Migrants et intégration par le travail : l’exemple d’Oloron au JT national de France 3


Le projet de loi « Immigration et droit d’asile » est actuellement en discussion à l’Assemblée nationale. France 3 a voulu illustrer cette information en diffusant ce midi, dans son journal national, un reportage consacré à l’intégration des migrants par le travail, à partir de l’expérience que vivent aujourd’hui certains d’entre eux dans notre commune.

Toutes situations confondues (ceux qui ont obtenu leur statut de réfugié, ceux qui sont dans l’attente d’une décision et ceux qui ont déposé un recours contre le rejet de leur demande d’obtention de ce statut), ils sont une bonne trentaine aujourd’hui à vivre à Oloron. Les premiers sont arrivés chez nous il y a un an et demi et les derniers, il y a seulement quelques semaines.

À côté des services de l’État (préfecture, Pôle Emploi etc.), nombreuses sont les structures mobilisées pour les aider dans leur parcours : la ville d’Oloron, bien sûr (et plus particulièrement le centre communal d’action sociale), mais aussi tous les bénévoles du Codda (collectif oloronais de distribution de denrées alimentaires), des Restos du Cœur et les 60 bénévoles de l’association POUR (Piémont Oloron Urgence Réfugiés) etc…

Si je me souviens bien de ce que j’ai appris, ces migrants ne peuvent exercer une activité rémunérée tant qu’ils n’ont pas obtenu leur statut de réfugié. Ils doivent en attendant se contenter d’accomplir des tâches de bénévolat. La mairie a, par exemple, eu l’occasion de faire appel à certains d’entre eux qui se sont portés volontaires pour donner un coup de main aux employés municipaux durant les animations d’été.

Mais une fois le statut obtenu, il leur faut voler de leurs propres ailes ne serait-ce que pour se loger et disposer de moyens de subsistance décents. D’où la nécessité pour eux de trouver rapidement un emploi (soit à Oloron, soit ailleurs, car un certain nombre d’entre eux ne resteront pas ici).

Le reportage de France 3 montre en 3 minutes l’expérience oloronaise. Il évoque les cours de français dispensés par des bénévoles qui soulignent qu’aucune intégration n’est possible sans une maîtrise minimale notre langue (et c’est un vrai défi pour certains de ces jeunes qui sont quasiment analphabètes). Il va à la rencontre sur leur lieu de travail de deux des premiers réfugiés à avoir décroché des emplois précaires : Ahmed, le Soudanais, dans une entreprise de travaux publics et Khalil, le Kurde syrien, dans une entreprise d’insertion travaillant dans le domaine de l’environnement.

Il ne faut pas se cacher l’ampleur du chantier. Tous ces jeunes, loin de là, ne décrocheront pas un emploi à Oloron ou dans les environs. Mais ils trouvent dans notre cité la volonté de mettre à leur disposition tous les moyens possibles pour leur permettre de réussir leur intégration. À charge pour eux de savoir saisir la chance qui leur est ainsi donnée. Exemplaire, l’expérience d’Oloron ? Trop tôt pour en juger. Mais on peut déjà dire que si elle a intéressé une chaîne nationale de télévision, c’est qu’elle n’est pas commune.

Pour voir le reportage de France 3, c’est ici (à partir de 8’ 30’’). La ville n’ayant pas communiqué sur la diffusion de ce reportage qui met en valeur notre cité, je remercie le lecteur du blog qui me l’a signalé.

82 commentaires sur « Migrants et intégration par le travail : l’exemple d’Oloron au JT national de France 3 »

  1. @Vanessa est une écorchée vif à vouloir le bonheur de tout le monde. Elle ne peut que se projeter à organiser des marches blanches après chaque attentat, en ayant en pendentif des écriteaux genre « je suis Charlie », « je suis Nice », et en demandant au plus grand nombre d’allumer une bougie pour protester.Elle n’est pas prête de chômer.

    J'aime

  2. @ vanessa:

    Je n’ai pas peur. J’ai passé l’age.

