Sauver Radio-Oloron


Radio-OloronL’existence de Radio-Oloron est menacée, gravement menacée. La faute, notamment, à une réduction des subventions publiques. Étant précisé que la ville d’Oloron, elle, respecte ses engagements : 18 685 € en 2015. Face à cette situation de péril, les réactions sont diverses : « Je m’en fiche », déclarent les indifférents ; « Bon débarras », se félicitent d’autres ; « Il faut faire quelque chose » lancent les troisièmes.

Faire quelque chose, oui. Mais quoi ?
– Joindre sa voix au chœur des pleureuses ? Sur le mode : « On ne peut tout de même pas laisser mourir Radio-Oloron qui contribue à l’animation, au renforcement du lien social, à la diffusion de la culture, à une bonne information locale. ». Et, une fois ces lamentations faites, en rester là ?
– Joindre le geste à la parole ? Car il y a plusieurs manières de marquer concrètement sa volonté de voir Radio-Oloron continuer à vivre : adhérer à l’association (Radio-Oloron est une radio associative), intégrer son conseil d’administration et, pourquoi pas, soyons fou, faire un don ou répondre à l’opération de crowdfunding qui vient d’être lancée.

« Crowdfunding », à quoi correspond ce mot barbare ? C’est l’association d’un grand nombre de personnes (vous, moi) investissant un petit montant qui permettent aux porteurs de projets de trouver les fonds demandés. Radio-Oloron compte récolter par ce biais 5 000 € d’ici le mois de mars par ce biais. Cliquer sur ce lien si vous êtes intéressé ou si vous voulez en savoir plus.

À la réflexion, est-il tellement anormal qu’une radio associative compte d’abord sur ses auditeurs plutôt que sur les aides publiques pour pouvoir fonctionner ? Les Oloronais se mobiliseront-ils en assez grand nombre pour sauver « leur » radio ? Réponse dans les prochaines semaines. Mais si Radio-Oloron venait à disparaître, qu’ils ne viennent pas pleurer. Ils en seraient tout aussi responsables que les collectivités publiques qui ont fermé le robinet des subventions.

4 commentaires sur « Sauver Radio-Oloron »

  1. bonjour a tous je suis jacky nineuil des garbur’s boys champions du monde de garbure en 2012 et 2015 je suis dans le tarn moi ma contribution est partie ce matin alors si ce message est parvenu jusqu au tarn alors je pense que les bearnais vont reagir pour que leur radio ne soit a jamais rayer des ondes mobilisons nous et vive le bearn et vive radio oloron

    J'aime

    1. Ma contribution aussi et celle de ma fille (9 ans). Elle a déjà pratiqué le micro. Une future animatrice de la radio, alors elle a pas envie que celle ci disparaisse. Autres geste symbolique, l’ACCOB a pris sa cotisation, ainsi qu’Oloron en transition, les psytoyens du coeur doivent suivre le mouvement…

      J'aime

Les commentaires sont fermés.