Élections : Lassalle a encore besoin de 430 parrainages tandis qu’Oxibar tient meeting et qu’Uthurry devance l’appel


Élections présidentielles et législatives se profilent à l’horizon. Même s’ils ne courent pas tous dans la même catégorie, du moins au moment où j’écris ces quelques lignes, Jean Lassalle, Marc Oxibar et Bernard Uthurry sont sur la ligne de départ. Quelles sont les dernières nouvelles sur le parcours de ces trois postulants ?

Jean Lassalle encore à – 430

Le Conseil constitutionnel vient de publier ce vendredi en fin de matinée la deuxième liste de parrainages. Si j’ai bien compté, Jean Lassalle en compte 56 de plus. Ajoutés aux 14 de la première liste, cela fait donc un total de 70. Il lui en reste donc 430 à obtenir pour parvenir au chiffre fatidique de 500 qui lui ouvrira les portes du premier tour. Ci-dessous, les deux tableaux présentant, pour le premier les nouveaux parrains de Jean Lassalle (toujours pas de maire d’Oloron à l’horizon), pour le second tableau la deuxième liste des élus-parrains des Pyrénées-Atlantiques avec, pour chacun d’entre eux, le nom de leur « filleul ».

parrainage-jean-lassalle-du-3-03-2017-1parrainages-jean-lassalle-du-3-03-2017-2

 

parrainages-des-elus-des-p-a-liste-du-3-03-2017

Marc Oxibar tient meeting

Hier soir, Marc Oxibar et son suppléant Didier Irigoin tenaient une réunion à la salle Louis-Barthou. Devant une soixantaine d’auditeurs, soit le même nombre que ceux du collectif d’accueil des réfugiés qui occupaient cette même salle une heure et demi plus tôt, mais la comparaison s’arrête là.

Selon mes échos qui m’en sont parvenus à la rue Palassou, ce fut un débat sympathique et didactique. Si les auditeurs sont restés sur leur faim sur le sujet faisant l’actualité (la place de François Fillon, ils ont entendu le message suivant :  il faut une alliance de la droite et du centre pour contrecarrer l’extrême-droite et le patchwork Macron. Si les intervenants se sont peu étendus sur le programme et sa dimension locale, ils ont fait œuvre pédagogique en expliquant la fonction du député , du sénateur , ainsi que des moyens (financiers notamment) dont disposent les parlementaires pour remplir leur mission. En résumé, une rencontre sympathique, semi-presidentielle , semi-législative,  sans apport réel si ce n’est le message de ne pas laisser un choix de duel Macron-Le Pen d’emblée

Bernard Uthurry devance l’appel

La République annonce que Bernard Uthurry se lance à son tour dans la campagne des législatives. Le politique de café du Commerce que je suis peut à cette heure-ci émettre les commentaires suivants sur cette annonce :

  • Il ne fallait pas être grand clerc pour deviner que cela démangeait Bernard Uthurry depuis un bon moment. Il est normal que, ne voyant rien venir du côté du PS, il prenne la décision d’y aller
  • Cette annonce pose tout de même une question : est-il candidat à la candidature ou bien bien a-t-il décidé de griller la politesse à tous ses concurrents potentiels ?
  • Le fait que le PS n’ait toujours pas décidé officiellement qui le représenterait dans cette circonscription (elle est gelée), à trois mois de l’élection montre qu’il y a une certaine impréparation dans les hautes instances de ce parti
  • S’il est élu, le candidat sera concerné par la loi sur le non-cumul. Quel mandat abandonnera-t-il ? Celui de conseiller municipal ? Celui de conseiller régional ? Il serait bien que les électeurs sachent à quoi s’en tenir

6 commentaires sur « Élections : Lassalle a encore besoin de 430 parrainages tandis qu’Oxibar tient meeting et qu’Uthurry devance l’appel »

  1. Bernard Uthurry a déjà un bilan avec son tchou tchou à 120 millions pour desservir Bedous. Dans son programme, il ne lui reste plus qu’à insérer la LGV à 500 millions de travaux pour aller à Canfranc.

    J'aime

  2. Mais ou donc Oxibar trouve-t-il le temps de courir ainsi entre ses obligations professionnelles sans doute très prenantes et ses fonctions d’élu et maintenant de candidat ?
    Il faut quand même faire attention car à jouer les déesses vichnou on risque de se retrouver dans la position de françois bayrou perdant son portable dans un taxi parisien et que l’on retrouve dans la poche d’un élu socialiste breton..Une véritable téléportation.

    grand moment d’équilibrisme en ce moment :

    Mais dans la derniere ligne droite le bonze de Bordeaux ,casaque safran revient ! Que va faire le jockey de Bordères devant celui qui n’a rien d’un yearling !On prend les paris où ?

    quel suspens ! quel Deauville pardon vaudeville, c’est autre chose que les courses de chevaux autour du jardin public 🙂

    Aimé par 1 personne

  3. Objet : Frais d’obsèques
    Je croyais naïvement, que nous étions tous égaux devant la mort…..
    Il n’en est rien ….chuttt.
    L’Etat cherche de l’argent, il est facile à trouver……..mais c’est ceux là même qui font les lois….
    Les frais d’obsèques de nos sénateurs!!!
    Un avantage de plus non connu … Une honte de plus….
    Je viens de l’ apprendre, d’un clerc de notaire (il a vécu la chose…) :
    A la mort d’un de nos SÉNATEURS, sa famille reçoit de l’état (donc, sortie directement de la poche des citoyens…) une somme forfaitaire de 14.500 euros pour FRAIS D’OBSÈQUES !!!!
    il est vrai que ces gens là sont dans le besoin…..
    Mais si les frais réels s’élèvent à une somme inférieure, la différence ….. rentre dans la succession…. au profit des héritiers….
    > > Elle est pas belle la vie? heu !!!la mort d’un sénateur…. ?????
    Un scandale de plus…. il est temps de s’occuper des multiples avantages de nos « élus » députés et sénateurs, et sabrer dans tout çà !!!
    Où il y a de la gène, y a pas de plaisir…
    Bien entendu ces « GENS EXEMPLAIRES » se gardent bien d’en parler.. à l’image de l’indemnité parlementaire qui continue à leur être versée pendant 5 ans en cas de non réélection.

    J'aime

  4. je crains que cela soit un hoax. on retrouve exactement le même mail ailleurs. par contre ce que je ne savais pas ,ils peuvent grâce a leur indemnité acheter leur permanence.sympa. cela a été le cas de jl mélenchon mais il doit y avoir bien d’autres
    dés que vous entendez parler de sénateur vous pensez à leur train ..de vie 🙂

    J'aime

Les commentaires sont fermés.