Francis Cha brosse à la manière de… un portrait malicieux de Jean Lassalle


Professeur d’économie émérite, conférencier, animateur de radio, auteur-interprète, écrivain, notre compatriote Francis Cha fait montre de multiples talents. Et, ce qui ne gâche rien, il sait mettre une dose d’humour dans tout ce qu’il entreprend. À la suite de la qualification de Jean Lassalle pour les élections présidentielles, il a bien voulu adresser à Oloronblog un texte qu’il avait écrit dans la revue « Vent d’Oc » sur le maire de Lourdios-Ichère. Un pastiche écrit à la manière de Tocqueville, cet homme politique et historien du XIXe siècle qui, dans certaines de ses œuvres, a su brosser d’une plume aiguë et ironique. Comme Jean Lassalle a autant d’humour que Francis Cha, nul doute qu’il appréciera.

Le maire de Lourdios-Ichère

      Il  était fort grand, allant plutôt vers la maigreur.  Il portait un grand nez et une forte moustache. Son éloquence était haute et fleurie mais le plus souvent vers le vague et l’indéterminé. Il cachait son ambition et son habileté sous  un aspect  de convivialité et  de manifestations ostentatoires d’amitié  à tous les électeurs qu’il rencontrait. Vassal parfois turbulent du Comte de Pau, les micros et les caméras  de la capitale se tournèrent  vers lui à diverses occasions.  Son côté d’authentique berger, de  rude montagnard, de  troisième ligne de rugby, ne pouvait que fasciner  la médiacratie parisienne.

     Il se battit héroïquement, avec toute la noblesse politique locale, contre les hordes de chevelus, venus pour certains de la Germanie,   pour  appuyer la construction du tunnel du Somport dont l’ouverture, par la magie du désenclavement  allait apporter la prospérité en Vallée d’Aspe.

      Il mit en danger sa santé et même sa vie par une grève de la faim pour empêcher le déplacement (appelé pour l’occasion  « délocalisation » )   de soixante  kms  d’une usine classée en zone Seveso 2 et sauver des emplois en vallée d’Aspe .Un responsable de l’entreprise japonaise commenta sobrement cette action en citant Confucius : « Il ne suffit pas d’être brave ; il faut avoir un peu  de jugeote » 

      Chargé par l’état de faciliter la réintroduction de l’ours avec l’accord des populations locales, il fit en sorte de  n’en réintroduire aucun.

     Lorsque le « Se canti » s’éleva dans les travées de l’Assemblée Nationale, hémicycle sacré de la République,  devant un Sarkozy pour une fois désarçonné, cela fit beaucoup plus pour sa légende que pour l’efficacité puisque la réouverture de la gendarmerie d’Urdos qu’il demandait, ne fut jamais réalisée. 

    Sa prestation  sur  la « toile »  relative à  son premier enterrement  en tant que maire et   la présentation de son  stage  pour récupérer les points du  permis de conduire lui permirent d’obtenir  beaucoup de « I like ».

     Sa marche à la rencontre du bon peuple de France ajouta à sa légende.

       Ainsi, comme les évangélistes du temps passé, Il exerçait  surtout un ministère de la parole.

Francis Cha

7 commentaires sur « Francis Cha brosse à la manière de… un portrait malicieux de Jean Lassalle »

  1. Pour Jean Lassalle, le coup fatal lui a été porté par F. Bayrou qui l’a jugé trop encombrant et compromettant pour sa propre carrière. Il n’a jamais digéré d’avoir été remplacé par Virginie Calmels comme tête de liste pour conduire les dernières élections régionales. Cet épisode a acté le « divorce » Bayrou-Lassalle.

    J'aime

  2. Au diable l’efficacité! Ceux qui prétendent en avoir, n’en ont certainement que pour leurs intérêts et non pas la population. .
    J Lassalle au delà de ce que l’on peut attendre du milieu politique a le mérite de sa sympathie et de nous faire bien rire dans ce monde politique qui nous amène plus vers la tristesse, le désintérêt, voire même le dégout…
    Ceci dit, peu ou pas d’autre politiques auraient mis leur vie en danger pour sauver l’emploi local.

    J'aime

  3. « Ainsi, comme les évangélistes du temps passé, Il exerçait surtout un ministère de la parole. »

    Francis Cha

    je ne sais pas si il est évangeliste mais ils sont quelque uns à prédire l’apocalypse. Et sur ce point ils n’ont pas complétement tort .

    J'aime

  4. Si Jean Lassalle s’est présenté à l’élection présidentielle, c’est que les autres candidats présentaient peu ou pas ses idées de programme. Mais n’ayant pas obtenu les 5% de suffrages qui lui ouvriraient le droit à être remboursé de ses frais de campagne pour lesquels il a souscrit un emprunt, il y a lieu de penser que Nousté Jean succombera au second tour pour reporter son vote sur tel candidat qui s’engagera ….à éponger ses frais de campagne. C’est légal.

    J'aime

    1.  » … il y a lieu de penser que Nousté Jean succombera au second tour pour reporter son vote sur tel candidat qui s’engagera ….à éponger ses frais de campagne. C’est légal. »
      Vôtre analyse est peut être pertinente, mais guère possible si notre ami Nousté Jean fait moins de 3% des voix.Seul, ce seuil de report de 3%, avec une marge d’ erreur, permettrai de changer le résultat de l’ élection. Or les derniers résultats des sondages donnent tous, Nousté Jean, entre 0 et 0.5 %. ( Voir notamment La République du 20/03/17)
      Je ne pense pas qu’ avec un tel score aucun des autres candidats se hasardera à racheter au prix fort les 2 ou 3 M d’ euros les frais de campagne de Nousté Jean.
      Quant à atteindre de seuil fatidique des 5 % qui permet le remboursement des frais de campagne, il en est loin.
      La meilleure solution, sera pour lui de faire un pèlerinage à Lourdes afin d’ essayer d’ obtenir un miracle …..

      J'aime

Les commentaires sont fermés.