Quand Oloron redevient Iluro, la « ville des eaux »


Hauteur des gaves
Capture d’écran Vigicrues

Depuis 48 heures, il pleut presque sans discontinuer sur Oloron et les vallées. Forcément les gaves grossissent. Ce n’est certes pas la crue du siècle. Pas encore. Mais le tableau ci-contre, capture d’écran du site Vigicrues à 11 heures 30 ce jeudi, montre que, sans atteindre des sommets, et en dépit d’une relative accalmie, les mesures effectuées sur les trois gaves sont quand même très hautes.

Gave d'Ossau
Gave d’Ossau depuis le pont de la rue Justice

Pour le gave d’Ossau, le point de mesure est installé quartier Sestiaa. La hauteur d’eau atteignait alors 1,59 mètre. Soit 3 fois plus que la côte normale. Quant au débit, il était, avec 125 mètres cubes/seconde trois fois supérieur à la moyenne.

Gave d'Aspe
Gave d’Aspe en amont du pont de la place de Jaca

Le point de mesure est à Bidos pour le gave d’Aspe. Là, le débit était de 260 mètres cubes/seconde. 4 fois plus qu’en temps habituel. La hauteur d’eau était pour sa part mesurée à 2,98 mètres soit le double de la moyenne ordinaire.

Gave d'Oloron
Gave d’Oloron au pied du pont SNCF

Le gave d’Oloron, qui émane de la confluence des deux précédents, est mesure au niveau du pont SNCF. Pour ce dernier, le site Vigicrues donne quelques références antérieures : pour les crues, 3,19 mètres en mars 2006 et 4,80 mètres en novembre 2011. Aujourd’hui à 11 heures 30, elle était de 3,54 mètres, soit inférieure à la crue de 2011. Pour ce qui est du débit, il avait atteint 335 mètres cubes/seconde en mars 2006. Record battu ce matin avec 401 mètres cubes/seconde.