 personne

    1. Merci de ce commentaire plein d’humour et de justesse, cher lecteur. Une rectificztion toutefois : il semble que le maire a menti en affirmant que l’un de ses adjoint était poursuivi pour prise illégale d’intérêt. Il y a de la plainte pour diffamation publique dans l’air.
      Kenavo de Bréhat

      J'aime

  9. Bonsoir
    De ce que je sais de ce rapport de la cour des comptes, il est clairement établi qu’il y a eu des irrégularités dans la gestion de ces fameux frais de mission. Mais, toujours à ce que je sais, il n’a pas été mis en évidence un quelconque enrichissement personnel de notre Maire ou des membres de sa majorité. On peut donc formellement établir dès à présent qu’il existe un problème de gestion mais pas un enrichissement personnel. A noter également que l’opposition à l’époque en place a commis les mêmes fautes pour des sommes ridicules d’ailleurs. La position de D. Lacrampe est à mon sens, tout à fait claire et logique. Il ne peut pas condamner d’emblée son Maire pour des malversations qui ne sont pas établies, laissant à la justice le soin de le faire. Par contre, ce qu’il pourrait faire, vu sa position, c’est reconnaître les fautes de gestion du Maire et de sa majorité, donc la sienne.
    Maintenant, avoir une décision de justice avant 2020… Je n’y crois absolument pas. Je suis prêt à parier un gueuleton avec notre blogueur qu’au moment venu, HL sera toujours Maire, qu’il se représentera, qu’il sera réélu dans la mesure où il n’a personne « en face ». Attente … C’est à la fin de la guerre qu’on compte les morts pas avant !
    Bonne soirée

    J'aime

    1. À partir du moment où on perçoit de l’argent communal sur la base de faux frais de mission ne s’agit-il pas, quel que soit le montant de cette somme, d’un enrichissement personnel indu ?
      Pour le reste, je suis d’accord et l’ai déjà écrit, il garde de bonnes chances d’être encore maire en 2020

      J'aime

      1. Non s’il s’agit d’un remboursement de sommes engagées pour l’accomplissement de sa mission… Maintenant l’opposition a fait pareil même s’il s’agit de sommes vraiment dérisoires ce qui peut laisser penser qu’en définitive c’est une pratique courante.

        J'aime

        1. Oui bien sûr mais est-ce que les magistrats ont noté ce « bug » dans le rapport. Si oui alors là, comme dirait un titi parisien « y a embrouille » !

          J'aime

        2. Oui, les magistrats ont bien noté ce bug : extrait entre guillemets du rapport : «Il a été indiqué que ces paiements visaient à rembourser au maire d’autres frais qu’il aurait avancé pour l’exercice de ses fonctions. Toutefois les pièces produites à l’appui de ces explications ne concernaient pas les lieux et les dates des déplacements mentionnés sur les ordres de mission et étaient parfois postérieurs. Situation très irrégulière au regard des règles régissant les remboursements de frais aux élus, et dont les implications financières sur le budget communal sont loin d’être negligeables»

          J'aime

        3. Oui, il y a bug. Extrait du rapport de la Chambre : «Il a été indiqué que ces paiements visaient à rembourser au maire d’autres frais qu’il aurait avancé pour l’exercice de ses fonctions. Toutefois les pièces produites à l’appui de ces explications ne concernaient pas les lieux et les dates des déplacements mentionnés sur les ordres de mission et étaient parfois postérieurs. Situation très irrégulière au regard des règles régissant les remboursements de frais aux élus, er dont les implications financières sur le budget communal sont loin d’être négligeables»

          J'aime

        4. Vous devriez faire preuve de plus de prudence en affirmant que l’opposition à produit de faux frais de mission lorsqu’elle était aux affaires. Vous démontrez en tout cas que vous n’avez pas lu le rapport, pourtant bien présent aujourd’hui sur le site de la chambre régionale des comptes. Votre insistance malgré les retours éclairés du blogueur pourrait même passer pour partisane. Si tel est le cas, je n’ai qu’un conseil à vous donner, vous devriez mieux choisir vos amis.