    Chère va Nessa vous me mettez des statistiques ( comme quoi c’est utile alors que l’on veut les passer sous silence quand elles ne sont pas conformes à la doxa) en trompe l’oeil..
    En effet elle nous présente le taux extremement faible de personnes obtenant le statut de réfugiés. Mais quid des personnes qui n’obtiennent pas ce statut ? Elles repartent ou s’évaporent dans la nature?Quel taux de reconduite à la frontière Quid des clandestins qui n’en font pas la demande ? Ils s’en vont ? ce sont ces chiffres qui sont intéressants…

    «  »Vous dites que les pauvres vont en prendre plein la tronche ici : réveillez-vous, c’est déjà le cas…Vous dites que les riches » se serviront de ce quart monde comme une nouvelle forme d’esclavage. » : C’est déjà le cas… » »

    et donc votre tactique est de guérir le mal par le mal ? Vous voulez que la France telle l’arche de Noè accueille tous les miséreux et les victimes de régimes totalitaires ? La turquie menace d’ouvrir à tout moment les vannes des camps de réfugiés syriens. le soudan est en guerre quasi perpétuelle entre le nord et le sud.

    cela ne vous étonne pas que les arrivants soient dans leur grande majorité des hommes jeunes dans la force de l’age. Et donc ainsi ils laissent leurs familles là-bas aux mains des régimes qui les poursuit ?Je pensais idiotement que l’on cherchait en premier à mettre sa famille à l’abri

    Trappes ville moyenne:

    https://www.marianne.net/societe/trappes-cette-france-qui-se-delite

    pour finir il me viendrait pas à l’idée de mettre un dessin montrant des migrants enfouis par une avalanche dans les alpes et de liker…..si vous voyez de quoi je veux parler…. 🙂

    J'aime

  3. J’aime les gens qui n’argumentent pas sur mes propos mais sur ce qu’ils imaginent de moi 🙂 (je ris 😉 ). Et qui laisse leur imaginaire vagabonder…

    Je ne validerai ni démentirai quoi que ce soit, je ne suis pas là pour ça.

    Mais j’ai un avis bien trancher sur quoi penser de gens qui n’argumentent pas sur le fond, et tente d’inventer une vie à leur « opposant » histoire de les faire rentrer dans une case qui les discréditerait (pleurnicheuse qui trépigne et reine des marches blanches et des bougies ♥ ) au lieu de poster des données contradictoires…

    Bise les gars 🙂

    J'aime

  4. je découvre le dernier message de Rd qui n’était pas validé quand j’ai écrit tout à l’heure 😉

    Alors parlons de population Magrébine en France :
    le ressenti et le vrai :
    « Et en tête de classement arrive la France. Les sondés estiment que sur 100 personnes, 31 sont musulmanes. Un score très éloigné de la réalité puisque les musulmans représentaient 7,5% de la population française en 2010 (chiffres du Pew Research). D’autres pays d’Europe font la même erreur: l’Italie (20% de musulmans estimés contre 3,7% en réalité), l’Allemagne (21% estimés contre 5% en réalité) ou encore la Belgique (23% estimés contre 7% en réalité) ».
    http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2016/12/14/01016-20161214ARTFIG00214-la-population-musulmane-largement-surestimee-en-france.php

    Ou est l’envahissement ?

    Pour le dessin humoristique des identitaires font du ski, oui, je l’ai liké ♥
    J’ai aussi liké celui-là, bien plus pertinent : https://www.facebook.com/NawakIllustrations/photos/a.346705748767958.1073741825.342589482512918/1446629682108887/?type=3&theater

    Et ça veut juste dire que vous avez accès à mon compte sur FB, belle trouvaille 🙂
    Et alors ?

