Le site Internet de la ville d’Oloron : une source d’informations poussiéreuses


Page d'accueil site Internet Oloron
Extrait de la page d’accueil du site

Il est des élus (attention, je ne suis pas en train d’écrire que c’est le cas à Oloron !) qui privilégient le faire-savoir au détriment du savoir-faire. Dit autrement, ils ont plus de talent pour communiquer et monter en épingle leur moindre geste que pour s’attaquer aux vrais problèmes et faire preuve d’efficacité dans le traitement des dossiers.

Si l’on n’en est pas là dans notre cité (pas encore), ce n’est un secret pour personne que la communication est l’une des priorités de notre maire. Il suffit de consulter les deux magazines d’information municipale publiés depuis le début du présent mandat. Tous deux dressent une longue liste de toutes les actions menées ou projetées pour aboutir, c’est l’objectif officiellement affiché, à une meilleure information des citoyens.

Le site Internet de la commune est l’un de ces outils de communication. Inf’Oloron n°2 nous promettait son renouvellement. Question look, il y a pire, c’est vrai. Mais qu’est-ce qui doit primer dans une information municipale ? La forme c’est-à-dire la présentation, ou bien le fond, c’est-à-dire le contenu, la possibilité pour tout citoyen qui vient consulter le site d’y trouver réponse à la question qu’il se pose ?

Un site Internet dont le contenu n’est ni renouvelé ni actualisé perd vite de son intérêt. J’ai un peu l’impression que c’est ce que l’on est en train de vivre : plus va, et plus les informations trouvées sur le site paraissent poussiéreuses. Des exemples valant mieux qu’un long discours, voici quelques constats sur l’absence d’actualisation. Vous voulez connaître la date du prochain conseil municipal ? Voilà le renseignement que vous obtiendrez : « Le prochain conseil municipal se réunira le mercredi 17 juin 2015, à 18h30, à l’Hôtel de Ville ».

Vous désirez télécharger le dernier magazine de la ville paru il y a quelques mois ? Il ne figure pas sur la page « Magazines en téléchargement ». Vous êtes curieux de voir l’organigramme des services municipaux ? La nouvelle organisation des services annoncée avec tambours et trompettes au mois de mai dernier n’est pas prise en compte. Stéphane Lartigue y figure toujours comme directeur général adjoint alors qu’il a quitté Oloron depuis six mois. Quant à Laurent Paris, qui lui a succédé sur le poste, il apparaît toujours dans l’organigramme comme responsable du service Culture. Et on l’on pourrait trouver bien d’autres exemples de ces à-peu-près.

Vous recherchez une délibération particulière du conseil municipal ? Dans la page consacrée aux délibérations, la consultation s’arrête à l’année 2013. Pour 2014 et 2015, il faut courir un peu au hasard aux quatre coins du site pour trouver, ici les délibérations de telle séance, là les délibérations de telle autre séance. Et je ne suis pas sûr qu’elles y soient toutes !

Une suggestion : rendez vous sur la page d’accueil du site, et enlevez tous les articles qui se rapportent à des évènements (Masters de pétanque, concerts, braderie etc.) qui ne sont plus d’actualité ou qui, en raison de leur nature, devraient être renvoyés sur une page spécialisée. Cette page d’accueil deviendrait page blanche !

Allez, on se reprend. On refond, on met à jour, on donne un coup de jeune et on met ainsi à la disposition des Oloronais le site d’information municipale qu’ils méritent. Il doit bien exister en interne ou en externe les compétences nécessaires pour y parvenir.

Un commentaire sur « Le site Internet de la ville d’Oloron : une source d’informations poussiéreuses »

  1. Il est vrai que ce site devrait mettre au premier plan l’information pour tous (même des citoyens débutant sur les recherches web), mais c’est un vrai fouillis et l’info municipale récente y est presque inexistante. La permanence des adjoints n’est pas encore affichée. A quoi sert ce site, si ce n’est faire plaisir à ceux qui passe à la web TV ?…….. Est-ce son but premier ?

    J'aime

Les commentaires sont fermés.