Quand la carte de vœux de Lucbéreilh ressemble à celle d’un cacique du FN


Si j’en crois La République du 7 janvier, la carte de vœux 2016 d’Hervé Lucbéreilh est agrémentée d’une citation de Jean Jaurès : « Il ne faut avoir aucun regret pour le passé, aucun remords pour le présent, et une confiance inébranlable pour l’avenir ».

Une lectrice perspicace d’Oloronblog me transmet la copie de la carte de vœux réalisée en 2014 par Steeve Briois, l’actuel maire d’Henin-Baumont. Oui, Steeve Briois, l’un des caciques du Front national.Comme le prouve la photo ci-dessous, cette carte de vœux reprend la même citation de Jean Jaurès.

 

tmp_4798-IMG_20160110_223453-1948891644

De deux choses l’une : ou bien Hervé Lucbéreilh va chercher du côté du FN l’inspiration, ou bien il manque singulièrement d’originalité dans la création de ses cartes de vœux. Personnellement, j’aimerais bien pencher vers la seconde hypothèse. Mais la vérité est peut-être ailleurs.

Certes, les paroles d’un homme d’État appartiennent à tous les citoyens. Mais il n’échappera à personne que Briois comme Lucbéreilh, hommes à droite-droite, jouent les provocateurs vis à vis du camp d’en face en reprenant à leur compte une citation de Jaurès, qui reste un symbole pour toute la gauche.Il s’agit donc dans un cas comme dans l’autre d’une démarche qui n’est pas sans arrière-pensée politicienne. Alors, Briois et Lucbéreilh même combat ?

7 commentaires sur « Quand la carte de vœux de Lucbéreilh ressemble à celle d’un cacique du FN »

  1. Ah ah ! Ca démarre fort l’année 2016 !
    Mais franchement, si partager une citation, surtout si « récente » soit le signe d’une collusion d’idées, non franchement c’est un peu fort… Et même si le côté « catho » de HL peut en énerver quelques uns, je doute toutefois avec une quasi certitude que le premier magistrat de la ville cautionne les idées du FHAINE. Il existe de malheureux hasards, et si on cherchait bien et sous d’autres horizons on trouverait facilement d’autres exemples dans d’autres villes et d’autres camps…
    Mais oui, citer Jaurès est toutefois assez provocateur ; il n’y a guère à s’en étonner… Et au final, cela m’amuse assez car renvoyer Jaurès, « maitre à penser » de la Gauche, en ces temps où le gouvernement de Hollande et Valls imposent des décisions assez proches, elles, des thèmes du FHAINE ; tendre ce miroir n’est pas inutile… mais vain, j’en ai bien peur. D’autant que cette gauche « décomplexée » tente de le mettre sous le tapis ce bon vieux Jaurès. SUis même pas sûr qu’il reste un seul portrait de lui dans les couloirs de Solférino. Et cela dit, Jaurès lui aussi était catho. A l’époque, il avait heurté l’opinion de gauche à la première communion de sa fille. On l’a un peu vite « kidnappé » côté gauche…

    J'aime

    1. Vous admettrez quand même qu’il y a des coïncidences malheureuses.

      Quant aux idées de Lucbéreilh, elles me paraissent quand même plus proches du FN que du centre et a fortiori de la gauche. Il suffit de prendre connaissance du programme du micro-parti (le CNIP) dont il est le secrétaire général adjoint.

