Guerre des blogs à Oloron ? Que nenni !


Le clin d'oeil de La République du 30.07.2016L’ego du blogueur était tout guilleret après la lecture de la rubrique « Clin d’œil » de La République de ce matin. Oloronblog y était en effet cité, nommément cité (cf. ci-contre). L’écho s’ouvre sur une question quelque peu malicieuse : « Guerre des blogs sur internet ? ». Puis présente en quelques lignes le blog que vient d’ouvrir l’opposition municipal sous le titre Une autre voix. Nouveau blog auquel j’ai consacré un article le 25 juillet dernier. Mais aucune compétition entre nous, tout simplement parce que nous ne courrons pas dans la même catégorie. Démonstration.

Une représentatitivité très différente

  • Oloronblog est l’œuvre d’un citoyen lambda qui ne représente que lui-même
  • Une autre voix porte l’expression de la minorité municipale. Une minorité qui représente tout de même la moitié des Oloronais. Rappelons en effet que lors des élections municipales de 2014, la liste Lucbéreilh l’a emporté de seulement 8 voix sur la liste Uthurry. Il aurait donc suffi que le vote de 5 électeurs (sur un total de 6 140) se porte sur Uthurry plutôt que sur Lucbéreilh pour que la face du monde oloronais en soit changée. Cela étant, on ne réécrit pas l’histoire.

Une « ligne éditoriale » très différente

  • Oloronblog tente de décrypter l’actualité municipale. Comme le diable se cache souvent dans les détails, son auteur s’essaie, à partir des quelques connaissances acquises au fil d’une vie professionnelle passée au sein de la fonction publique territoriale, à expliquer les petites voire les grosses ficelles parfois utilisées par les élus pour faire entériner une décision. Mais Oloronblog ne s’interdit pas d’aborder d’autres sujets touchant à la vie oloronaise qui n’ont rien à voir avec la gestion municipale (évènements culturels, photos du vieil Oloron etc.).
  • Une autre voix a, si j’ai bien compris, une seule vocation pour le moment : publier les comptes-rendus officiels des conseils municipaux. Sans y ajouter de commentaire. Comme, par la force des choses (il s’écoule plusieurs semaines avant que la mairie adresse les comptes rendus aux conseillers municipaux), cette publication sur Une autre voix est quelque peu en décalage, il m’étonnerait tout de même que ce blog ne fasse pas bientôt une place à des articles traitant d’une actualité politique locale beaucoup plus immédiate.

Une sensibilité politique très différente

  • Oloronblog ne roule pour personne. Son rédacteur, convaincu que la vérité n’appartient pas à un seul camp, est d’ailleurs un adepte du nomadisme électoral . Et s’il fait la part plus belle à l’action de la majorité municipale qu’à celle de l’opposition, c’est tout simplement parce que la première est aux manettes et, par là même, son action donne davantage matière à commentaire.
  • Une autre voix est le blog de la minorité municipale, composée d’élus revendiquant une sensibilité de gauche : communistes ou socialistes (probablement dans leurs divers courants pour ces derniers). La couleur est donc ici clairement affichée.

À quand un troisième blog ?

Un constat : à ce jour, aucune des tendances de la majorité municipale ne s’exprime à travers un blog. Si l’on excepte le blog personnel tenu par André Labarthe. On me rétorquera que le site internet de la ville d’Oloron fait office de porte-voix pour cette composante (ces composantes ?) du conseil municipal. Objection : le site de la ville est le site de tous les Oloronais et, à ce titre, doit (devrait ?), dans l’expression politique, s’en tenir à une stricte neutralité. À quand donc un blog où, à l’image de ce que fut Terraction lors du précédent mandat, la droite municipale fera entendre sa voix ? À moins qu’elle n’ait plus rien à nous dire ??? En tout cas, si un tel blog venait à naître, je suis sûr qu’Oloronblog comme Une autre voix lui réserveraient l’accueil qu’il mérite.

2 commentaires sur « Guerre des blogs à Oloron ? Que nenni ! »

  1. ça va être terrrrrrible! on va être bombardé d’informations ! Tous aux abris! Le Bager devenant un gruyere comme les grottes de Tora bora en Afghanistan..Le camping municipal, un camp de réfugiés…

    J'aime

Les commentaires sont fermés.