          J'aime

        5. Monsieur Cazaux
          Avant d’affirmer des contres vérités renseignez vous !
          c’est la base pour un ancien commissaire non ?
          La vérité est celle qui suit et facilement vérifiable sur le rapport de la CRC
          120 € de remboursement de frais pour l’ancien DGS pour l’acquisition d’un logiciel resté propriété de la mairie sous l’ère Uthurry.
          Plus de 13 000 € de faux frais indemnisés directement au Maire actuel sur production de faux ordres de mission.
          DONC :
          NON CE N’EST PAS UNE PRATIQUE COURANTE.
          NON L’OPPOSITION N’A PAS FAIT PAREIL

          J'aime

    1. Au départ, c’est LACRAMPE et ROSENTHAL, interrogés sur la présence de leurs signatures sur des faux frais de mission, qui avancent comme défense auprès des juges de la CRC quelles auraient pu leur être usurpées. Le Maire sans aucune réserve, jette l’opprobre sur une secrétaire, qui a pris cette initiative selon lui. Non seulement il n’assume pas d’avoir piqué dans la caisse, mais en plus il fait porter le chapeau à une gamine qui n’est plus là pour ce défendre. C’est immonde !
      Elle s’est donc levée un matin en se disant, aujourd’hui je vais imiter la signature des 2 autres gloires, pour faire plaisir à mon patron. De qui se moque t’on ?

      J'aime

      1. La gamine en question a beaucoup subit pendant un an. Elle s est faîte menacée de licenciement à plusieurs reprises pour un oui ou pour un non. Elle a été harcelée moralement et a enchaîné deq arrêts maladie pour des conséquences graves. Elle a finit en dépression. Aujourd’hui on assiste à la bassesse et lâcheté la pire qui soit quand on entend Bereilh l accuser et Crampe se défausser. ..
        M. CRAMPE PENSE QUE STRATEGIQUEMENT IL SERA ELU EN AYANT CONSERVÉ L ELECTORAT DE BEREILH ? EN LE DEFENDANT ?
        IL TOMBERA AUSSI.
        ILS DEVRAIENT TOUS DEMISSIONER ET LES OLORONAIS DEVRAIENT MANIFESTER POUR CELA !!

        J'aime

  10. Bonsoir Max

    Il me semble avoir lu ça dans la République qui parlait d’une somme de 120 euros engagées de la même façon sous l’ère Uthurry… Si je me suis trompé, méa culpa !
    Quant à mon discours que vous jugez partisan et bien, comme aurait dit Audiard « Si vous entrez dans des WC et que vous voyez marqué « bénédictine » et ben, c’en est pas ! ».
    Mais voyez vous, j’ai toujours essayé dans ma vie d’être impartial et surtout, lorsque quelqu’un a un genou à terre, j’estime qu’il n’est pas nécessaire de le piétiner. S’il s’agit d’une personne intelligente, elle saura d’elle même ce qui lui reste à faire !… et pour vous satisfaire, il est vrai que je n’ai pas lu le rapport, ce que je vais faire de ce pas.
    Bonne soirée néanmoins

    J'aime

  11. Rebonsoir Max

    Dans le préambule du rapport de la cour des comptes vous trouverez ce que j’ai avancé plus haut (et qui d’ailleurs n’a pas d’importance) pour un montant de 195e « De 2011 à mars 2014, cette situation irrégulière concerne deux remboursements de frais, pour un montant total de 195 €. »
    Bonne soirée

    J'aime

    1. … »lorsque quelqu’un a un genou à terre, j’estime qu’il n’est pas nécessaire de le piétiner »…, ce principe vous honore, je vous suggère justement de lui chuchoter à l’oreille, car de toute évidence en piétinant cette collaboratrice lundi soir, il est loin de se l’appliquer.
      Vous allez lire le rapport, alors je vous recommande cet extrait de la page 32 :

      La chambre régionale des comptes observe toutefois que :

      – la circonstance que quelques remboursements à un agent, certes irréguliers sur la forme, aient été effectués avant 2014, pour un montant total ne dépassant pas 120 € (voir ci-après) ne saurait valoir preuve de l’existence d’une généralisation, par le passé, d’un processus identique pour les remboursements des frais de déplacements d’élus, aucun cas de ce genre n’ayant été observé de 2011 à mars 2014 ;