    J'aime

  5. Sinon « et donc votre tactique est de guérir le mal par le mal ? Vous voulez que la France telle l’arche de Noè accueille tous les miséreux et les victimes de régimes totalitaires ? »

    Avec entre autre 80 milliards d’évasion fiscale en France, il serait possible d’une autre répartition des richesses, qui permettrait aussi un accueil des réfugiés…

    Quant aux réfugiés qui sont majoritairement de jeunes hommes :

    1) Dans leur pays, ce sont majoritairement les hommes qui s’opposent au « gouvernement » et sont menacés de morts, donc ce sont eux qui fuient…

    2) passer demande beaucoup d’argent, si un seul de la famille peut le faire, vous enverriez donc les femmes seules dans des pays inconnus en sachant qu’elles deviendront des proies vulnérables? VRAIMENT ?

    3) faut malheureusement que je remémore aux gens le cadavre du petit noyé sur la plage pour qu’on comprenne pourquoi beaucoup n’osent pas emmener le reste de leur famille… !

    LA MORT EST LA FIN DU VOYAGE pour beaucoup, alors excusez leur famille de ne laisser tenter la mort qu’aux plus aptes à moins mourir et à être moins facilement en danger seul dans un pays inconnu : les jeunes hommes…

    Certains espèrent ensuite faire venir leur femme et enfants (je sais, on va me rétorquer que c’est inadmissible le rapprochement familial… alors qu’on me rétorque ici que c’est inadmissible qu’ils ne bravent pas la mort avec leur famille…)

    Alors ?

    Quant aux régimes totalitaires, leur histoire pourrait sans doute dire que les pays dit démocratiques et du Nord sont parfois impliqués dans leur sombre histoire…

    Bonne soirée. 😉

    J'aime

  6. « Et ça veut juste dire que vous avez accès à mon compte sur FB, belle trouvaille 🙂
    Et alors ? »

    ?? ben c’est fait pour ça , non ?exposer à tout le monde ses états d’âme,ses coup de gueule, d’amour.Certains sont lanceurs d’alerte parce qu’ils ont 40 chats chez eux, qu’ils ne peuvent plus s’en occuper, veulent des dons de croquettes mais malgré tout veulent en sauver encore et encore…..( toute ressemblance etc serait purement fortuite…)

    il y en a qui ont 5000″ amis » revelant ainsi une grandeur d’âme exceptionnelle et un coeur gros comme ça et qui en veulent encore et encore..en comparaison avec moi ya pas photo… 🙂

    pour le reste de votre commentaire vous mélangez tout je pense à dessein. je vous rappelle les boat people ou là pour fuir le régime encensé par je suppose vos amis c’est toute la famille qui embarquait sachant que ceux qui restaient allaient être otages d’un régime. même chose pour les harkis et leurs familles que vos amis , je suppose ,voulaient rejeter à la mer.je vous rappelle aussi les républicains espagnols qui eux aussi ont fui avec leurs familles.je vous rappelle aussi l’exode en 40 sur les routes , les vieillards, les gosses dans les poussettes…

    Vous avez des enfants ?votre instinct maternel ou paternel vous pousserait à les laisser.
    je vous le dit faites attention aux statistiques car elles se retournent contre vous, les mauvaises langues vous répondraient que si ce n’est qu’un sentiment c’est alors que la délinquance est sur représentée par eux…

    Répartition des richesses?vous répétez ça comme un mantra alors que cela ne veut rien dire. C’est inatteignable comme le mirage dans le désert et ce sera les moins riches et les presque pauvres qui seront touchés.je n’ose croire que la raison soit que vous n’ayez rien et que donc comme une sorte de vengeance ….

    Tout cela dans une discussion entre gens de qualité dans un havre de paix en bas à gauche de la France.Le déni des réalites sociétales est le ferment de la montée de l’extreme droite comme ultime recours. moi j’essaye de lutter contre leurs causes au lieu de verser de l’essence.

    Va nessa tu veux être mon amie 🙂

    J'aime

    1. «  » »Vous avez des enfants ?votre instinct maternel ou paternel vous pousserait à les laisser. » »
      ce n’est une affirmation, j’ai oublié le point d’interrogation….

