Les frais de réception de la municipalité ont explosé en 2016


Lors des réunions de comité de quartier, il arrive parfois que l’on parle d’autre chose que de la prolifération des chats sauvages, du stationnement anarchique des conteneurs- poubelles et des trous dans les routes. On se surprend parfois à parler des finances de la commune. Ainsi en fut-il lundi soir lors de la réunion du comité de quartier de Notre-Dame.

Alors que nous évoquions la préparation du budget communal 2017, l’adjointe au maire qui animait la réunion informa l’assistance que des économies drastiques allaient être réalisées sur certains postes budgétaires. Et de citer en exemple « les frais de réception (qui) ont explosé en 2016 ». Qui s’intéresse un tant soit peu à la vie municipale a bien constaté une profusion de repas de travail, vins d’honneur, inaugurations multiples, cérémonies diverses.

Certes, les frais engendrés par toutes ces festivités ne représentent pas la masse la plus importante des dépenses de la commune, même si, entre les postes « fêtes et cérémonies », « frais de réception », « frais de restauration » et « cérémonie nouveaux arrivants », ils représentaient tout de même une somme de 85 960 € lors du vote du budget primitif de la commune… qui n’est qu’un budget prévisionnel. Mais l’explosion annoncée amène à se poser une question : comment faire confiance à des gestionnaires qui dilapident ainsi l’argent du contribuable… alors qu’ils s’en garderaient bien s’il s’agissait de leurs propres deniers ?

Je serais élu municipal, je m’interrogerais devant ces dérives et chercherais à en savoir davantage auprès de ceux qui tiennent les cordons de la bourse : quelle a été l’évolution de ces dépenses depuis cinq ans ? quelles formes ont pris ces dépenses (repas, achats d’alcool, traiteur, fleuriste etc.) ? à quelles occasions ces réceptions ont-elles été données (en principe les factures auxquels sont joints en principe des justificatifs le précisent) ? qui ont été les prestataires de service et les fournisseurs ?

Mais je ne suis qu’un simple citoyen. Il va me falloir attendre le vote du compte administratif 2016, c’est-à-dire du document qui indique au centime près l’argent dépensé par la commune en 2016, pour me fendre d’une lettre afin de demander au maire, comme la loi sur la communication des documents administratifs m’en donne le droit, de pouvoir consulter l’ensemble de ces pièces. En me réservant par la suite le droit de les publier. Mais j’imagine que je n’aurais pas à le faire : des élus se seront chargés d’ici là d’obtenir toutes les informations…puis se feront un devoir de nous les communiquer. On a le droit de rêver, non ?

2 commentaires sur « Les frais de réception de la municipalité ont explosé en 2016 »

  1. Monsieur Adam bonjour,l’œil toujours aussi alerte ainsi que le verbe ,en fin de journée que du bonheur . Merci et à vous lire avec autant de gourmandise ( je préfère vous avoir en amitié……que le contraire car vous êtes compétent je le savais ,mais redoutable) bien à vous

    J'aime

Les commentaires sont fermés.