Bernard Uthurry, un élu qui manie aussi bien l’humour que les nouveaux médias !


Tout ça, c’est la faute de (ou grâce à…. au choix) Sébastien Lamarque, le journaliste de La République. Il publie ce matin un tweet dans lequel il me semble voir poindre comme une pointe d’ironie :

Tweet7
Pris par un brusque besoin de faire le malin, je me crois obligé de rebondir :

Tweet1
Ce qui amène Sébastien Lamarque à préciser sa pensée :

Tweet2
Il ne sera pas dit que je n’aurai pas le dernier mot :

Tweet3
Et là, le principal intéressé, Bernard Uthurry vient se mêler à la conversation :

Tweet4
Réponse immédiate (et quelque peu fayotte, je le concède) de ma part :

Tweet5
Un dernier tweet de Bernard Uthurry clôt cet échange épistolaire. Là non plus, l’ironie gentille n’est pas loin :

Tweet6
Il paraît que les réseaux sociaux tuent les rapports humains et la conversation. La preuve que ce n’est pas toujours le cas et que l’on peut y échanger sans s’insulter ni s’injurier. Et les 140 signes d’un tweet sont bien suffisants à un élu, sinon pour développer son programme politique, à tout le moins pour prouver qu’il sait faire preuve d’humour.