Et c’est reparti pour un an avec Oloronblog (chronique nombriliste)


En 2015, Oloronblog avait enregistré, pour sa première année d’existence, 58 000 vues pour 197 articles publiés et comptait 90 abonnés. Les 264 articles publiés en 2016 avaient comptabilisé, eux,169 000 vues et le nombre d’abonnés, avec 280, avait été multiplié par trois. Au cours de l’année 2017, 198 billets ont été publiés sur le blog, le nombre de vues s’est établi à 269 000 (soit une moyenne de 1 358 par article). Au total ce sont maintenant 492 abonnés qui sont informés de la publication de chaque article et sont rejoints à chaque publications par des dizaines de lecteurs non abonnés..

Malgré leur constante progression, ces chiffres ne pourront amener qu’un sourire teinté d’une pointe de commisération sur les lèvres de tous les blogueurs dont les sites parviennent à des résultats identiques en une semaine ou un mois. Mais eux ne traitent pas de l’actualité municipale oloronaise ! Merci en tout cas à ces centaines de lectrices et de lecteurs, qu’ils soient abonnés ou pas, de leur fidélité. Merci à celles et ceux qui grâce aux commentaires laissés en pied d’article nourrissent le débat.

Nous voilà donc repartis pour une nouvelle année. Que nous réserve 2018 ? Tentative risquée que celle qui consisterait à se lancer dans des prédictions, notamment en matière de politique municipale. Car, comme le constatait le regretté Pierre Dac : « Les prévisions sont difficiles, surtout lorsqu’elles concernent l’avenir ».

Le maire d’Oloron comme le président de la communauté de communes du Haut-Béarn vont pourtant se lancer très prochainement dans l’exercice, lors de la traditionnelle cérémonie des vœux à la quelle ils vont convier, chacun de leur côté, les forces vives du territoire. S’ils ne dérogent pas aux habitudes, ils tiendront l’un comme l’autre un discours en deux parties.

Dans la première de ces parties, ils dresseront le bilan de l’année écoulée. Puis ils se projetteront dans la seconde partie sur les réalisations et initiatives prévues dans leur collectivité au cours de l’année qui s’ouvre. Mais qu’ils se rassurent : il se trouvera bien peu de leurs auditeurs de 2018 pour se rappeler et donc pour leur rappeler lors de la cérémonie des vœux 2019 quels avaient été leurs annonces et leurs engagements de l’année précédente.

Pour sa part, le blogueur ne forme aucun pronostic sur ce qui attend Oloronblog en 2018. Une seule certitude, il tentera comme les années passées et dans la limite de ses petits moyens de décrypter l’action municipale et communautaire. En mettant peut-être un peu plus l’accent sur cette dernière en 2018. Le tout assaisonné d’une pointe d’ironie. Et en essayant de s’inspirer, avec toute la modestie qui s’impose (car j’entends déjà d’ici quelques ricanements : « Voilà maintenant qu’il se prend pour Voltaire ! » Non, non, pas encore) , de ce qu’écrivait, donc, Voltaire dans sa lettre au comte d’Argental : « Point d’injures, beaucoup d’ironie et de gaieté : les injures révoltent, l’ironie fait rentrer les gens en eux-mêmes, la gaieté désarme».

Bonne année 2018 à tous et à toutes.

7 commentaires sur « Et c’est reparti pour un an avec Oloronblog (chronique nombriliste) »

  1. Grand merci à notre cher blogueur sans qui nous passerions à côté de bien des choses qui nous concernent tous, avec un œil critique, une connaissance remarquable et ses pointes d’ironie qui donnent le sourire à la lecture de faits navrants ou graves.Merci Joël et bonne année.

    Aimé par 1 personne

  2. Petite prévision pour 2018! Je lirais avec plaisir tes articles. Je les trouverais intéressant. Quelques fois je ne serais pas d’accord. Je laisserais des commentaires.
    Merci ! Et belle année à toi Joël

    J'aime

      1. Bonjour
        Oui c est avec plaisir que je lis Oloronblog
        J aime cette écriture, ces récits et de plus cela me permet de mieux comprendre les querelles de clochers oloronaises
        Vos articles sont clairs nets précis quand vous le pouvez.
        Ce n est pas pour vous lancer des fleurs mais c est ce que je ressens.
        J ai connu votre blog grâce à ma voisine que je remercie
        Voilà au plaisir de vous lire longtemps
        Gérard

        J'aime

  3. La qualité de votre blog est ce qui amène de nouveaux lecteurs et fidélisent les anciens. Une telle audience pour un blog local est un aveu de succès. Pour ma part, j’apprécie particulièrement le fait que les baronnets qui gouvernent la ville soient mis devant leurs incohérences par un travail de recherche en profondeur et des arguments étayés. Ne vivant plus à Oloron depuis trop longtemps, mais y ayant grandi et gardant un intérêt certain pour les politiques locales (et leurs effets sur ma famille habitant toujours à Oloron), je vois à chaque visite la ville ou j’ai grandi dépérir et s’enfoncer, malgré quelques occasions de se réjouir (comme la superbe médiathèque).
    Je ne suis pas surpris par certaines réactions desdits baronnets aux postes de ce blog, ils n’ont pas l’habitude de voir leurs faits et gestes analysés, et la mémoire des votants pour les promesses électorales étant, pour le moins, inexistante, ils avaient l’habitude de se faire réélire sans difficultés. Nos gouvernants ont trop longtemps pris l’habitude des effets d’annonces, plutôt que d’annonces suivies d’effets, et cela sans prendre leurs responsabilités. En espérant que vos contributions aident à faire bouger les choses.
    Donc, chapeau bas pour Joël, longue vie à OloronBlog et bonne année a tous.

    J'aime

    1. Merci beaucoup pour ce très gentil message, Mathieu. Il ne me reste maintenant plus qu’à tenter de ne pas décevoir les attentes des lecteurs comme vous. Bien cordialement.

      J'aime

Les commentaires sont fermés.