Intercommunalité : Coste candidat contre Lacrampe. Avec l’appui de Lucbéreilh


Il y a deux formes de politique. Tous d’abord la politique au noble sens du terme, celle qui consiste à servir et à défendre l’intérêt général. Disons-le tout de suite : l’immense majorité des élus, notamment des élus locaux, pratiquent cette politique. Et puis il y a la politique politicienne, celle qui n’a que le pouvoir pour ambition et qui joue des petites rivalités et des ego pour parvenir à ses fins. Pas la peine d’aller chercher très loin ni dans un passé lointain pour trouver une illustration de cette seconde forme de politique. Nous avons à portée de la main ce qui se trame à l’occasion des élections pour la nouvelle intercommunalité qui auront lieu samedi prochain.

Je me disais : « Il n’osera pas ». Il n’osera pas trahir son premier adjoint qui s’est montré depuis le début du mandat d’une loyauté sans faille à son égard. Il n’osera pas par  simple caprice mettre en jeu la solidarité de sa majorité municipale. Et bien si, à l’image de ceux qui osent tout (cf. Michel Audiard), il a osé.

Ce matin, à la première heure, il a reçu en catimini, bien sûr sans en informer au préalable Daniel Lacrampe,  Jean-Claude Coste qui a décidé de se porter candidat à la présidence de la communauté de communes. Un candidat venu chercher auprès du maire d’Oloron les voix qui lui seront nécessaires pour espérer l’emporter. On ne peut faire reproche à Coste de sa démarche.En revanche l’attitude d’un maire prêt à tout, et donc à cette alliance de circonstance, pour faire battre celui qui est son premier adjoint à la mairie (parce qu’il s’agit là de sa seule aspiration), donne une piètre idée de sa conception de la politique.

Un conseiller de sa majorité municipale a été convié par le maire à assister à la rencontre. Pour servir de témoin? Parce que ledit conseiller aurait un sens politique particulièrement affuté ? Tout simplement parce que ce conseiller municipal des plus dociles va servir en quelque sorte de monnaie d’échange à l’accord Coste-Lucbéreilh : on lui a donné l’assurance (cherchez le jeu de mot) d’un poste de vice-président si tout se déroule comme prévu.

Le maire a ensuite reçu la presse « à huis-clos ». Peut-être pour lui révéler la teneur des propos échangés au cours de cette rencontre au sommet ? Puis, dans la foulée, il a passé ou fait passer nombre de coups de fils à des futurs conseillers communautaires qui auront à élire leur président dans 5 jours. Histoire d’en rameuter le maximum sur le nom de Coste. Des élus qui devront avoir à l’esprit que voter Coste, c’est voter Lucbéreilh. Voilà une matinée de mardi bien remplie.

Voilà surtout l’illustration d’une manœuvre politicienne à la petite semaine, pitoyable, qui ne grandit pas son auteur. Mais pouvait-il en être autrement ? Encore une fois, ce n’est pas Coste qui est en cause dans cette histoire, mais celui qui cherche à l’utiliser pour régler ses petits comptes personnels. Quel que soit le résultat final du vote de samedi, cette « combinazione » laissera des traces dans les rangs de la majorité municipale oloronaise. Et alors, cela risque d’être long, très long, jusqu’en 2020, date des prochaines élections. À moins que d’ici là…

 

45 commentaires sur « Intercommunalité : Coste candidat contre Lacrampe. Avec l’appui de Lucbéreilh »

    1. Surement pas.Et il etait contre HL aux Departementales avec Mme Gaston.Le diablotin HL etait l homme à battre ….par Lui.
      Je ne trouve aucun argument qui dédouane Coste de cette alliance tout aussi suspecte que l etait le 23 Décembre, son changement de Directoire hors les murs de la nouvelle communauté de Communes….tiens donc! Louvie Soubiron! Il fallait bien qu il y ait une raison valable!
      La politique locale s accorde bien avec la politique nationale.

      J'aime

  1. Quand on joue à la belote, cela s’appelle l’appel indirect. Et ce n’est pas sanctionné quand les choses se font discrètement. Mais là, on assiste à un gros déballage au su de tout le monde. Cà va causer au café du commerce.

    J'aime

  2. L’intelligence des votants et leur conviction profonde seront au grand jour lorsque se fait le décompte des voix…………….!!

    J'aime

  3. Pourquoi la grande majorité des citoyens s’abstiennent-ils lors des élections?
    L’une des réponses est dans cet étalage de stratégies ,où ,deux candidats de bords opposés , s’allient pour atteindre des buts différents. C’est vraiment désolant !!!

