Par la faute de la croissance verte, le « Cercle des poètes » a disparu


Le coin des poètes - vue générale 2
Le coin des poètes – Vue générale

Lorsque l’actualité municipale est quelque peu en sommeil, comme en ce moment, je sais pouvoir compter sur les lecteurs d’Oloronblog pour me souffler le sujet d’un billet. Comme ce matin : « Tu devrais aller du côté du Parc Pommé. Ils ont tondu les abords des allées et autour des sculptures. Mais ils ont laissé le « Coin des poètes » envahi par la végétation. Tu as intérêt à te munir d’un bedouilh si tu veux retrouver les plaques portant le nom de ces poètes. ». Direction le Parc Pommé. Sans bedouilh mais avec appareil photo.

Situé sur le haut du parc, près du château d’eau, en bordure du petit chemin menant au club de bridge, le « Coin des poètes » est formé d’une haie de buis en arc de cercle à l’intérieur duquel sont disposés deux bancs. Sur l’extérieur de la haie, un arbre et plusieurs plaques portant le nom de poètes : Francis Jammes, Tristan Derème, Auguste Peyré, Andrée Béarn, Xavier Navarrot, Henry Lieutaud.

Pour ceux qui comme moi ignoraient jusqu’à son existence, le « Coin des poètes » est un espace qui a été créé en 1988 dans le Parc Pommé. Pour raviver le souvenir des poètes qui ont arpenté le parc et s’en sont inspirés.

Mon ami lecteur n’avait pas exagéré : la croissance verte a encore frappé ! Il ne m’aurait pas indiqué l’emplacement précis de l’espace, j’aurais pu passer devant sans l’apercevoir. Le tout est enseveli sous les hautes herbes. À peine aperçoit-on les dossiers des deux bancs. Quant aux plaques, elles sont quasiment invisibles. Le diaporama ci-dessous en témoigne.

Sachant : 1/ qu’il ne faut sans doute pas plus d’une heure à un agent municipal équipé d’un rotofil pour nettoyer les lieux 2/ que les journées du patrimoine 2016 se tiendront les 17 et 18 septembre prochains 3/ que ces poètes appartiennent d’une certaine manière au patrimoine de la ville d’Oloron,
est-il possible d’imaginer que le « Cercle des poètes » disparu réapparaisse d’ici la mi-septembre ?

Le coin des poètes - la plaque de Francis Jammes
La plaque de Francis Jammes
Le coin des poètes - la plaque de Tristan Derème
La plaque de Tristan Derème
Le coin des poètes - la plaque de Xavier Navarrot
La plaque de Xavier Navarrot
Le coin des poètes - la plaque d'Auguste Peyré
La plaque d’Auguste Peyré
Le coin des poètes - la plaque d'Henry Lieutaud
La plaque d’Henry Lieutaud
Le coin des poètes - la plaque d'Andrée Béarn
La plaque d’Andrée Béarn

Un commentaire sur « Par la faute de la croissance verte, le « Cercle des poètes » a disparu »

  1. C’est aussi du grand n’importe quoi du coté du parcours santé, ancien espace de liberté. Maintenant, enclos, forêt vierge, et chiens en laisse …. on est pas des moutons !

    J'aime

Les commentaires sont fermés.