      J'aime

  2. Houlà, pas si vite tout de même… En noyant tout le monde dans la même masse, on ne distingue plus les différences (et je ne parle pas de nuances). Le FHAINE on connait, je n’y reviens pas ; mais, sans être un spécialiste, ni même un sympathisant du CNIP, je ne classe pas ce parti dans les mêmes cases que celui de Marine Le Pen. Pour la lecture que j’en ai, c’est un parti de droite, qui lorgne parfois vers le centre (c’est déjà prouvé historiquement). A ce titre, ils ont un programme de droite, qui tend vers un certain conservatisme (refus du mariage homo par exemple), mais pas que. Dans leur programme il y a un certain nombre de proposition plutôt progressistes. Certaines sont des pistes de travail actuelles de Macron, ministre de Gauche… Quant au conservatisme, notamment sur la question d’une immigration régulée (ou choisie suivant les bords), ce serait plutôt d’actualité. Au moins le programme du CNIP est-il lisible, contrairement à celui du PS de Hollande, dont si j’étais adhérent, j’aurais rendu ma carte en même temps que j’aurais été vomir cette politique honteuse et liberticide, si proche des délires du FHAINE. Le programme du CNIP en le regardant de près est même assez intéressant car il a au moins le mérite d’aborder des questions qui traversent notre société depuis 20 ans, et sans réponses jusqu’ici (attention, je ne dis pas que les leurs sont les bonnes). Nous souffrons d’un gros problème en France, la catégorisation rapide. Et si nous ne sortons jamais de la dualité gauche/droite, c’est parce que nous restons accrochés à la seule vision PS d’un côté, UMP de l’autre… Un monde binaire… Alors que les choses sont un peu plus complexe que ça… Il est même difficile en France, quand on scrute les programmes et les valeurs (et surtout les actes !), de trouver chaussure à son pied tant l’offre est réduite. Perso, je suis plutôt Libéral, mais attention, pas Libéral tel que l’on le définit en France, mais Libéral dans le sens anglosaxon, ce qui aux USA me classerait à gauche (tendance Chomsky). Pour un pays qui pratique assidument la politique, il est étrange de voir à quel point nos idées politiques sont restreintes…

    J'aime

    1. Selon les informations du quotidien Le Monde daté du 15 décembre, la direction du FN à engagé des discussions avec le CNIP en vue d’un rapprochement. C’est donc qu’elle juge leurs programmes compatibles.
      Et puis je n’oublie pas le propos du président du CNIP à un journaliste. Parlant de Roms avec lesquels il était en conflit : « Hitler n’en avait peut-être pas tué assez ». Pour moi,ça classe un individu et les idées qu’il défend.

      J'aime

  3. C’est un peu court comme argumentation, non ? Le Monde évoque effectivement des discussions, mais sans plus. Quant aux propos du maire de Cholet, que je condamne, il n’en reste pas moins que la Cour de Cassation a cassé la condamnation de la Cour d’appel… Le problème à vouloir utiliser un voile de morale sur un argumentaire politique, c’est qu’il faut tenir compte de la théorie de la fin et des moyens ; et la morale dans ce cas n’est pas dans le camp de Gauche, quand ses dirigeants promettent, sur la terre des Droits de l’Homme et des Lumières, de fabriquer des apatrides, et précipitent des centaines de bi-nationaux dans le doute et la crainte, là où il faudrait resserrer les rangs. Et si j’habille ce point du voile de la morale, je peux dès lors accuser tout adhérent PS qui ne dit mot contre cela, d’être en contradiction totale avec nos valeurs fondamentales (démocratie, humanisme, droits de l’homme…). Le pire, c’est qu’à ce « jeu » politique, Marine Le Pen n’aura pas besoin d’aller chercher d’éventuels petits bouts de voix (CNIP, DLF…) pour être au deuxième tour face à la Droite, puisque les fervents de l’ordre préféreront l’original à la copie boiteuse que tentent de proposer Hollande et Valls. Et puis franchement, si le CNIP était l’équivalent du FHAINE, cela ferait longtemps qu’il aurait rejoint ce parti et non pas navigué tout seul. Au fait, puisque l’on cite Le Monde, c’est bien eux qui rapportaient les propos de Hollande en début d’année 2015 sur les « français de souche »… Alors les petites phrases…

    J'aime

    1. 1/ Concernant Bourdouleix, la Cour de Cassation n’a pas jugé que les propos racistes n’avaient pas été tenus.. Elle a seulement considéré que ces propos n’avaient pas été tenus dans le but d’être rendus publics.
      2/ Je maintiens que le CNIP est, peut-être avec Debout la France de Dupont-Aignan, le parti qui présente le plus de points commun avec le FN
      3/ Je trouve comme vous pitoyable ces partis de droite comme de gauche qui considèrent que pour récupérer ces pauvres citoyens perdus que seraient les électeurs du FN le mieux est de tenir un discours et de faire des propositions qui vont dans le même sens que celui du parti d’extrême-droite

      J'aime

  4. Wouah! ça fait envie la politique. Surtout que l’on parle de celle qui gouverne. Il me semble avoir vu passer plusieurs discussions en 2015 sur notre démocratie et les risques de populisme. Je vois que le débat se nourri de lui même, ça fait envie tous ces partis! partis… partis, à droite!!

    J'aime

Les commentaires sont fermés.