    J'aime

  4. Ce qui me désole Messieurs les politiques c’est que vous êtes censé nous représenter et que vous avez à rendre des comptes aux citoyens.
    Arrêtez de nous mépriser et travaillez pour ce que vous êtes payés : Le territoire.

    Rappel :LOI n° 2015-366 du 31 mars 2015 visant à faciliter l’exercice, par les élus locaux, de leur mandat :

    Après l’article L. 1111-1, il est inséré un article L. 1111-1-1 ainsi rédigé :
    Art. L. 1111-1-1.-Les élus locaux sont les membres des conseils élus au suffrage universel pour administrer librement les collectivités territoriales dans les conditions prévues par la loi. Ils exercent leur mandat dans le respect des principes déontologiques consacrés par la présente charte de l’élu local.
    « Charte de l’élu local »
    1. L’élu local exerce ses fonctions avec impartialité, diligence, dignité, probité et intégrité.
    2. Dans l’exercice de son mandat, l’élu local poursuit le seul intérêt général, à l’exclusion de tout intérêt qui lui soit personnel, directement ou indirectement, ou de tout autre intérêt particulier.
    3. L’élu local veille à prévenir ou à faire cesser immédiatement tout conflit d’intérêts. Lorsque ses intérêts personnels sont en cause dans les affaires soumises à l’organe délibérant dont il est membre, l’élu local s’engage à les faire connaître avant le débat et le vote.
    4. L’élu local s’engage à ne pas utiliser les ressources et les moyens mis à sa disposition pour l’exercice de son mandat ou de ses fonctions à d’autres fins.
    5. Dans l’exercice de ses fonctions, l’élu local s’abstient de prendre des mesures lui accordant un avantage personnel ou professionnel futur après la cessation de son mandat et de ses fonctions.
    6. L’élu local participe avec assiduité aux réunions de l’organe délibérant et des instances au sein desquelles il a été désigné.
    7. Issu du suffrage universel, l’élu local est et reste responsable de ses actes pour la durée de son mandat devant l’ensemble des citoyens de la collectivité territoriale, à qui il rend compte des actes et décisions pris dans le cadre de ses fonctions. »

    J'aime

    1. Dans le cadre de la formation diplômante ,qui donne aptitude à un Elu local , d’exercer un rôle dans notre société ……..pardon je m’égare. …..
      ILS VONT LA LIRE QUAND LA CHARTE ? 😈😈😈😈

      J'aime

  5. En tout cas, merci de votre blog.Au moins, vous ne censurez pas les coms comme la Rep!
    Deux mots se demandant pourquoi Coste demenage de son abattoir d Oloron, et hop…..plus de coms.Elle est belle la liberté d expression au pays de Voltaire et de Montesquieu!

    J'aime

  6. Daniel Lacrampe a fait montre depuis son élection d’une retenue toute à son honneur, et que beaucoup reconnaissent. Il faudrait vouloir se tirer une balle dans le pied pour souhaiter une marionnette à la présidence de la comcom…

    J'aime

      1. Bien d accord avec vous.Et si il fallait une preuve, là, on l a! Ce n est pas les manoeuvres et la compromission qui le derangent!
        Un homme bien parait il!Intègre!
        A conclure de tels accords, les socialistes de la comcom nous permettent d en douter

        J'aime

  7. Je pense que la position de Coste n’est pas plus claire que celle de Lucbéreilh. Il ne se satisfait pas du positionnement du PS avec Mme Médard qui postule la vice-présidence. Coste souhaite enjamber cette hiérarchie.

    J'aime

  8. Candidature de Costes officialisée sur
    sud ouest.fr
    Ou comment maîtriser la com avant qu’elle ne vous échappe ….
    A suivre

    J'aime

  9. Du Cnip dont il a démissionné soit disant pour des raisons morales en passant par Labazée continuant par Lassalle et finissant par Coste, le maire d Oloron-Sainte-Marie est à la dérive. Il est prêt à tout pour satisfaire sa personne et en oublie l intérêt public, chose pour laquelle il a été élu par les Oloronais.

    Aimé par 1 personne

  10. Les informations dérangeantes sont censurées, ce qui explique en partie que la moitié des français n’achètent plus de journal. Même les commentaires sur internet commencent à être vérouillés. C’est sûr que tout çà va conduire à ce que çà va péter. (pour rires) .

