Oloron dans un documentaire à la télé le 22 septembre


L’article du jour ne va pas être consacré à notre web TV municipale. Une web TV qui poursuit son petit bonhomme de chemin, plus à l’aise il faut le reconnaître dans le traitement de l’événementiel festif que sur les sujets concernant le quotidien des Oloronais. Ces derniers ne sont sans doute pas assez télégéniques. L’article du jour va parler d’un documentaire ayant pour titre « Oloron Sainte-Marie » qui va être diffusé jeudi prochain entre 20 heures 45 et 21 heures 45 sur une chaîne accesssible à ceux qui reçoivent la télévision par internet et qui a pour nom Campagnes TV.

J’avoue que ce programme m’aurait totalement échappé si Georg Hognerud, l’un des lecteurs d’Oloronblog, ne me l’avez pas signalé. Merci à lui. Campagnes TV (que l’on trouve par exemple canal 112 sur la TV Orange), il faut vraiment être un accro de la télécommande pour tomber un jour dessus. Cela m’est arrivé une fois au moment où passait un très beau reportage sur le Pays Basque intérieur.

Campagne TV se définit elle-même comme « … la première chaîne en France d’information et de divertissement… qui fait découvrir ou redécouvrir la campagne ». Venons-en donc à la relation entre Campagnes TV et Oloron. La chaîne diffuse une série documentaire intitulée « 1000 pays en un ». Et jeudi prochain 22 septembre, le documentaire a pour titre « Oloron Sainte-Marie ».

Voici comment le sujet est présenté dans la grille des programmes : « Colossales, majestueuses, grandioses :  les superlatifs ne manquent pas pour décrire les Pyrénées béarnaises. Pays de nature, le Béarn, c’est aussi un pays de traditions et d’authenticité.   Avec des trésors insoupçonnés et des édifices au passé chargé.  Ce sont quatre habitants de la région qui se donnent le relais pour nous guider : Amoureux   des   grands espaces et de la nature, Jean-Mi a choisi de devenir professeur de VTT pour rester vivre dans ces montagnes qu’il affectionne. »

 On l’aura compris, en lisant la présentation ci-dessus, le documentaire ne traitera pas uniquement de notre belle cité, mais de notre Béarn en général. Cependant ce sera aussi l’occasion de re-découvrir Oloron à travers un regard extérieur. Ça fera peut-être un peu guide touristique. Faut voir. Pour celles et ceux que cela intéresse, on reçoit Campagnes TV sur les canaux 204 ou 377 chez Bouygues, 76 et 545 chez Canal Sat, 72 chez  Free, 112 chez Orange et 212 chez SFR.

5 commentaires sur « Oloron dans un documentaire à la télé le 22 septembre »

  1. C’est vrai que la weeb TV semble moins libre que notre radio locale mais bon elle a le mérite de mettre en images des moments festifs de notre cité ! Merci à Georg notre viking oloronais!
    Je ne manquerais pas d’enregistrer cette émission pour montrer un jour à mes petits enfants comment était le haut Béarn oloronais avant les carrières et autres ouvrages routiers…

    J'aime

    1. Serge, il n’y aura pas de carrières à Oloron.
      C’est un projet que nous ferons avorter.
      Tu pourras simplement raconter à tes petits enfants que les citoyens Oloronais se sont rebellés à l’époque, pour sauvé toute la beauté qui leur est donné d’apprécier.
      Tu fais partis de cela comme notre blogueur qui évoque souvent le sujet. 🙂

      J'aime

  2. il y a une semaine j’étais à Ogeu sur le chemin dit de Monguilan et on m’a montré ou étais « le pain de sucre  » au droit du village. Effrayant si ils font ça ! le temps était clair et la montagne était si proche qu’on aurait pu compter les arbres sur le piémont.

    Au fou ! …Dans quel crâne une idée pareille a pu germer ?

    J'aime

  3. Le programme a déjà été diffusé au moins 10 fois… et l’info avec… quand on se dit à la pointe de tout, et qu’on se permet de toujours trouver à redire, il faut suivre.

    J'aime

    1. Bonsoir lecteur(trice) inconnu(e)
      Ah cette manie de s’abriter derrière un pseudo quand on veut formuler la moindre critique ! Il ne faut pas avoir peur d’afficher son opinion.
      Navré que cet article ne vous ait rien appris. Mais je ne désespère pas de vous faire trouver quelque intérêt aux prochaines publications d’oloronblog.
      Bien cordialement
      Joël Adam

      J'aime

Les commentaires sont fermés.