Si la « requalification de la rue Louis-Barthou » ressemble au panneau qui l’annonce…


Depuis ce début de semaine sont installés de part et d’autre de la rue Louis-Barthou deux grands panneaux d’information qui détaillent le calendrier de toutes les actions qui seront menées jusqu’en 2020 pour rendre son attractivité à ce qui fut la principale rue commerçante d’Oloron. Trois observations ou questions rapides sur ce qui s’apparente avant tout à une action de communication.

1/ La « requalification de la rue Louis-Barthou » (c’est le nom officiel donné à l’opération) n’a à aucun moment fait l’objet d’une présentation ou d’un débat au sein du conseil municipal. Pas même d’une délibération de principe. Est-ce de bonne pratique démocratique que de mettre sur les rails et d’annoncer officiellement un projet qui, s’il se concrétise, mobilisera plusieurs millions d’euros, sans avoir recueilli au moins l’avis préalable, au mieux l’aval des élus qui ont en charge le devenir de notre ville ?

2/ Les actions dans le domaine du commerce et de l’artisanat sont principalement du ressort de la communauté de communes du Haut-Béarn. La dernière assemblée générale des commerçants en ce début de mois de juillet s’est d’ailleurs tenue en présence du président et d’un conseiller délégué de la CCHB… alors que la mairie d’Oloron n’était pas représentée. Pourquoi, dans ces conditions, la « requalification de la rue Louis-Barthou » ne fait-elle pas l’objet d’une action concertée entre ces deux collectivités dans le cadre d’un programme global adopté par les deux entités, chacune d’entre elles prenant en charge les actions relevant de son domaine de compétence ?

3/ Pour le clin d’œil : il faut espérer que la « requalification de la rue Louis-Barthou » ne sera pas à l’image du panneau qui a été dressé à l’entrée de la rue, côté place Mendiondou. Planté de travers sur deux gros blocs de béton disgracieux de couleurs différentes, calé à la va-vite dans les dits blocs à l’aide de grands morceaux de bois de tailles disparates, sans le moindre habillage esthétique (pas la moindre végétation pour cacher les blocs). On va l’avoir sous les yeux, comme ça, jusqu’en 2020 ?

Panneau rue Louis-Barthou

Point 3/ actualisé ce 14 juillet : est-ce le fait d’une simple coïncidence ? Toujours est-il que quelques heures après la parution de cet article sur le blog, les deux blocs de béton disgracieux et les pieds du panneau d’information ont été emmaillotés dans un tapis imitation gazon… du plus bel effet ! (photo ci-dessous)

Panneau Barthou

Voilà un an presque jour pour jour que le « plan Marshall pour la rue Louis-Barthou » nous a été annoncé. Pour l’heure, il se concrétise par la pose de quelques ralentisseurs, l’instauration d’une limitation de vitesse, le traçage de quelques places de parking et l’installation de deux panneaux d’information. La phase de concertation (consultation des commerçants et de la population) est en cours. À quand la validation par le conseil municipal et le conseil communautaire d’un programme à la fois ambitieux… et réaliste pour la « requalification » de cette rue ?

18 commentaires sur « Si la « requalification de la rue Louis-Barthou » ressemble au panneau qui l’annonce… »

  1. La rue Louis barthou en rénovation pourquoi pas mais quand on regarde la maison de naissance de Louis Barthou avec un panneau et des barrières pour signaler un danger.
    Maison: patrimoine communal ou communautaire.

    J'aime

  2. Le renouveau du centre-ville? Il est déjà en place ave Fléming!! C’est déjà là que nos anciens se retrouvent pour faire la causette, au milieu des rayons et des caddies…En plus, il est en plein agrandissement et je ne parle même pas des autres terrains, récupérés par l’enseigne, pour s’approprier la ville.
    Ce nouveau temple de la consommation,…. il est là, notre centre-ville!! (et ne me dites pas que vous n’y faites pas d’emplettes, voire, la totalité de vos achats)
    Si vous vouliez « sauver » la rue, il fallait continuer à y faire vos courses).
    La rue Louis Barthou va coûter un bras………pour rien!! Ou pour l’égo de certains!

    J'aime

    1. Point de vue partagé. Les Oloronais (es) n’ ont qu’ à s’ en prendre à eux mêmes.
      Ce ne sont pas les quelques touristes Juilletistes ou Aoûtiens qui feront vivre le commerce oloronais.

      J'aime

  3. Gsta64
    je salue votre remarque
    Et je me demande aussi Pourquoi ce silence
    Est ce que la zone commerciale est actée ou mixité logement ? Des idées du magasin en projet ?
    Le rachat de plusieurs maisons sur le site (sauf erreur de ma part) promet un retour sur insvestissement certain donc projet important ?
    Est ce que notre blogueur en sait plus ? 😉

    Pour revenir au débat louis. Barthou, oui il peut y avoir une solution mais celles présentées je ne suis pas convaincue( ce n’est qu un avis personnel de non professionnel). on le constate aussi dans d’autres villes de demographie similaire. A part les très grande ville, réussir à faire vivre les anciennnes rues du CV où que ce soit est un challenge très compliqué à notre époque.. mais bon les habitudes, ça va ça vient alors soyons positifs ..
    je suis aussi d’accord sur le fait de conserver et entretenir son patrimoine est important (mais cher) et voir la maison Louis Barthou comme ça est saisissant pour les amoureux de la pierre et/ou de l’histoire

    J'aime

    1. Non, le blogueur n’en sait pas davantage. Et pour cause : à ce jour, on ignore tout du projet de la ville pour la rue Louis-Barthou : relance commerciale ? Mixité commerce-habitat ? Développement de l’habitat ? En réalité, y a-t-il vraiment une volonté politique claire ou sommes-nous confrontés à une navigation à vue ? Je crains que la seconde hypothèse soit la bonne.

      J'aime

      1. Je pense m’etre mal exprimée, dans mon premier paragraphe. Je voulais parler de la futur zone entre inter et Renault, en savez vous (ou un des lecteurs) davantage sur l’implantation qui va être faite ?
        Merci et bonne journée à tous

        J'aime

    1. Rd918
      Si vous regardez sur Google earth, il y a un triangle entre le rond point d inter, celui de Renault et celui des lotissements. Là il y a un grand champ, et les maisons d’habitations auraient été rachetées …. (mais là encore que bruit de couloir pas de preuve, pour la part en tout cas…)

      J'aime

      1. Les retraités qui habitent sur le plus grand terrain en bordure de la voie de contournement, ont en cours de construction, une maison dans un lotissement à proximité, rue Flora Tristan afin de déménager.

        J'aime

  4. Ce qui est surprenant dans cette affaire c’ est qu’ on lance un projet  » requalification » de la rue Louis Barthou, alors qu’ il y a quelques semaines la Municipalité annonçait le lancement d’ une étude globale de réhabilitation du centre ville.
    N’ ya t’il pas là incohérence entre ces deux projets?
    Ne faudrait’ il pas attendre le résultat de la seconde étude avant de se lancer dans des travaux de  » requalification » qui peut être seront contraires aux résultats donnés. A moins que ce ne soit rien d’ autre que la vieille idée tenace qui hante toujours la tête de certains Oloronais nostalgiques que la rue Louis Barthou est les Champs Elysées d’ Oloron qui refait surface.

    J'aime

  5. Une réponse pour Mdsj concernant la vente des maisons :
    voir dernier Conseil municipal du 27 juin 2018 (site mairie)
    33 – Déclarations d’intention d’aliéner : renonciations au droit de préemption

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s