Où trouve-t-on l’eau la plus pure d’Oloron ?


Lavoir des Fontaines 2Un groupe d’habitation en contrebas de la rue Navarrot. Face à elles, un vieux lavoir alimenté par une fontaine alimentée elle-même par des sources. D’où le nom de ce quartier paisible : le quartier des Fontaines. Le vieux lavoir a été récemment restauré. Il est orné de fleurs qui sont entretenues par les habitants du quartier. L’un d’entre eux, Pierre Bétouret, m’a fait part d’une particularité de la fontaine : au milieu des plantes aquatiques de son bassin « niche » un genre de salamandre identifiée par une équipe de scientifiques de Toulouse comme étant l’euprocte des Pyrénées.

 » Pour le voir, il faut que tu viennes à 7 heures du matin « , m’a-t-il prévenu. Après avoir fait l’impasse sur trois grasses matinées sans pour autant l’apercevoir, j’ai finalement pu surprendre l’euctrope au grand jour dimanche dernier (video ci-dessous).

Un panneau apposé sur l’un des piliers du lavoir nous en dit un peu plus sur cet hôte, protégé par le droit français et classé parmi les espèces rares ou quasi menacées dans le Livre Rouge des vertébrés de France. Si la majeure partie de sa population est située entre 1000 et 2000 mètres d’altitude, on en trouve aussi – la preuve – des spécimens à 200 mètres. Il affectionne les eaux fraîches – 10 à 15° – des ruisseaux et rivières et les zone bien oxygénées des torrents et lacs.

Selon le site Futura Sciences, « La survie de l’euprocte est intimement liée à l’excellente qualité de l’eau et les anciens affirment que l’on peut se désaltérer sans risque pour sa santé là où on le trouve. ». Voilà qui explique le titre de ce billet. Pour autant, ce n’est pas une raison suffisante pour dédaigner l’avertissement « eau non potable » qui figure sur la fontaine.

EuprocteCe qui est sûr en revanche, c’est que la pollution de l’eau ou la destruction du biotope lui seraient fatale. Message à destination de ceux qui laissent patauger leurs chiens dans le bassin, détruisent la végétation aquatique ou – oui, il paraît qu’il s’en trouve – nettoient au détergent leurs tapis dans l’eau du bassin.

4 commentaires sur « Où trouve-t-on l’eau la plus pure d’Oloron ? »

    1. Je connais des voisins qui les surveillent de près. Et se lamentent de certains comportements qui pourraient menacer à terme la présence de ces euproctes (pollution de l’eau de la fontaine)

      J'aime

Les commentaires sont fermés.