Panne générale de courant à Oloron durant 19 heures


Il y a eu comme un court-circuit dans la baguette magique de la Fée Électricité en ce mardi soir. La quasi totalité de la ville s’est retrouvée non pas plongée dans le noir (il fait encore jour à 19 heures en cette période), mais privée d’énergie.Le premier réflexe consiste à vérifier si son propre logement n’est pas la seule victime de cette coupure de courant. Une fois le doute levé, on se dit que, comme d’habitude dans des cas semblables, cela ne va pas tarder à être rétabli. Oui, mais cette fois-ci, une heure, deux heures s’écoulent sans que la lumière ne revienne. Maintenant, nous sommes réellement plongés dans le noir.

Heureusement, le téléphone fonctionne encore. Une personne mieux informée qu’on ne l’est soi-même explique l’origine de la panne : la foudre est tombée sur le poste de transformation EDF de Légugnon. Les dégâts semblent importants. 21 heures 30. Nous sommes toujours dans le black in et le black out. Pour une fois je me coucherai de bonne heure.

Et c’est le mercredi matin. Rasage à la lueur de la bougie puis petit tour de ville :

  • Croisé l’adjoint au maire d’astreinte hier au soir. Il n’a pas chômé pour parer au plus pressé. Par exemple, remonter dans leur chambre les pensionnaires de la maison de retraite de l’Âge d’Or bloqués au rez-de-chaussée de l’établissement par la panne de l’ascenseur
  • Aperçu le président de la CCPO qui, avec l’un de ses principaux collaborateurs, part organiser l’accueil des tout-petits dans les crèches (problème des repas etc.)
  • Parlé avec le bijoutier de la rue Justice qui n’a pu baisser son rideau hier soir et a donc été contraint, par sécurité, de passer la nuit dans son magasin
  • Vu les affichettes fleurir sur les vitrines des commerces et services (La Poste, la Maison de la presse, la Maisonnette, la Foir’Fouille, etc. etc.): « Fermé pour cause de coupure de courant », mot agrémenté chez certains de quelques excuses à l’adresse de leur clientèle
  • Constaté que les pompes à essence de la station Guiraud sont inaccessible, cernées par une clôture de Rubalise
  • Passé devant des commerces ouverts dont les propriétaires guettent le client sur le pas de la porte. Histoire de prouver qu’ils sont là et bien là, aucune lumière ne pouvant signaler la vie à l’intérieur des échoppes
  • Et au milieu de ce « chaos » (faut pas exagérer non plus !), tel un phare dans la tempête, le magasin de chez Souviron brille de tous ses spots. Quel est son secret pour échapper à la panne générale?

Tout en admettant bien volontiers que la situation est source de bien des complications pour une part non négligeable de la population (les malades, les handicapés, les enfants en bas âge etc.), je veux y trouver quelques raisons de positiver:

  • Grâce à cette coupure accidentelle sinon providentielle, mon voisin ne déverse plus par la fenêtre à coup de centaines de décibels le rap qui fait de coutume le quotidien musical de notre rue
  • Grâce à cette coupure, mon voisin bricoleur d’en face ne fait plus tourner en permanence ses perceuses et meuleuses qui me culpabilisent sur mon peu d’entrain à réaliser les quelques petites réparations que attendent chez moi
  • Grâce à cette panne, la mairie va échapper à la mise en ligne d’un nouvel article où j’allais louer, encore une fois, la qualité de sa gestion

14 heures 08, ce même mercredi. La rue n’est qu’un cri : « Ça y est ! ». Oui, après 19 heures d’intense travail, les équipes d’EDF sont parvenues à rétablir le courant. La musique va reprendre dans la rue, tout comme le bruit mélodieux des engins de chantier. Quant à l’article sur la gestion municipale, il attendra bien quelques jours…

Je me souviens d’une publicité qui disait : « L’assurance ne coûte cher qu’avant l’accident ». Ce type d’incident amène à croire que, de la même manière, l’électricité ne coûte cher qu’avant la coupure.

