Une occasion pour les Oloronaises et Oloronais de s’approprier « Oloron » (chronique « paroles et musique »)


Décidément, Oloron inspire les auteurs-compositeurs. Il y a quelques semaines, Oloronblog se faisait l’écho de la sortie du clip « Ma Ville » où notre cité se frottait à l’âpreté du rap. Aujourd’hui, c’est au tour de l’association Galaxy de produire une œuvre d’une facture beaucoup plus classique, une chanson tout simplement intitulée « Oloron » dont vous trouverez la parole et la vidéo en fin de billet.

Mais l’objectif est aussi de permettre aux Oloronaises et Oloronais de s’approprier « Oloron ». Tout simplement en prêtant leur voix à son enregistrement le 2 juin prochain. C’est ce que nous explique Jérôme Dupuy, le président de l’association Galaxy : « L’association Galaxy a écrit une chanson sur sa ville d’Oloron avec pour but d’inviter toutes les personnes qui le souhaitent à venir chanter les refrains, afin ainsi de créer un réel moment de rencontre et d’échange. ».

Et Jérôme Dupuy de poursuivre, alors que je lui demandais l’autorisation de publier les paroles sur le blog : « Cette chanson a été créée pour qu’elle suive son chemin, pour qu’elle grandisse, pour qu’elle parle aux gens d’Oloron et qu’elle donne envie de découvrir cette ville. C’est pour cela qu’un projet collectif a été créé autour de cette chanson, moment de rencontre, d’échange, de partage, de découverte… sans barrière sociale ou de générations… Elle ne nous appartient plus mais appartient à toutes les personnes à qui elle parle et c’est avec plaisir que vous pouvez publier les paroles… ».

Puis de conclure : « Chaque initiative qui rejoint le projet est une preuve de plus qu’à l’heure où parfois, l’individualisme et l’égoïsme sont parfois mis en avant… ensemble on peut faire de très belles choses… ».

Rendez-vous pour celles et ceux que le projet intéresse :

  • Vendredi 25 mai à 20 heures 30 à la Maison pour Tous de Goès pour une répétition
  • Samedi 2 juin à 10 heures 30 salle du Bel Automne pour l’enregistrement (suivi d’un vin d’honneur pour tous les participants !)

Voilà. Cette information était une façon pour Oloronblog d’apporter son écot à ce projet participatif. Et maintenant, place à la vidéo et aux paroles.

 

Oloron

Qu’on soit jeune ou qu’on ait vécu

Ignorant ou qu’on ait tout vu

Qu’on n’ait pas beaucoup voyagé

Ou découvert le monde entier

Il n’y a rien de plus merveilleux

Qu’un endroit qui nous est précieux

Un lieu chargé de souvenirs

La ville qui nous a vu grandir

Je garde en moi profondément

Ces jolis souvenirs d’enfants

Les amis qu’on fait pour la vie

Et les bonbons du mercredi

Mon père me tenant par la main

Premiers émois, premiers chagrins

Toujours un coin pour en sourire

Dans la ville qui m’a vu grandir

Oloron

Je reviendrai à Oloron

Les oiseaux en conversation

Les Pyrénées pour horizon

C’est bien là ma seule maison

Je reviendrai à Oloron

La garbure comme bouillon

Dans l’air, le chocolat qui fond

Il y fait beau, il y fait bon

Oloron

 

Si je dois quitter mon terroir

Je garderai dans ma mémoire

Ces images de ma jeunesse

Pleines de joie et de tendresse

Quoi qu’on ait fait, quoi qu’on ait dit

Je sais que ma place est ici,

Ici que je me sens revivre

Dans la ville qui m’a vu grandir

Oloron

Refrain

 

Un match de rugby à Saint Pée

S’asseoir dans l’herbe au parc Pommé

Faire le marché à Notre Dame

Voir Sainte Croix, un soir d’automne

Un jour d’été, un peu de jazz

Se balader le long du gave

La Saint Grat pour jubilation

Il y fait beau, il y fait bon

Oloron…

 

Refrain

Un commentaire sur « Une occasion pour les Oloronaises et Oloronais de s’approprier « Oloron » (chronique « paroles et musique ») »

  1. L’auteur a oublié de signaler que, lorsque ça sent le chocolat, la pluie est de la partie! ^^
    Cette chanson m’évoque plus la nostalgie d’une jeunesse irrémédiablement perdue avec l’embellissement naïf fardé par les souvenirs d’enfance….
    Désolée, mais, je trouve ça « gnangnan » et tarte, mais je suis certaine que cela va plaire à nos anciens et à la mairie.

    J'aime

Les commentaires sont fermés.