    J'aime

  11. Excusez (ou veuillez tolérer) cet écart de langage: cette histoire ME FOUT LA GERBE!!!! Et je ne comprends pas pourquoi Coste est moins critiquable que notre maire dans cet arrangement. La stratégie est donc la seule valeur qui compte? au détriment de l’éthique? de la dignité? Au service de quoi?! C’est affligeant. Messieurs, vous tuez la politique. Il va falloir déboucher tout ça au destop en 2020.

    J'aime

  12. Une tambouille de plus du marigot politique. Quand les citoyens comprendront’ ils qu’ il faut, soit que plus personne aille voter ( grève des votes), soit que que tout le monde se mette à voter blanc, afin d’ invalider les élections et cela tant que les hommes politiques ne respecteront pas le jeu démocratique.
    Les dindons ce ne sont pas les politiques, mais bel et bien les électeurs roulés dans la farine avec leur consentement.
    Qui a dit que le LRPS n’existait pas? Aujourd’ hui nous en avons un preuve palpable. Quand le peuple s’ éveillera ……

    J'aime

  13. tout cela est degoutant, degoulinant. Pour etre un homme/une femme politique, il faut avoir de l’ego. Mais l’ego de ces deux la les aveugle! vivement que les elus de l’intercommunalité soient élus directement par les citoyens. Ce genre de manipulation serait bien plus difficile. Et l’ancien Maire, il en dit quoi de cette alliance bizarre. Le scrutin de samedi va être du n’importe quoi. Il est public?

    J'aime

      1. Bonjour

        Ce serait bien de rappeler où et à quelle heure va avoir lieu ce vote qui restera sans nul doute dans les anales de la vie politique locale… Peut-être qu’il y aura beaucoup de monde pour assister à ce grand moment…

        Bonne fin de journée

        J'aime

  14. J espère que les élus prendront leurs responsabilités au moment du vote pour sanctionner cette politique écoeurante de deux individus ( ou girouette ) qui laisseront une image déplorable des politiques. J ai honte pour eux!

    J'aime

  15. « ce conseiller municipal des plus dociles va servir en quelque sorte de monnaie d’échange à l’accord Coste-Lucbéreilh : on lui a donné l’assurance (cherchez le jeu de mot) d’un poste de vice-président si tout se déroule comme prévu. » : où comment assouvir une ambition…….de A à Z ???? à jeu de mot, jeu de mot et demi….

    J'aime

    1. ce conseiller municipal a qui l’on donne de « l’assurance » il a siégé combien de fois à la com ! en septembre c’était 0 fois!!

      J'aime

  16. Mr le Blogueur, juste une question a laquelle je pense que vous pourrez répondre.
    De combien est l indemnité d un conseiller departemental? D un maire d une petire commune? Que sera celle du président de la nouvelle comcom?
    Merci de votre réponse, qui interessera sûrement beaucoup de lecteurs.

    J'aime

      1. Je n en doute pas et je pense qu a défaut du cirque de Noel qui n etait pas dans mes moyens, je vais me faire une sortie aux Grands Guignols samedi matin!
        C est tout de même bizarre ce Silence des membres du conseil municipal hautement concernés qui ont crié aux loups lorsque HL s est marié à l homme qui marche sur l eau pour les departementales.
        Stratégie, réunion de crise? Et les Maires des petites communes? Ils en pensent quoi? Il y en a un en Baretous dont j aimerai bien aussi connaitre l avis….Mais je ne suis ni politique au sens qui est le leur, encore moins stratège.

        J'aime

  17. Jean Claude Coste ( La République du 03/01/2017)
    « Pour moi, un territoire doit avoir des projets, sinon il n’avance pas »

    Mais quels sont ‘ ils ces projets ? Les Oloronais souhaiteraient les connaître.
    Si c’ est nous faire des ronds-points en plus, ou tout autre chose de ce genre, pour se faire plaisir ou se donner bonne conscience, Oloron a déjà donné, en voyant ses impôts locaux augmenter sans amélioration notable de sa situation économique.
    Les Oloronais sont plus en attente d’ un véritable projet d’ avenir, pour donner une vision du futur à la CCPO et à la ville, que de projets qui confortent le passé, pour nous faire mieux mourir .

    J'aime

    1. Un vice président de la Ccpo 385€ président 900€ maire d’une commune de 1000 habitants 1045€ adjoint 350€ à oloron les adjoints touchent comme un maire d’une commune rurale avec les problèmes en moins pour certain adjoints. Le maire ?? . il semble que sur oloron les conseillers sont rémunérés .a confirmer….