22 commentaires sur « Panne générale de courant à Oloron durant 19 heures »

  1. L’impact financier de cette panne est énorme, à l’échelle de notre bassin de vie.
    Si nous étions, tous, alimentés par des sources d’énergies alternatives, que nous partagerions via des micro-grids, entre voisins, entre quartiers, entre villages…, une telle situation ne se produirait pas.
    Certes, tel quartier pourrait être « dans le noir » parce que les câbles électriques le desservant pourraient être coupés, cependant les pannes seraient circonscrites à une zone de petite taille, pas à toute une ville, pas à toute une vallée…
    Je veux ma batterie Tesla PowerWall, pour stocker l’énergie produite par les panneaux que j’aurai installé sur la plus grande surface possible sur « mes » bâtiments, je veux « notre » réseau local pour partager les ressources avec « mes » voisins, je veux des micro-centrales partout où c’est possible, pour que chacun ici puisse disposer de l’Electricité à sa convenance…
    Tout cela géré automatiquement, en toute transparence, via le Net, avec des transactions sécurisées grâce à la Blockchain.
    Parce que ces orages violents et leur cortège de vent et de foudre vont se multiplier – Réchauffement Climatique oblige -, parce que les groupes électrogènes de secours sont stockés à 200-km d’ici, et parce que je ne veux plus devoir m’installer dans ma voiture pour accéder à la 4G tout en rechargeant mon iPhone.
    Ou pire, que ma chère Maman ne reste coincée dans l’ascenseur.

    J'aime

    1. Voilà un vibrant plaidoyer en faveur des énergies renouvelables et du développement durable. Mais que d’énergie (humaine) il va falloir déployer pour convaincre nos concitoyens du bien-fondé de la démarche

      J'aime

  2. Ce qui est tout de même fort, avec une mairie qui affiche une volonté de communication, c’est l’absence de cette dernière sur le site de la ville concernant l’incident en cours. Oui, il est peut-être difficile d’accéder à l’interface du site pour le faire. Mais le Facebook de la mairie était (est) tout aussi vierge, et là, depuis n’importe lequel téléphone, des infos pouvaient être transmises…

    Aimé par 1 personne

  3. Bonjour
    Ce qui me semble paradoxale, c’est qu’en période de risque terroriste qui rappelons le, n’est pas d’hier, ni même d’avant hier, nous avons pour notre ville qu’un seul point central de distribution… Autrement dit, si un esprit malveillant avait la bonne idée de s’en prendre à ce site non protégé et bien, nous serions tous dans le noir, sans parler bien entendu de l’économie qui serait mise à mal… Et ce qui est valable pour nous l’est aussi pour la majeure partie des petites villes de France…
    Bonne fin de journée

    J'aime

    1. Hé oui, nous sommes d’une vulnérabilité confondante, et aujourd’hui envahir ou détruire un pays industrialisé commencerait effectivement par la coupure de distribution de ses énergies. Mais à moins d’avoir des sources d’énergies développées localement… Mais l’aspect utilme de cet incident c’est de prendre conscience de ce qu’il nous faut à demeure en cas de grosse crise pour subsister plusieurs jours. Je n’aurais jamais cru ça il y a quelques années, mais je m’intéresse de plus en plus aux techniques de survivalisme. Monde de fous…

