Les raisons pour lesquelles Oloronblog ne commentera pas la bagarre d’hier soir impliquant un élu d’Oloron


Pour commencer, j’admets et assume pleinement l’hypocrisie de ma démarche : elle consiste à parler d’un évènement sous le prétexte d’expliquer les raisons pour lesquelles je ne vais pas en parler. Il faut croire que les pratiques politiques commencent à déteindre sur moi.

Bref rappel des faits tels que les expose dans son « chapeau » l’article qui a été mis en ligne ce matin vers 11 heures 15 sur le site internet de La République : « Vendredi soir, une bagarre entre deux personnes a éclaté sur la place de Jaca, dont un élu de la majorité. Ce dernier a été projeté contre la vitre du cabinet médical La Source, qui a cédé sous son poids. »

Le corps de l’article ne nous apprend rien sur l’origine de la bagarre. Se fondant sur l’unique précision donnée par le quotidien évoquant le mandat municipal de l’un des deux protagonistes, deux lecteurs facétieux d’Oloronblog ont donc échafaudé chacun leur hypothèse.

  • Hypothèse n° 1: cet élu avait pris connaissance du billet d’hier dans lequel le blogueur déplorait qu’hormis le maire aucun élu municipal n’apparaisse sur la scène médiatique. Vexé de cette critique, il tenu à la démentir en donnant de sa personne
  • Hypothèse n° 2: cet élu a voulu démontrer par l’absurde l’impérieuse nécessité et urgence qu’il y avait à installer des caméras de vidéosurveillance place de Jaca (qui est d’ailleurs l’un des sites officiellement retenus pour leur mise en place)

Autre question qui vient naturellement à l’esprit en découvrant ce fait divers : mais qui est cet élu ? J’avais établi une short list de deux noms. Et bien vous me croirez si vous le voulez mais… c’est l’un des deux. Pour autant, pas question de le révéler ici, et ce pour deux raisons :

  • d’une part parce qu’Oloron est une très petite ville où tout finit par se savoir sans qu’il soit nécessaire de relayer ce type d’information,
  • d’autre part et surtout parce que, même si La République évoque son statut d’élu, rien ne permet à cette heure-ci d’affirmer que ledit élu a fait le coup de poing dans le cadre de ses fonctions municipales (ce n’est sans doute pas l’hypothèse la plus probable)

Je donnerai néanmoins une toute petite piste : le nom du même élu vient à l’esprit de très nombreuses personnes. Et bien… ce n’est pas lui.

Mais si l’enquête des gendarmes venait à démontrer qu’il y a dans cette querelle un lien avec l’activité municipale de l’un des deux personnages il sera possible de commenter le sujet de façon beaucoup plus directe. Pourtant, notre élu ne mérite pas d’ores et déjà nos félicitations. Et ce pour une bonne raison : il a contribué par son action à augmenter le taux des violences urbaines dans la ville d’Oloron ! Et ça, ce n’est pas bon pour les statistiques des gendarmes.

16 commentaires sur « Les raisons pour lesquelles Oloronblog ne commentera pas la bagarre d’hier soir impliquant un élu d’Oloron »

  1. Il y a quelques temps, j’ai ouïe dire qu’un élu et un de ses amis c’étaient également battus non loin de là après être sortis d’un établissement de restauration où ils avaient été pris à parti par des clients d’une tablée voisine.
    Je ne peux dire de qui il s’agit, mais c’est du lourd…
    Que de violence dans les rues d’Oloron !
    Heureusement l’épouse de l’élu a pu mettre fin à la rixe.

    J'aime

  2. Que dire?encore de la violence à Oloron et qui plus est non commise par des délinquants cette fois ci!Quel bel exemple!!!Je crois encore plus en l’utilité de notre association sur Oloron!Sans armes, combattons la violence!

    J'aime

  3. enfin quoi qu’on en pense, je trouve qu’un élu, donc un personnage public censé représenter les citoyens, se conduise ainsi. Surtout dans un contexte où la mairie communique sur les incivilités et la délinquance. Quand on a des fonctions représentatives, ça la fout mal quand même.

    J'aime

  4. Dans le cas présent il ne s’agit pas de faiblesses mais bien de propos racistes qui sont à l’origine de la « bagarre ». Et ca, ce n’est pas acceptable, encore moins venant d’un élu !

    J'aime

  5. Si c’est au bar auquel je pense il y a souvent des personnes « légerment » avinées sur le trottoir et fais donc attention en passant en voiture prêt à jouer les écarteurs..Ollé!..fraise avec une paille..

    J'aime

  6. Nostalgie sur la République d’Aujourd’hui
    « La preuve que les temps changent », affirme le maire Hervé Lucbéreilh dans un sourire : « il y a une vingtaine d’années, des bagarres avec des élus, il y en avait quasiment toutes les semaines. C’était tellement habituel que ça n’aurait même pas fait une ligne dans le journal. »
    Notre charment Maire regrette le temps des « châtaignes » hors caméras bien sûr !!!!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s