Cartes postales anciennes d’Oloron (nouvelle série)


À deux reprises déjà, les 10 juillet 2015 et 20 avril 2016, Oloronblog a mis en ligne des cartes postales anciennes d’Oloron. Celles et ceux qui souhaiteraient les revoir peuvent les retrouver en cliquant ici et ici. Tout récemment, un collectionneur oloronais m’a ouvert sa collection riche de plus de 200 cartes postales différentes de notre cité datant pour la plupart du début du XXe siècle. Il m’a autorisé à les mettre en ligne. Nous allons commencer aujourd’hui par une quinzaine d’entre elles. Les voici

 

rue-camou
La rue Camou
la-mairie
La mairie
la-place-gambetta
La place Gambetta
le-tribunal-et-le-pont-sur-le-gave
Le Tribunal et le pont sur le gave
avenue-du-pont-sainte-claire
L’avenue du pont Sainte-Claire
le-kiosque-du-jardin-public
Le kiosque du Jardin public
la-confluence
La Confluence
rue-labarraque-et-place-saint-pierre
La rue Labarraque et la place Saint-Pierre
eglise-sainte-croix
L’église Sainte-Croix
les-bords-du-gave-daspe
Les bords du gave d’Aspe
place-de-la-cathedrale-et-rue-saint-grat
La place de la cathédrale et la rue Saint-Grat
pont-de-forbeigt
Le pont de Forbeigt
chalet-le-hoo
Le chalet Le Hôo
le-pont-de-chemin-de-fer
Le pont du chemin de fer

15 commentaires sur « Cartes postales anciennes d’Oloron (nouvelle série) »

  1. merci beaucoup pour le partage , auriez-vous des cartes de l’avenue de lasseube? on m’a dit qu ‘elle s’appelait pondique avant j aurais aimer connaitre

    J'aime

    1. Bonjour,
      Oui, il y a dans la collection d’autres cartes postales anciennes du quartier Notre-Dame.J’en mettrai quelques-unes en ligne dans les prochaines semaines. En revanche, pas de cartes postales anciennes de la JAO.

      J'aime

  2. Bonjour !
    Quand j’étais enfant , je partais chez  » Larcane  » chercher des asticots pour aller aux goujons à Goès .
    J’empruntais la pondique où je ne manquais pas de regarder les têtards et les écrevisses. La pondique car il y avait deux caniveaux de chaques côtés de la rue et des petits ponts devant chaques portes d’entrées.
    On surnommait Oloron la petite Venise du Béarn.
    Rassurez vous : personne ne s’est noyé et aucun arbre n’est tombé sur la tête des passants.
    Aujourd’hui plus d’eaux plus d’arbres ..pardon moins d’écrevisses et moins d’oxygène 😈😈😈😈

    Aimé par 1 personne

    1. Comme je le réponds à foretoloron un peu plus haut dans les commentaires : merci avant tout au cartophile oloronais qui a accepté de partager ainsi sa belle collection

      J'aime

  3. Bonjour ,je cherche des images de l usine marrées et du bas de BIDOS
    Votre collectionneur en a t il ?
    En tous cas merci pour ces superbes clichés

    J'aime

Les commentaires sont fermés.