      J'aime

      1. à bertrand:

        bienvenue au club.. sans elec le roi est nu
        Imaginez que cela dure plus longtemps.. stations d’épurations à l’arrêt, châteaux d’eau…pénuries alimentaires , stock dévalisés on serait bien dans la m****

        même pas besoin de bombe nucléaire pour mettre un pays à genoux

        J'aime

  4. bje, événement intéressant à plusieurs titres :
    – la durée de la coupure : texto à 18H45 pour informer les locataires que la coupure est due au reseau. photo du congelateur à 14H11 pour justifier qu’il faut tout jeter et esperer récuperer une indemnité aupres d’EDF. cela fait un peut moins de 19H!
    – alors que selon nos journeaux préférés ( la rep, SO) le diagnostic est posé vers 21/22H. pourquoi faut il autant de temps pour faire venir des groupes éléctrogènes de Bordeaux? ( 22H a 13H ça fait 15H, en laissant 1h pour la connexion reseau)
    – a ce moment l’orage n’etait absolument pas violent sur oloron, il a vraiment touché le transfo? ou celui ci était il »vieux » et mal protégé?
    – ensuite quand on voit les consequences, on cherche les mots d’excuses d’EDF ( erdf/genedis est filiale d’EDF)?
    – pendant ce temps, le telephone mobile ( avec toutes ses antennes) et le fixe continuent de fonctionner…..
    – le gachis coté services et activités économiques!!!!
    – – c’est donc un reseau faible et surchargé qui défaille comme à chaque événement météorologique! et on va le surcharger encore plus avec les EPRs , reseau super centralisé, fragile….Apres il faudre depenser beaucoup d’argent pour le renforcer et ecouler l’electricité des EPRs. conception viellote, abandonnée ailleurs.
    – oui, il faut decentraliser tout cela et faire appel aux énergies renouvelables et c’est possible maintenant, elles existent en allemagne, en autriche, en californie,….Nous continuons à faire comme si rien n’avait changé : depenser des centaines de milliards dans un system centralisé basé sur le nucleaire. un non sens économique et un risque de plus en plus important.
    PS : on espere que les distributeurs de produit alimentaires auront fait don des denrées aux organisations de secours aux personnes en difficultés : restaux du coeur, secours catho et populaires, emmaus…J’aimerais que leclerc, intermarché, lidl, carrefour, netto…nous le confirment.

    J'aime

    1. Peut-on espérer que cet « incident » sera débriefé du côté d’EDF et que des mesures seront prises pour éviter qu’il se renouvelle ? À la lecture de votre commentaire, je crains que vous doutiez de ce retour d’expérience. Moi aussi.
      Pour ce qui est de votre dernière remarque, dans des situations semblables, Leclerc, Carrefour etc… ne sont-ils pas obligés en application du principe de précaution de mettre ces produits en décharge et non de les donner ?

      J'aime

      1. S’ils donnent rapidement, non car la température est toujours acceptable. s’ils attendent, il n’y a plus que la destruction. En gros , il fallait passer un coup de fil à 8H00 et demander aux associations caritatives de venir illico. celui qui aurait fait cela aurait pu se faire une comm d’enfer pour son image dans les media.

        J'aime

  5. au fait selon eurostat, l’electricité français n’est plus, et depuis longtemps, bon marché et elle va encore augmenter énormement pour payer les EPRs, la mise à niveau des vielles centrales, la construction du stockage de dechets nucleaires, le remboursement de la dette d’edf, ses aventures à l’etranger (EPRs à hinkley point au royaume uni, EPR finlandais, chinois…). A la place des ces dépenses pharaoniques, et aventureuses, edf ne pourrait pas fiabiliser les réseaux?

    J'aime

  6. Deux remarques en plus :

    J’étais à la piscine au moment de la coupure. Aucun SDB n’a fait sortir qui que ce soit de l’eau, ce qu’ils font prestement quand il y a un orage. Il y avait du vent certes, mais à ce moment là pas vu d’éclairs ou entendu du tonnerre.
    Et à propos d’audition, dans le SO de ce matin, la mairie affirme avoir fait tourner un véhicule équipé de HP pour informer la population. Quelqu’un l’a entendu ?… Moi pas.

    J'aime

  7. voila en tous cas un excellent exercice de protection civile pour nos élus qui permettra de trouver les failles, les manquements et comment y remédier lors du débriefing.
    La routine fait que souvent on est prêt à rien.