      J'aime

  7. « Certains sont lanceurs d’alerte parce qu’ils ont 40 chats chez eux, qu’ils ne peuvent plus s’en occuper, veulent des dons de croquettes mais malgré tout veulent en sauver encore et encore »
    Quel rapport ? (vous êtes drôle, hein 😉 ). Et vous semblez supputer que ce soit mon cas ? 😉

    5000 amis sur FB ?
    Quel rapport ?
    Devenir votre amie ? Une manière de me dénigrer en pensant que je suis de celle qui sont dans la course aux amis sur FB ? (je ne partage pas ma liste d’amis en public, donc vous affabulez encore 😉 )

    Parler ici de chats, de mon Facebook, ça vous apporte quoi ?
    C’est sensé apporter quoi au débat ? ou cela aurait-il une autre finalité ?
    Autant vous dire que cela m’indiffère 😉

    Allez, je passe aux trucs importants (mais si mon FB vous attire tant, il est public à 99 %, allez y lire certains articles éclairants).

    J'aime

    1. @Vanessa
      Dans la vie , il y a le temps que l’on consacre au travail, le temps que l’on consacre à la famille, et le temps que l’on consacre aux loisirs. Mais, au final, il reste encore un petit peu de temps dont ne sait pas quoi faire et que l’on peut consacrer bénévolement à autrui, dans différents mouvements associatifs ou isolément.
      Mais chaque fois, que ces paramètres sont bousculés pour consacrer la plus grande partie de son temps à un militantisme effréné, ces militants ne font pas une longue carrière.
      Or, Vanessa en intervenant en permanence après tout ce qui bouge, vous ne trouverez pas grand monde pour vous suivre et vous allez vite vous essouffler.

      J'aime

  8. « que vos amis , je suppose  » vous supposez : lesquels ?
    jeter les harkis à la mer ? Là aussi, vous supputez :-).

    Faut arrêter de supposer sur qui je suis, sur qui sont mes prétendus amis. Ca va aider à mieux suivre, hein.

    « Vous avez des enfants ?votre instinct maternel ou paternel vous pousserait à les laisser  » ?
    On parle des jeunes hommes réfugiés qui arrivent ici. Les enfants sont restés pour certains AVEC LE RESTE DE LEUR FAMILLE car ce sont les HOMMES qui sont tués dans les manifestations. Ils espèrent le rapprochement familial ENSUITE.
    Je témoigne ici du récit d’un réfugié de Pau.
    D’autres et c’est le cas de la plupart N’ONT PAS DE FEMMES NI D’ENFANTS…

    Vous leur reprochez de ne pas venir avec leur femme et enfants IMAGINAIRES ? lol !

    Alors oui, leur famille a rassemblé assez d’argent pour faire partir un seul jeune, et comme déjà écrit, le choix se porte pour un garçon, le plus susceptible de survivre à la traversée et d’être moins en danger dans un pays inconnu.

    Pour les boats people, et les harkis, la mort était pour toute la famille je crois.

    Pour les espagnols, je crois que le chemin à faire pour venir en France était moins périlleux que de traverser toute la méditerranée… Non ?
    Surtout qu’avant 1939, l’accueil des réfugiés espagnols était bon, et cela se savait… Donc pourquoi auraient-ils risqués de ne pas venir avec leurs enfants puisqu’ils étaient bien accueillis (ce n’était pas pareil après 1939…).

    et oui, notre accueil des réfugiés actuels et passés n’a rien à voir, raisons possibles évoqués ici : http://www.lemonde.fr/idees/article/2015/05/16/boat-people-pourquoi-2015-n-est-pas-1979_4634696_3232.html

    Mais bon, continuez d’affabuler sur moi ♥ (ça me fait bien rire 🙂 ), mais évitez d’affabuler sur les réfugiés, merci 😉

    Bye et bonne « vacances » au bloggeur qu’on fait bosser rude là 🙂

    Aimé par 1 personne

  9. @ vanessa.

