Lancement du projet de rénovation du Centre social La Haüt : quelques questions/réponses


La République s’en fait l’écho ce lundi matin : c’est parti pour l’opération « mise en accessibilité et rénovation du Centre social La Haüt. Avec le lancement le 29 mai dernier de la première étape qui consiste à désigner l’équipe (architecte + bureaux d’études) à laquelle sera confiée la charge de mener à bien un projet d’un coût global prévisionnel de 500 000 € HT. Coût qui en fera sans doute l’un des plus gros investissements du mandat 2014-2020. Cette équipe sera choisie après une mise en concurrence. Le dossier mis à la disposition des équipes souhaitant concourir permet d’apporter quelques précisions.

Quel est le programme de l’opération ?

Pour celles et ceux qui n’auraient pas lu le quotidien local, voici le détail du projet tel qu’il figure dans le dossier mis à la disposition des candidats :

Le projet consiste à aménager les surfaces existantes en RDC pour permettre l’accessibilité de ce niveau et redistribuer les locaux des différents étages.

Afin d’augmenter le potentiel du RDC, la cour d’accueil sera aménagée en hall et bureaux.

Côté fronton, un sas de sécurité sera construit.

La salle de spectacle sera réagencée afin de pouvoir disposer d’espaces d’activité indépendants.

La configuration spectacle sera maintenue avec la création d’un local technique à l’arrière.

Il conviendra de prendre en compte la rénovation des locaux dans les différents étages (insonorisation, peinture, redistribution, création de WC, sécurité incendie, fluides etc.).

Une rénovation de la toiture et de la zinguerie sera comprise dans le projet.

Quel est le calendrier prévisionnel de l’opération ?

L’article de La République n’indique pas en revanche le calendrier prévisionnel de l’opération. Le dossier de consultation le précise comme suit :

Date limite de remise des offres des équipes candidates : 29 juin 2018 (à midi)

Etudes : SEPTEMBRE 2018

Consultation des entreprises : DECEMBRE 2018

Durée des travaux : 8 MOIS (de février 2019 à décembre 2019)

Sur quelles bases sera choisie l’équipe à laquelle sera confiée la maîtrise d’œuvre de l’opération ?

Pour être l’heureuse élue, l’équipe de maîtrise d’œuvre qualifiée aura dû savoir faire preuve :

  • de ses compétences : il lui faudra avoir indiqué les noms, les titres d’étude et l’expérience professionnelle de chaque intervenant qu’il compte charger de l’exécution du marché ainsi que les CV et les diplômes du chef de projet et des principaux intervenants
  • de sa méthode de travail pour mener à bien la mission en réponse aux contraintes et échéances du programme et à l’organisation de la mairie
  • d’une bonne planification des phases d’étude
  • d’un taux de rémunération attractif… sans pour autant paraître anormalement bas

Autres questions (sans réponses celles-là)

  • Sachant qu’en application de la loi c’est au maire qu’il revient de choisir au final, après cette mise en concurrence, l’équipe de maîtrise d’œuvre, de l’avis de qui s’entoure-t-il pour prendre sa décision ? De celui des seuls techniciens ? De celui de quelques élus ?
  • Si un crédit de 45 000 € a bien été inscrit au budget communal 2018 pour les travaux au Centre social (peut-être pour les études ?), je n’ai pas le souvenir qu’à un seul moment le conseil municipal ait été amené à délibérer sur le contenu (= le programme) de l’opération et sur son financement. N’eut-il pas été normal d’associer l’ensemble des élus à une décision portant sur un investissement aussi important (500 000 € HT, je le rappelle) ? Mais peut-être que la question sera inscrite à l’ordre du jour de la prochaine séance programmée, sauf changement, pour le 27 juin ????

3 commentaires sur « Lancement du projet de rénovation du Centre social La Haüt : quelques questions/réponses »

  1. «  » »Le projet consiste à aménager les surfaces existantes en RDC pour permettre l’accessibilité de ce niveau et redistribuer les locaux des différents étages. » »

    Voila une idée qu’elle est pas bête. Chez nous on a fait le contraire. A l’étage avec un ascenseur pour permettre l’accessibilité… 🙂

    Non Otis Reddding n’était pas ascensoriste:

    J'aime

Les commentaires sont fermés.