    J'aime

    1. je pense que vous n’êtes pas sans ignorer que ce genre d’incident est relativement fréquent dans un pays que l’on nous site souvent en exemple:les Etats Unis d’Amerique ou USA!La plupart du temps les pannes sont dues à la vétusté du réseau ou des systêmes de production et de distributions inadaptés à la demande..
      Que je sache la panne d’électricité s’est produite avant que l’orage n’éclate et toute la ville et une partie du Béarn s’est retrouvée sans électricité , d’après les informations véhiculées par les journaux locaux,la panne serait due à……on ne sait ou on ne voulait pas nous le dire !
      Il faudrait peur-être fouiller un peu quelle politique suit ENEDIS (Ex ERDF=:l’organisme qui distribue le courant) en matière de renouvellement de materiel ,d’entretien de materiel etc…S’il y a un manque de maintenance du réseau cela n’est-il pas dû à des contraintes budgétaires drastiques et au regard d’une certaine rentabilite.Je veux rapprocher cette panne de l »accident de Brétigny sur Orge où des voyageurs SNCF y ont laissé la peau , pour non remplacement de pièces défectueuses ou fatiguées.Tant que les services publics seront gérés de cette façon , c’est-à-dire au moindre coût , nous aurons ce genre de désagrément; . Mais il ne faut pas non plus que cela soit les tonneaux des Danaïdes c’est-à-dire que l’on dépense sans sou compter!
      Par contre , pour le changement de nom de ERDF en ENEDIS et la campagne de pub qui l’accompagnait ,l’établissement a déboursé la somme de 25 000 000 € me semble-t-il mais je n’en suis pas sûr!Cette somme aurait été la bienvenue , peut-être , pour changer du matériel vétuste.
      Et un de ces jours , un de ces jouets nucléaire va nos péter sur la gueule vu sa vétusté :,un réacteur de Fesseenheim est arrêté depuis un an ……Pourquoi?Pardonnez-moi la trivialité du propos.
      Je comprends qu’une société comme SFR fonctionne mal au point de vue technique et services (mécontentements des clients en BeARN ) que le réseau soit mal entretenu,les fournisseurs non payés mais elle a été rachetée en LBO (‘la totalité de la somme nécessare au rachat a été empruntée par Alltice société de Patrick DRAHI) mais il faut dégager du cash pour les actionnaire et réduire les coûts d’exploitation.Donc on fait payer le client en augmentant les tarifs ,en ne payant pas les fournisseurs et en n’entretenant pas le réseau .Le résultat les clients fuient;C’est une société privée mais qui n’assure pas un service public.
      CAS tout à fait différent d’ENEDIS et de la SNCF
      Georges L;B;

      J'aime

      1. Tout cela est assez simple. La situation financiere d’EDF est tres mauvaise. Pour y remedier les recettes classiques sont employées : on pressure les sous traitants, on reduit les effectifs ( pour la premiere fois EDF a annoncé 3000 suppressions de postes) et on reduit les investissements. Sauf à l’etranger avec cette folie d’EPR à hinkley point. On y apprend qu’EDF va devoir trouver 16 milliards, de la dette supplementaire donc. Il va falloir trouver de l’argent. A votre avis quel acteur n’a pas encore été mis à contribution ( pas assez) : le client , le tarif regulé a dejà augmenté significativement ( en cumul, environ 25% sur les dernieres années) et bien cela ne suffit pas, il va falloir augmenter et beaucoup, allez, 50%? Le projet anglais nous apporte aussi un éclaircissement la dessus : le prix de gros de l’electricité est le double de celui pratiqué aujourd’hui. C’est selon EDF le prix d’équilibre pour un EPR. Donc vous avez compris ce qui nous attend, à la baisse des investissement et donc aux pannes qui se multiplient, il faudra ajouter la forte augmentation des prix. Tout ça pourquoi, Pour l’ego de nos élites, mais rien pour les citoyens, les salariés, les clients.
        Le plus amusant dans tout cela, c’est la com d’EDF, le reseua etant fragilisé a cause des sous investissements, a chaque evenement, on nous presente la remise en état comme un exploit technique, alors qu’il s’agit simplement du retour à la normale. Dans le cas qui nous preoccupe, : plus de 12H pour faire venir les groupes electrogenes depuis bordeaux, un exploit? puis faire venir un transfo mobile depuis l’auvergne en un peu moins d’une semaine, et plusieurs mois pour installer un nouveau transfo, des exploits aussi? Cette communication habile dissimule des décisions financières : plus d’investissements dans le reseau, de stock locaux de maintenance, donc on rallonge tous les délais d’intervention et de retablissement du service. Et nous allons devoir payer ( beaucoup) plus pour tout ça? vous connaissez le dicton des anglo-saxons : qu’est ce qu’il y a de pire qu’un monopole public? un monopole privé! Nous y sommes

