Le blogueur sollicité par H. Lucbéreilh pour assurer l’intérim de la direction générale des services de la ville d’Oloron


En ce 1er avril 2016, sur le coup de 7 heures 30 du matin, appel sur le téléphone fixe de l’appartement :

«  Allo, Monsieur Adam ? Ici Hervé Lucbéreilh. Pardonnez-moi de vous appeler à une heure aussi matinale, mais je prends ensuite la route pour Sète afin d’y rencontrer un important industriel que j’espère convaincre de s’implanter sur Oloron.

Avant d’en venir à l’objet de mon appel, permettez-moi de vous dire que j’apprécie beaucoup ce que vous faites. Merci de décortiquer sur votre blog les ficelles de la gestion municipale. Les citoyens d’Oloron prennent ainsi mieux la mesure de notre action. Certes, vous ne me ménagez pas toujours dans vos articles. Mais j’ai compris que c’était pour la bonne cause et, la rancune m’étant inconnue, je ne vous en veux pas. Je me suis d’ailleurs abonné (sous un pseudonyme, je vous l’avoue maintenant) à oloronblog et ne manque pas une seule de vos chroniques.

Mais voici ce qui m’amène. Comme vous le savez, j’ai été contraint de me séparer de mon directeur général des services. Je ne vous en donnerai pas la raison. Je ne vous cache pas que j’ai, au sein des services communaux, quelqu’un qui me paraît parfaitement à même de lui succéder. Mais il n’est pas encore tout à fait près. Or nous allons très rapidement avoir à gérer de très gros dossiers : le fusion des intercommunalités, les projets de carrières, la réfection de la voirie en partenariat public-privé, la transformation des halles en pavillon Baltard, la couverture de la rue Louis Barthou. Et j’en passe….

Compte tenu de vos antécédents professionnels, des liens d’amitié qui nous unissent et de la confiance que je n’ai cessé de placer en vous, accepteriez-vous d’assurer durant quelques mois, le temps pour le fonctionnaire que j’ai en vue d’être parfaitement opérationnel, un intérim comme directeur général des services à la mairie d’Oloron ? Si vous ne le faites pas pour vous, faites le pour moi.

Allez, je vous laisse réfléchir jusqu’à ce soir à ma proposition »

Le blogueur a été très surpris et flatté d’avoir été pressenti par Hervé Lucbéreilh pour occuper ce poste de confiance. Tout en réservant sa réponse, il considère que ce vendredi, jour du poisson, sera à marquer d’une pierre blanche.

Alors ?

  1. Est-ce que le blogueur a réellement eu affaire à Lucbéreilh ?
  2. Est-ce que le blogueur a eu affaire à un farceur ?
  3. Est-ce que les lecteurs ont eu affaire à un blogueur blagueur ?

9 commentaires sur « Le blogueur sollicité par H. Lucbéreilh pour assurer l’intérim de la direction générale des services de la ville d’Oloron »

    1. Et pourquoi pas ? Avec un cumul d’emploi : aussi conseiller en communication . Bon là, par contre, cela risque d’être compliqué . Solution : bâillon, moufles ( ou lui couper accès 3G wifi)

      Bonne chance ! 😉

      J'aime

Les commentaires sont fermés.