(Re)profil(age) bas


Parodiant la citation de Michel Audiard dans le film-culte « Les Tontons flingueurs », je trouve curieux chez les techniciens ce besoin d’employer un jargon quand il serait si simple d’utiliser un langage compréhensible par le commun des mortels. Il y a quelques semaines, nous avions déjà eu droit à la « requalification » de la Place Amédée-Gabe. Qui peut dire en quoi les travaux ont donné une nouvelle qualité à cette place ?

Esplanade Mgr Ambroise 1Cette fois, c’est de « reprofilage » qu’il s’agit. C’est en tout cas ce que nous promettait le panneau (cf photo) placé ce samedi sur l’esplanade Monseigneur Ambroise, sur le côté de l’église Sainte-Croix. D’après le dictionnaire, le reprofilage consiste en une «réparation visant soit à restituer à une chaussée son profil primitif, soit à lui donner un profil amélioré ».

Esplanade Mgr Ambroise 2Le panneau annonçait que l’opération aurait lieu lundi. Je suis passé devant l’esplanade ce mercredi matin (cf photo). Est-ce de mauvaise foi que d’observer qu’il n’y a aucune différence avec samedi…. si ce n’est l’enlèvement du panneau….. et l’épandage de quelques pelletées de sable. À considérer le résultat final, si j’étais technicien, je réfléchirais à deux fois avant d’utiliser des termes ronflants. Une occasion pour eux de faire, en l’espèce, (re)profil(age) bas !

2 commentaires sur « (Re)profil(age) bas »

Les commentaires sont fermés.