        J'aime

  8. attention vous faites une confusion, Monsieur , entre ENEDIS qui transporte le courant et le distribue pour les fournisseurs d’électricité dont EDF fait partie au même titre qu’ENGIE(ex GDF-SUEZ) ,LAMPIRIS,ALTERNA etc il y en a une dizaine;Chaque fournisseur payant un ‘péage’ pour le transport etla distribution du courant , ce qui est le rôle d’ENEDIS.La coupure de courant subie est liée au transporteur de courant ENEDIS et non à EDF qui lui n’est que fournisseur.
    Quand au retard pour l »acheminement du materiel cela est du à ENEDIS et non à EDF;
    Je donne cette précision pour mettre en avant la segmentation existante entre ENEDIS et les fournisseurs d’électricité.
    Je n’en dédouane pas pour autant les options commerciales d’EDF en tant que fournisseur d’électricité ; surtout la construction de l’EPR en Angleterre;qui sera vraisemblablement le même gouffre financier que l’EPR de Flamanville et de Finlande…;Le directeur financier d’EDF ayant démissionné cet été pour cette raison ;De même que la gestion du pool de centrales nucléaires appartenant à EDF et croisons les doigts qu’il n’y en ait pas une qui explose vu la vétusté de certaines! Mais n’oublions pas qu’en France nous sommes les rois de la formule magique , des politiques nous avaient bien informé que le nuage atomique de Tchernoibil c’était arrêté aux frontières françaises!

    J'aime

    1. bsr,
      non je ne fais pas de confusion, je vous aussure que je connais particulierement bien ces montages. Ils ont été mis en place au moment de l’ouverture des marchés dans de nombreux secteurs ( télécom, gaz, electrcité, transport ferroviaire…) et j’ai travaillé sur ces, dossiers à l’étranger et en france pendant 15 ans en DG . Mais il y a des réalités au dela des apparences. en quoi enedis ( ex erdf) et rte ( pour le transport) sont indépendants d’edf quand ce sont des filiales détenues ultra-majoritairement par EDF, dirigées par des gens du groupe EDF, avec au final une consolidation financiere au niveau du groupeEDF????? Ce montage permet en plus de préserver le groupe EDF en effet, il oblige les concurrents à, payer les couts d’EDF meme s’ils sont déraisonnables. Et comme l’a fait remarquer un autre contributeur du blog, on frise l’absurde quand EDF/ENEDIS fait une campagne publicitaire colossale sur son changement de nom et la fait payer par ses concurrents et par nous. Farfelu!En plus la concurrence ainsi crée tourne à la farce : en tant que client nous avons le choix entre EDF, ENGIE/GDF/Suez et Lampiris racheté par Total. Nous restons entre oligopoles privés français.Les autres sont de minuscules faire valoir. Un exemple de l’absurdité de cette affaire : le prix de gros de électricité ( de l’energie) a été divisé par deux sur tout le marché européen. Vous en avez vu l’effet sur votre facture? Vous l’avez vu sur le litre de super/gas oil, mais pas pour le KWh? Vous ne trouvez pas cela bizarre? EDF a baissé fortement ,contraint et forcé, ses prix de vente à l’export, mais en france pour le client final…..Depuis 2002 le prix du KWH a augmenté de plus de 40%. La vie est belle.
      Aller, bon week end à vous.
      Eugène