      J'aime

  18. Et conseiller departemental 2500euros.Avec de plus la possibilite semble t il de muter quand ses futures ambitions l y obligent…de muter d un poste directorial à un autre à Louvie Soubiron qui comme chacun sait est hors la nouvelle Com! Qui plus est en 8 jours puisque sa décision a été prise à la mi décembre! On nous prend vraiment pour dzs jambons!!!

    J'aime

  19. M.Lucbéreilh témoigne une fois de plus de son ego surdimensionné et du mépris qu il apporte à son équipe. Pour lui, c’est le seul à pouvoir représenter la ville centre! Et M.Coste se met à sa remorque en bon mercenaire qu il est. Que vont en penser les élus des 《petites communes de m…..》comme dirait le Maire d Oloron-Sainte-Marie?

    J'aime

  20. Je pense que les élus des petites communes de m….. sont capables de voter Coste/Lucbéreilh et surtout à bulletin secret ! Beaucoup d’élus sont victimes de crises d’égo et ils préfèrent voter pour quelqu’un de plus critiquable que quelqu’un de plus louable et les autres sont dans la stratégie pour des caprices qu’ils n’ont pas réussi à faire passer sur leur communauté. Ils vont laver leur linge et voter coûte que coûte contre l’alliance des Présidents. On est bien loin de l’intérêt public mais ainsi va la politique aujourd’hui et si il y a bien un endroit où nos élus sont représentatifs de la population c’est dans les urnes, il n’y a qu’à voir ce que l’on vote pour comprendre que l’intérêt personnel passe avant tout dans ce monde.

    J'aime

  21. de sensibilité de gauche, je ne peux croire personnellement à une alliance Costes/ Lucbereilh.
    comment peut-on quand on est socialiste pactiser avec une personne proche des mouvements d’extrème droite, de civitas ?
    très déçu par ces magouilles qui n’ont que pour seul intérêt de permettre à une personne d’accéder au pouvoir.
    ca laissera des traces indélébiles sur Oloron.
    le silence des élus de gauche oloronais est pour le moins étrange.
    un vainqueur dans cette histoire à mon sens : HL qui au delà de cette élection a du négocier quelque chose pour la suite.

    J'aime

    1. HL vainqueur, court terme, peut-être. Dans la mesure où il a obtenu ce qu’il cherchait c’est – dire que les projecteurs soient fixés sur lui. Mais ce sera, à n’en point douter une victoire à la Pyrrhus

      J'aime

    2. Eh pourtant, cette alliance s est faite(oui, en catimini) et le PS tente de nous la faire avaler.Ceux qui hier voulaient a tout prix battre HL, le diable civitas, nous font une explication de texte disant que tout est bon pour battre Lacrampe.Il faudrait que l on gomme le fait que JCC en allant rencontrer HL lui donne 2 postes de VP.Donnant- donnant comme l a fait HL avec DL en 2014 (DL qui n etait pas homme a s allier avec HL dixit l ancien maire).
      Au niveau national, on a le LRPS, ici, on a les disciples qui se mettent a appliquer les methodes de l ennemi juré.
      Ca montre bien la haute opinon qu ils ont des électeurs. ….TOUS!
      Vu qu il a ete voir tous les maires, il a proposé quoi au baretounais?Il restait une VP a lui donner à ronger?
      Tout ca est grotesque, ils croient qu ils nous bernent et que nous sommes des moutons….Pour ma part, je n ai pas besoin qu on me raconte l histoire locale, je la connais et surtout je n en oublies pas les morceaux qui m arrangent.
      Je crois que beaucoup d anciens socialistes Oloronais ne reconnaitraent plus leurs poulains si ils revenaient .Leurs fantômes pourraient bien venir les chatouiller samedi matin!
      Ah quoi mene le pouvoir, c est écoeurant tout ca.

      Aimé par 1 personne

      1. Ce que je trouve assez incroyable dans l’histoire (et cela dépasse le cadre local), c’est que les élections de communautés de communes reposent en quelque sorte sur la seule décision de « grands électeurs » et non pas sur celles des citoyens. On me rétorquera peut-être qu’il s’agit de démocratie représentative, et qu’à ce titre bla bla bla… A une époque où la démocratie n’a jamais été aussi questionnée, où la démocratie participative quoi qu’il en soit émerge de plus en plus (y compris dans les comités de quartier de la Politique de la ville où les conseillers sont tirés au sort sur les listes électorales), il s’agit d’un anachronisme étonnant, et on mesure ici comme ailleurs ce qu’il peut créer comme alliances contre nature.

        J'aime

Les commentaires sont fermés.