Et la santé, surtout !!!


« Et la santé, surtout », voilà une phrase que nous n’avons pas fini d’entendre ou de prononcer au cours de ce mois de janvier. En portant le regard un peu plus loin que cette expression qui permet à deux personnes d’échanger des vœux, pas besoin de savoir lire dans le marc de café pour nous douter que la santé constituera en 2017 un enjeu principal aussi bien sur le plan national (élections présidentielles aidant) que sur le plan local (quid du devenir de l’hôpital, de la modernisation des EPADH, du renouvellement de nos médecins de ville etc.). Le premier billet de cette année 2017 traitera de ce sujet sérieux (la rigolade, ce sera pour dans quelques jours, avec la rentrée politique locale). Par la plume du docteur Jean-Louis Coquard, qui a sur le sujet une réflexion et une expertise dont la plupart d’entre nous sommes dépourvus. Parole à lui.

Bonne année, bonne santé

Cette formule désuète, c’est l’humble espoir de chacun mais il faut parfois des acteurs …et quel sera le monde médical local en 2017   soit :

  • Une personne âgée, plus âgée que la moyenne régionale déjà âgée et multi pathologique : le solde démographique est lié aux migrants … nationaux … plus qu’aux naissances…
  • Un appauvrissement du corps médical en ville et hôpital, nous n’en sommes pas encore au désert…
  • Des départs effectifs ou attendus de médecins (une dizaine!!!), en ville, à l’hôpital : des arrivées espérées en moins grand nombre pour la ville, pour l’hôpital, aussi, mais se rappeler qu’un médecin ne fait pas le printemps, le but est de maintenir des équipes médicales (en particulier de spécialités) pour assurer 24h sur 24 le soin.
  • L’élargissement du nombre de médecins formés diront certains (mais la faculté dira: où et comment les former ?). L’ordre des médecins constate une féminisation ( eurêka , une étude montre qu’une femme soigne mieux qu’un homme !! ), un non exercice  ( très important ) des étudiants formés ( personne ne sait vraiment ce qu’ils sont devenus ou deviennent !!! ) , un salarié plus qu’un libéral , des inscriptions records de médecins de la CEE et hors CEE ( 25 % des inscriptions en 10 ans ) … d’où beaucoup d’étrangers dans les hôpitaux sollicitent des postes …les politiques  construisent des maisons de santé mais si c’est une réponse, ce n’est pas LA réponse et le grand rush médical ….attendu.
  • La presse et Orthez, qui appartient au même groupement hospitalier (GHT), ne l’oublions pas, nous informent que la nouvelle entité a les dents longues : constatons que le GHT maintient la concurrence et non l’harmonisation !!! qu’il y aurait des niches que certains n’ont pas (Oloron) …observons toutefois les mois orthéziens à venir…
  • Les EHPAD sont en vogue (cf. blog récent), démographie oblige (cf. ci-dessus) : souhaitons de nos politiques locaux des EHPAD » newlook « et un cheval de bataille nouveau « plutôt que LEUR maternité …
  • Le plan péri natal est devant nous et plus tôt il arrivera, plus les acteurs , quels qu’ils soient , seront soulagés et les vrais problèmes abordés : que mettrons nous dans les cabinets médicaux de ville (les praticiens y réfléchissent , et bien) , que sera le plateau technique médico-chirurgical du CHG en 2018-2020 au-delà d’un projet immobilier, que sera l’EHPAD « Âge d’Or »  qui a besoin urgent de rénovation ( cf. blog récent et réponse de la direction du CHG) : les praticiens y réfléchissent et bien … écoutons les avec un esprit apaisé et serein .
  • Avec les élections, la carte hospitalière sera revue, n’en doutons pas … les tailles critiques, la fonctionnalité des urgences de territoires (par exemple, Oloron ne fait plus le secours montagne depuis quelques temps)

Que nous le voulions ou non, il faut surfer sur la matière grise (beaucoup de blogueurs en sont, j’imagine) et profiter de sa « manne » à tous niveaux (santé, financier, économie, emplois, mobilité et attrait dans la ville, etc …) d’une part : et entretenir la flamme des générations à venir, heureusement moins multi-pathologique dans son ensemble, d’autre part.

« Bloggement » vôtre, bonne réflexion sanitaire 2017

Un ex o s en veille sanitaire

3 commentaires sur « Et la santé, surtout !!! »

  1. A vous lire, les nuages noirs s’ accumulent à l’ horizon. Mais ne serait’ il pas temps de réagir avant qu’ ils arrivent, malgré que l’ on soit souvent impuissants à maitriser leur devenir.
     » Des départs effectifs ou attendus de médecins (une dizaine!!!), en ville, à l’hôpital … »
    Une voie peut être à explorer, ne serait elle pas plutôt celle que les Municipalités financent des étudiants en médecine, pour plus tard en retour profiter de leur savoir dans les hôpitaux municipaux ou dans la médecine libérale locale. Cela à la place de projets futiles, pour ne pas dire inutiles, à l’ intérêt général, qui prolifèrent dans bien de nos Municipalités. Je pense qu’ il y a là matière à se creuser la tête.
    Le retour sur investissement serait bien plus profitable à la Communauté locale.

    Aimé par 1 personne

  2. Bonjour 🙂

    Attention, la féminisation d’un métier cache bien souvent la dégradation des conditions d’exercice de celui-ci ou de son prestige au sein de la société… Voire les 2 !
    http://www.cairn.info/revue-travail-genre-et-societes-2001-1-page-91.html

    Je rappelle que l’évasion fiscale en France enlève 60 à 80 milliards d’euros au budget annuel de la France.

    Des milliards qui pourrait renflouer le pseudo trou de la sécu (conférer au film LA SOCIALE qui explique bien que l’on nous ment là-dessus) : https://blogs.mediapart.fr/eichinger/blog/281216/la-sociale-de-gilles-perret-documentaire-dutilite-publique

    Des milliards qui pourraient servir aux services publiques en général et à la lutte contre le réchauffement climatique (transition écologique), notre vrai grand danger actuel dont la plupart des politiques (et pas que) se foutent :

    Bonne année militante à tous donc 😉

    J'aime

Les commentaires sont fermés.