      J'aime

  9. Merci d’avoir précisé cela mais je savais qu’ENEDIS et RTE étaient des filiales d’EDF(à 70 ou 80%?) mais il n’empêche ,puisque vous dites avoir suivi le dossier,la filialisation a quand même beaucoup d’avantages.En l’occurence et juridiquement parlant le responsable de la panne est ENEDIS ou RTE mais non EDF..
    D’autre part cela a permis de casser le statut des agents qui doivent maintenant relever du régime général (maladie+retraite) alors qu’auparavant ils relevaient d’un régime particulier ; Il y a quelques dynosaures qui doivent encore relever de ce statut !mais toutes les nouvelles embauches doivent être effectuées avec une affiliation au régime général.
    En matière sociale le régime EDF était un peu semblable au régime des fonctionnaires d’état et des collectivités territoriales.Puisque le salaire continuait à être versé dans certaines conditions particulières par l’administration ou EDF..Mais maintenant les agents , nouvellement embauchés passent sous les fourches du régime général de la sécurité sociale qui n’est pas plus avantageux ,au contraire.Et au passage on s’est débarrassé de quelques fainéants de fonctionnaires qui ne foutent rien dixit certaines têtes d’oeufs haut placées formatées par le discours normatif de l’ENA….et largement suivi par une partie de la vox populi enviant le statut privilégié.
    MaiIs à long terme , nous nous rendrons compte des dégats qui ont été faits en liberalisant à tout vent certains secteurs essentiels!
    Mais en tant que client comme vous le dites si bien ,les coûts ne baissent pas ,au contraire.
    Le prochain secteur ,,qui considère ne pas dégager assez de cash pour l’actionnariat et les investissemnts, ,est celui des télécoms .Il va donc y avoir une diminution du nombre d’opérateurs (passage de 4 à 3 opérateurs ) et forcément augmentation des tarifs.Tendance générale en Europe!
    cordialement

    J'aime

    1. bjr, ce que vous décrivez est exactement ce qui s’est passé dans le secteur des télécoms. Et avec les mêmes résultats. Après des aventures financières à l’étranger qui ont laissé l’entreprise exsangue ( une dette colossale), ce sont les sous traitants , puis salariés qui ont payé. Au passage le PDG d’Orange a annoncé que pour les prochains départs en retraite, 1 partant sur 3 serait remplacé. Au global près de 30.000 postes ont été supprimés. Pour ce qui est des clients, les hausses de prix n’ont pas eu lieue grâce à l’arrivée de nouveaux comme Free et Bouygues. Mais tout cela va changer, l’opérateur historique passe son temps a expliquer à Bruxelles qu’il faut mettre fin à la régulation actuelle de l’internet pour mettre des hausses importantes de facturation grâce à la fibre optique et à la 5G.Il s’agit de mettre en place une tarification discriminatoire en fonction des usagers/des usages, de la qualité et du débit. Ce que vont permettre les compteurs linky et gazpar pour l’electricté et le gaz. Donc nous savons ce qui nous attend pour les tarifs.
      Pour ce qui est du statut des salariés, c’est le même modèle qui a été appliqué, passage du statut particulier au statut général ( sécu+mutuelle+retraite complémentaire) et avec au passage transfert des charges de retraite de l’entreprise aux comptes publics moyennant le versement d’un solde financier( soulte) à l’Etat. Ce qui signifie augmentation de la dette et paiement par l’impôt au final. L’énarchie a une imagination débordante et c’est toujours nous citoyens, contribuables, clients, salariés qui payons. La vie est belle.

      J'aime

Les commentaires sont fermés.