      – en toute hypothèse, cette circonstance ne saurait excuser l’irrégularité massive qui a consisté à rembourser à partir de mai 2014 des frais kilométriques non réalisés, sur la base d’ordres et de frais de mission comportant des mentions inexactes, tant pour ce qui est des kilométrages que des dates des déplacements ou de la nature des frais réellement remboursés ;

      – ce procédé encourt des risques de qualification pénale, sous réserve de l’appréciation des juridictions judiciaires. A cet égard, ce procédé est d’ailleurs également de nature à mettre en difficulté, et ce indépendamment de leur volonté, les trois adjoints dont les noms apparaissent pour validation sur les ordres de mission et les états de frais (dans la mesure où les documents comportaient en réalité des indications inexactes)

      Bonne lecture et bonne soirèe.

      J'aime

      1. Monsieur Chruchill
        Primo je ne suis pas un ancien commissaire, comme quoi chacun doit se renseigner avant de poster quelconque message…
        Secondo, que vous le vouliez ou non, le CRC a relevé également une irrégularité de 195e (somme ridicule comme je l’ai déjà dit) commise par la municipalité en place entre 2011 et 2014.
        Tertio, je ne fais pas le procès de l’ancienne municipale ni de l’opposition actuelle.
        … Et toujours que vous le vouliez ou pas, cette pratique d’indemniser le personnel en utilisant une ligne budgétaire à l’origine non prévue pour ça, est banalisée et pas uniquement à la Mairie d’Oloron, ce qui n’est pas toujours synonyme de malversation.

        Passez néanmoins une excellente journée.

        J'aime

  12. Bonjour Max
    Je ne chuchote pas à l’oreille du Maire et m’en garderais bien. De toute façon, il fera comme d’habitude, ce que bon lui semblera.
    Je ne fais pas le procès de l’ancienne municipalité et surtout pas de parallèle entre les faits actuels et les 195e d’achat de logiciel remboursés à un employé de mairie.
    Je voulais simplement dire que maintenant tout avait été dit et mis en évidence, qu’il n’était peut-être plus la peine d’en rajouter. La justice doit passer mais passera t-elle, je n’en suis pas sûr.
    Maintenant, il est très courant que des lignes budgétaire servent à palier des dépenses alors qu’à l’origine, elles ne sont pas faites pour ça… Même si l’ancienne municipalité n’a jamais banalisé de telles pratiques.
    Voilà et surtout, à titre personnel, je trouve inadmissible la falsification de documents qui a pour finalité la délivrance de quelconque bien, objet ou somme… et si la justice passe, qu’elle passe pour tout les mis en cause !
    Bonne journée à vous

    J'aime

  13. Monsieur Cazaux
    vous confondez rembourser des frais à un fonctionnaire qui a acheté avec sa carte bleue un logiciel sur internet (120 €) pour le compte de la collectivité et un élu qui pour arrondir ses fins de mois fait établir des faux frais le concernant à hauteur d’environ 1 000 €/ mois sur 12 mois pour l’année 2016 soit plus de 13 000 € sur l’année.
    je pense que sur cette affaire il faut être très précis et éviter les amalgames « tous pourris… ». Ce n’est pas pareil et ces pratiques ne sont pas comme vous le précisez courantes du moins dans la fonction publique territoriale.
    Ce qui est indéniable et devrait éveiller les consciences c’est que la CRC a rendu un rapport à charge bien loin des rapports qu’elle rend habituellement.
    Le Maire disait il y a un an que son « honorabilité » sauterait aux yeux des oloronais.
    Chacun est libre de se faire son opinion.

    je vous souhaite également une bonne journée.

    J'aime

    1. Re bonjour

      Rassurez-vous, je suis très loin de faire des amalgames de ce genre et j’ai assez de discernement pour juger de la gravité des choses. Il n’y a aucune commune mesure entre un remboursement d’achat de 195e et des factures d’un montant de 13 000e/an relatives à des frais non justifiés. Quant au rapport de la CRC il est vraiment « explosif ».
      J’ai mon opinion là-dessus.

      Bonne fin de journée

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s