    Bon je vais arrêter là ayant du boulot. il faut bien que je complète ma retraite. Je vois que vous êtes une écorchée vive et sautez comme un cabri et apparemment comme le souligne Manaut ,que je salue ,depuis pas mal de temps. Je me suis permis , voyant de la lumière ,d’aller voir votre page facebook qui comme vous dites est publique. N’y voyez rien de plus. J’espionne pas…pas de complot ourdi… personne ne viendra vous chercher à l’heure du laitier..De toute façon je ne suis pas du matin

    Mes parents avaient des réfugiés belges chez eux pendant la guerre. j’espère que vous prendrez quelques migrants chez vous sans chercher à les recaser chez des « possédants ignobles propriétaires »…

    J’ai un frère comme vous (enfin je devrais dire j’avais car il en est revenu) humaniste genre « si tous les gars du monde tsouin tsouin « . Je me suis amusé alors qu’ il y a bien longtemps la gare de Montélimar était bloquée par la neige et tous les trains arrêtés à me faire passer au téléphone pour le chef de gare cherchant des gens susceptibles de recueillir des naufragés de la neige pour la nuit. Et lui confus d’expliquer au « chef de gare » que chez lui c’était pas très grand…

    Je vais vous dire Vanessa de mon coeur 🙂 , je ne sais toujours pas quel age vous avez mais je vais vous apprendre une chose: Les conseilleurs ne sont jamais les payeurs et encore moins en politique.même de votre bord.

    J'aime

  10. « Les conseilleurs ne sont jamais les payeurs et encore moins en politique.même de votre bord. »

    Mais nous sommes d’accord si vous parlez de ceux qui obtiennent le pouvoir politique (je suis ni dieu, ni maître 😉 ). Chacun est assez grand pour prendre des décisions sur sa vie (Ok, avec des grand médias au main de l’oligarchie, dur d’avoir accès à une info impartiale… Ex : Bolloré n’a pas été mis en garde à vue selon sa chaîne d’info ♥ 😉 https://www.arretsurimages.net/articles/la-garde-a-vue-de-bollore-silence-radio-sur-cnews…).

    Si ça s’adresse à moi, ben je ne m’étalerai pas ;-). (mais encore une fois, « écorchée vive », « je saute comme un cabri »… Où avez-vous lu tout cela ? :-p Je ne me permettrai pas d’asséner ce que j’en pense, car contrairement à vous, il m’en faut bien plus pour cataloguer les gens… et d’ailleurs, un catalogue, ça se périme, alors à quoi bon vouloir faire entrer chacun dans des cases ?).

    J’arrête là aussi, je crois que chacun a exposé ses idées et argumenté, on se répète tous les 2.

    Et j’ai d’autres chats à « fouetter » aussi.

    Bye 🙂

    J'aime

  11. On a quand même un point commun et d’importance. Nous sommes contre les carrières du Bager qui sont une imbécilité crasse alors que je n’étais pas contre la mare à canards ridicule de Sivens qui serait devenue une halte pour les oiseaux migrateurs… Guitou Costanzo et Lucbereilh devraient d’ailleurs s’inquiéter de fédérer des gens aussi différents que nous 🙂 On se retrouvera côte à côte ( je ne met pas un s à côte ça pourrait faire jaser), n’insistez pas je suis marié….non! non ! je vous dis que non.! votre brin de muguet ne fait rien à l’affaire….n’insistez pas 🙂

    Je suis guilleret ce matin malgré ce crachin tenace. Laurent Ferriere avait perdu un ami ,son compteur à amis étant descendu à 4999 ( quatre mille neuf cent quatre vingt dix neuf). Il l’a retrouvé….ou il en a un nouveau. je me moque gentiment mais je lui souhaite qu’il puisse éditer son livre sur le pastoralisme et la ruralité, deux themes que j’adore. J’ai aussi comme lui des origines normandes. Ah ces fameuses racines que tant de mondialistes revendiquent et qu’ils voudraient arracher….chez les autres

    J'aime

    1. Le projet de réintroduction d’ourses comme les réactions passionnées qu’il suscite chez certains éleveurs comme chez certains de nos politiques me laissent sans voix 🙂

      J'aime

Les commentaires sont fermés.