La mairie aurait-elle égaré des délibération des conseils municipaux de 2014 ?


CaptureDans une commune, le mot « délibérations » définit les décisions prises par les élus au cours d’un conseil municipal sur telle ou telle question. Chaque délibération a un objet bien particulier : l’augmentation d’un impôt (ça arrive), la création d’un poste supplémentaire de fonctionnaire (ça arrive aussi), le vote du budget, la réalisation de travaux de voirie etc. etc. Un même conseil municipal peut être invité à prendre dans sa séance plus de 40 décisions différentes. Ce sera d’ailleurs le cas du conseil programmé mercredi prochain.

Comment les citoyens de base qui souhaitent se tenir informés de la gestion de leur commune peuvent-ils être tenus au courant du contenu de toutes ces décisions ? D’abord en assistant au conseil municipal. Mais ils ne s’y précipitent pas. Autrement, en lisant les panneaux d’affichage installés dans le hall de l’Hôtel de ville. Mais ils sont peu lisibles et mal éclairés. Enfin, en allant sur Internet.

Avant, il suffisait de se rendre sur le site de la mairie et, sur la page d’accueil, de cliquer sur le lien « délibérations ». S’ouvrait alors une page à partir de laquelle il était possible de consulter toutes les délibérations prises depuis l’année 2003. Mais ça, c’était avant. Les délibérations prises en 2014 et 2015 n’y figurent pas (cf capture d’écran en tête de billet).

Trouver les délibérations des conseils municipaux de 2015 s’apparente au parcours du combattant. Comme elles ne sont pas regroupées en un même endroit, il faut cliquer sur de multiples liens de la page d’accueil pour tomber à chaque fois sur les délibérations d’un conseil municipal différent. Ce jeu de piste finit par lasser au bout d’un moment.

Plus embêtant : aucune trace des délibérations de 2014 sur le site. Est-ce dû à un coup de mou du webmaster ? À un bug informatique ? À une action de hackers russes ou chinois soucieux de percer les secrets de la gestion de la commune d’Oloron pour s’en inspirer ? À une erreur de lecture de l’auteur du présent billet ?

La disparition de ces documents du site de la ville ne met certes pas la démocratie locale en péril. Mais comme j’ai lu dans le dernier bulletin municipal, sous la rubrique « Communication » que la municipalité s’attache en 2015 à développer tous ses outils de « communication externe dont l’objectif est de donner un maximum d’informations aux habitants »…… il serait bien de mettre les actes en conformité avec les paroles.