Les bergers en estive s’exposent à la Villa du Pays d’Art et d’Histoire


Nombreux sont sans doute les lecteurs d’Oloronblog qui n’ont jamais visité la Villa du Pays d’Art et d’Histoire, voire qui ignorent jusqu’à son existence. Ils ne sont pas les seuls : dans la partie de la brochure sur les animations d’été où elle présente les musées d’Oloron, la ville n’en évoque même pas l’existence. Peut-être est-ce pour une bonne (?) raison : c’est la communauté de communes du piémont oloronais (CCPO) et non la ville d’Oloron qui a créé, gère et anime cet équipement. Mais ceci est une autre histoire.

La Villa du Pays d’Art et d’Histoire a pour mission la mise en valeur du patrimoine culturel, économique, architectural, environnemental, historique de notre Haut-Béarn. Elle compte pour cela sur une exposition permanente que tous ses visiteurs s’accordent à juger remarquable. Mais aujourd’hui, c’est à l’exposition temporaire qu’elle accueille en ce moment dans ses murs que nous allons nous intéresser.

Durant cet été, transhumance oblige, ce sont les bergers qui sont à l’honneur. C’est en effet au thème « Être berger en estive » qu’est consacrée cette exposition temporaire. Elle est toute simple, mais donne une bonne idée de la vie du berger sur ces hauteurs qu’il occupe trois mois dans l’année avec son troupeau et son chien.

L’exposition se décline en plusieurs chapitres :

  • La présentation d’outils du berger : cloches, banots (bidons), bâton, banastre (bât), chaudron et glèbe, parapluie…
  • Trois panneaux sur la cabane de berger (mode de construction, organisation, différences entre les cabanes des vallées d’Aspe, Ossau et Barétous…)
  • Les photographies de Régis FAUSTIN, Philippe GUILBAUD et Teresa KAUFMAN : portraits de bergers, fabrication du fromage, marche dans la montagne, vie de tous les jours en estive…
  • Une cabane de berger non pas reconstituée à l’identique, mais faite d’un cube à l’intérieur duquel sont présentés tous les éléments matériels qui font le quotidien du berger
  • Clou de l’exposition, la gaïtadèro, une cabane mobile qui permettait au berger de se protéger pour dormir lorsqu’il gardait son troupeau et surveillait l’ours et le loup.

Comme quelques images valent mieux qu’une longue explication, vous trouverez ci-dessous un très court diaporama d’illustration :

Ceux qui veulent en savoir plus ont jusqu’au 18 septembre pour découvrir cette exposition. Ah oui, j’allais oublier : la Villa du Pays d’Art et d’Histoire est située sur le site de la Confluence des gaves d’Aspe et d’Ossau. En juillet et août elle est ouverte tous les jours sauf le lundi de 10 heures à 12 heures 30 et de 14 heures à 19 heures. Pour plus d’informations pratiques, cliquez ici

2 commentaires sur « Les bergers en estive s’exposent à la Villa du Pays d’Art et d’Histoire »

  1. merci pour cette présentation.. et toujours ces chants qui prennent aux tripes…
    Avec en parallèle le lycée agricole de Soeix , lycée des métiers de la montagne que l’on veut amputer de plusieurs ha pour de foutues carrières..

    J'aime

Les commentaires sont fermés.